Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15 mai 2015

Coupe des Jeunes Humanistes 2015 : Gloria victoribus !

Les 4e du collège Maupassant ont participé à la Coupe des Jeunes Humanistes de l'Académie de Limoges, comme plusieurs centaines de leurs camarades latinistes de toute la région. Cette année, je suis très fière d'annoncer que deux élèves se sont distingués en obtenant la 10e place : Tom GUERY et Léo LE NESTOUR de 4e3. Félicitations, Tom et Léo ! Laudationes vobis dandae sunt !

Tous les lauréats recevront leur prix lors de la cérémonie Mercredi 20 MAI dans l'amphithéâtre du collège Maurois, à 14h30. (Je sais que vous êtes en Espagne ce jour-là, j'irai chercher vos prix, ou bien vos camarades et vos parents peuvent y aller).

Félicitations également à Clémence BAUDE, lauréate du 14e prix de latin pour le niveau Seconde, ancienne et brillante élève du Collège Maupassant. :) Clémence, si tu repasses par ici, bravo ! sache que je suis très fière de toi !

Vous trouverez en pj le palmarès complet de tous les niveaux en grec et en latin.

Palmarès_LATIN_4e.pdf

Palmarès_LATIN_2de.pdf

Palmarès_GREC_3e.pdf

Palmarès_GREC_1ere.pdf

17:00 Écrit par Vega dans Latin, Latin 4ème | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |  Imprimer |

Subordonnées de condition : autocorrection

Bonsoir les 3e, voici la correction promise pour que vous puissiez terminer votre travail (avant de partir en Espagne, chanceux :)

Ex 1 : Souligne les propositions subordonnées de condition et entoure le subordonnant : (je colorierai le subordonnant en bleu)

1) Ses parents ont accepté de le recevoir à condition qu’il ne parle pas de religion.

2) Si vous voulez continuer à vous voir, il faudra ne pas parler de religion.

3) Pour peu que le professeur adhère à ses idées, il pourra continuer ses brimades.

4) Je t’ai apporté le tract, au cas où tu ne l’aurais jamais lu.

5) Dès lors que vous aurez frappé un camarade, vous serez sanctionné.

Ex 2 : Recopie les phrases en conjuguant le verbe de la subordonnée aux temps et mode qui conviennent : (j'ajoute en complément ce que je vous aurais demandé en classe : l'identification du verbe et la valeur de la subordonnée de condition : potentiel / irréel du présent / irréel du passé)

1) Il viendra avec plaisir en classe, pour peu que vous sachiez être corrects. Présent du subjonctif. potentiel

2) Si ç' avait été possible, Hans aurait préféré ne pas se battre. plus-que parfait de l'indicatif. Irréel du passé

3) Au cas où Hans rencontrerait le groupe d’élèves, il serait préférable de les éviter. Conditionnel simple ou conditionnel présent, irréel du présent.

4) Conrad l’aurait aidé si Hans le lui avait demandé. Plus-que-parfait de l'indicatif, irréel du passé.

5) Il vous laissera entrer dans la classe à condition que vous respectiez les autres élèves. Présent du subjonctif . Potentiel

16:38 Écrit par Vega dans Français 3ème | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grammaire |  Facebook | | |  Imprimer |

11 mai 2015

Le théâtre est un genre

A ) Les origines antiques

Remets les éléments suivants à leur place dans le tableau placé en dessous :

- Apparu à la fin -VIe siècle, le genre domine au -Ve siècle

- Apparu en -486, lors des grandes Dyonisies (jeux comiques)

- « Corriger les hommes en les divertissant » Molière, Premier Placet sur Tartuffe

- Culte à Dionysos pour lequel on sacrifie un bouc (tragos en grec)

- Culte à Dionysos avec des cortèges (kômoi), où l'on entend des plaisanteries et des chansons

- Fin funeste, inévitable sanction des erreurs

- Fin heureuse

- « Par la pitié et la crainte [elle] purge ses semblables de ses passions » Aristote, Poétique VI, 2

- Personnages illustres, ils vivent des combats, des passions, des douleurs exceptionnelles

- Plaisanteries grossières, tirades satiriques contre les personnages publics, caricature des dieux

- Récits issus de la mythologie et de l’histoire antique

- Situation familiale associant amour, argent et quiproquos, types sociaux caricaturés, faciles à identifier (père avare, belle-mère acariâtre, etc.)

 

 

La tragédie

La comédie

Origines du genre

 

 

Date de création

 

 

Définition du genre

 

 

Thèmes

 

 

Personnages

 

 

La fin

 

 

 B) Le théâtre en Europe du XVIe au XVIIIe siècle : Commedia dell’arte, Baroque, classicisme

 Complète le tableau ci-dessous qui te permettra d’avoir une vue d’ensemble de ces trois mouvements et des genres théâtraux qu’ils ont produits.

- Apparaît à la fin du XVIe siècle

- Apparaît dans la 2e moitié du XVIIe siècle

- Concerne tous les arts (peinture, sculpture, littérature, architecture, musique)

- Les pièces se caractérisent par des intrigues à rebondissement, un mélange des tons (comique, tragique)

- Les pièces se conforment à la règle des trois unités formulée par le poète français Boileau dans Poétique : « Qu'en un lieu, qu'en un jour, un seul fait accompli / Tienne jusqu'à la fin le théâtre rempli. »

- Mot d’origine portugaise qui désigne une perle ou une pierre irrégulière

- Mot italien qui signifie « théâtre interprété par des gens de l’art »

- Ne concerne que le théâtre

- Né en Italie, se répand en Europe

- Né en France, il concerne surtout ce pays

- Une règle de bienséance interdit ce qui peut choquer le spectateur (meurtre sur scène par ex.) ainsi que le mélange des genres (comédie, tragédie).

- Uniquement comiques, les pièces se composent de lazzis (plaisanteries burlesques, jeux de mots, grimaces, acrobaties)

 

Conseil : complète le tableau ligne par ligne, tu trouveras plus facilement les réponses.

 

 

Commedia dell’arte

Baroque

Classicisme

Origine du mot

 

 

Mot français qui vient de l’adjectif classique

Apparition du mouvement

Apparaît au XVe siècle

 

 

Lieu de naissance du mouvement

 

Né en Italie, se répand dans toute l’Europe

 

Arts concernés

 

 

Concerne tous les arts (peinture, sculpture, littérature, architecture, musique)

Caractéristiques

Les pièces se fondent sur l’improvisation des acteurs qui travaillent à partir d’une simple trame

 

 

Mélange des genres et des tons

 

On trouve aussi bien des combats à l’épée, des scènes d’amour que des scènes comiques

 

Si le tableau n'apparaît pas bien , tu peux télécharger le document  avec le lien ci-dessous et le compléter :

théâtre 17è.doc 

Le théâtre est un lieu

Les origines antiques : Vocabulaire théâtral 

Rends-toi sur cette page

http://www.latinistes.ch/latin/culture/theatre/theatre_a_...

qui va te permettre de compléter le tableau suivant. Attention, il n'y a pas toujours d'équivalent français et ils ne sont pas donnés dans le document : à toi de les retrouver.

 

Mot grec

Équivalent latin puis équivalent  français

La skéné

 

Le proskenion

 

L’orchestra

 

La thymélé

 

Le parodos

 

 Ensuite rends-toi sur le site du théâtre antique d'Orange (un théâtre gallo-romain)

http://theatre-antique.com/fr/dossiers/theatre-antique?ga...

à l'aide du plan du théâtre dans l'image précédente, retrouve sur les photos :

les gradins

la scène

l'avant scène

le mur de scène

le vomitorium

l'orchestre

13 avril 2015

Exercice de traduction : les devoirs d'un patron

Ouvre le document joint.

Version-patron-clients.doc

07:17 Écrit par Vega dans Latin 4ème | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |  Imprimer |

01 avril 2015

Réviser la conjugaison latine, infectum et perfectum

Bonsoir, 

 à la demande générale de Ludivine, et Gwégwé et Manon qui se reconnaîtront, voici un récapitulatif en deux cartes heuristiques de la conjugaison infectum et perfectum pour quatre temps : présent, imparfait, parfait et plus-que- parfait, actif et passif. Un clic pour ouvrir dans un nouvel onglet. Bonnes révisions.

La conjugaison latine au perfectum.png

Conjugaison à l'infectum.png

22:40 Écrit par Vega dans Latin, Latin 3ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

12 mars 2015

Autocorrection de l'exercice de vocabulaire

 Les vingt mots à trouver sur le thème lexical de la colère et de la douleur sont, dans l'ordre :

1 dépit - 2  indignation - 3 contrariété - 4 jalousie - 5  mépris - 6 rancune - 7 fureur - 8  animosité - 9 xénophobie - 10 misanthropie - 11 chagrin - 12 déception - 13  navrés - 14 désespoir - 15  mélancolie - 16  nostalgie - 17 amertume - 18 détresse - 19 frustration - 20 tourment.

18:20 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

Rédaction épistolaire en guise de contrôle de lecture

Voici les meilleures lettres qui ont été écrites en classe, avec des sujets différents liés à des romans différents. Bonne lecture !

corr-rédac-épistolaire-lecture-cursive.pdf

07:17 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

06 février 2015

Correction du conte : exercices d'écriture

Ouvre le fichier joint, enregistre-le sur ta clé et fais les exercices proposés.

corr-conte.doc

09:56 Écrit par Vega dans Français Sixième | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

28 janvier 2015

Latin vivant : Manon récite le prologue de l'Aulularia


podcast

11:21 Écrit par Vega dans Latin, Latin 5ème | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |  Imprimer |

Latin vivant : Louis-Victor dit le prologue de l'Aulularia

Tous au théâtre ! Ecoutez Louis-Victor qui s'amuse à jouer avec son timbre de voix pendant qu'il récite le prologue du Lar familiaris dans l'Aulularia :


podcast

11:14 Écrit par Vega dans Latin, Latin 5ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

Latin vivant : Arthur dit le prologue de l'Aulularia


podcast

11:09 Écrit par Vega dans Latin, Latin 5ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

Latin vivant : le prologue de l'Aulularia de Plaute par Antoine

Ecoutons Antoine dire en latin le prologue de l'Aulularia de Plaute :



podcast

 


podcast

 

 

 

 

07 décembre 2014

Petit vocabulaire supplémentaire pour présenter ta familia

Salve, 

Nous allons bientôt préparer un grand poster de ta famille. Tu es déjà en train de chercher des photos : voici les mots pour le dire :

Des mots pour présenter sa familia

 

Humani :

père

Pater, -tris

Mère

Mater,-tris

Frère

Frater, -tris

Sœur

Soror, sororis

grand-père

Avus, i

Grand-mère

Avia, ae

Servante (femme de ménage)

Ancilla, ae

Fille

Filia,ae

Fils

Filius,i

Belle-mère

Socera,ae

Beau-père

Socer, -eri

esclave

Servus, i

 

Animali

chien

Canis, is

chat

Felis, is

Poisson

Piscis, is

hamster

Cricetus, i

Cheval

Equus, i

 

 

 

des mots pour exprimer la possession :

J'ai : habeo + accusatif

le datif de possession sur le modèle "mihi nomen est " : X est à moi

X singulier + est mihi

X pluriel + sunt mihi

Si tu as besoin d'autres mots de vocabulaire, poste un commentaire pour les demander.

Cura ut optime valeas !

 

18:43 Écrit par Vega dans Latin 5ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

04 décembre 2014

La Bataille d'Hernani

Bonjour,

 Pour compléter notre cours de ce matin sur Théophile GAUTIER et le Romantisme, voici des informations supplémentaires ; elles sont destinées à approfondir vos connaissances. Je les ai synthétisées sous la forme d'une carte heuristique qui reprend ce que nous avons dit en classe et explique ou complète certains points d'histoire littéraire. Vous en trouverez deux : l'une dans le sens de lecture horaire (on part d'en haut à droite et on continue dans le sens dans aiguilles d'une montre), l'autre dans le sens vertical droit. Choisissez le sens de lecture qui vous convient le mieux. Comme toujours, un clic sur l'image la fait apparaître en grand dans un nouvel onglet.

La Bataille d'Hernani .png

 romantisme,heuristique,gautier,hugo

Pour situer un peu mieux le contexte historique et culturel de cette année 1830, voici un petit jeu visuel : quelques portraits des grandes figures littéraires et artistiques de 1830. Saurez-vous les reconnaître ?

 Hector BERLIOZ, musicien romantique qui compose en 1830 La Symphonie fantastique 

romantisme,heuristique,gautier,hugo

 Stendhal qui publie la même année son grand roman Le Rouge et le Noir, est un écrivain précurseur du mouvement réaliste.

Honoré de BALZAC , auteur de La Comédie humaine, d'Eugénie Grandet, Le Père Goriot, Le Lys dans la vallée,  un des piliers du Réalisme en France.

 Victor Hugo, représenté seul, jeune et vieux, mais aussi en groupe, caracolant sur son Pégase  à la tête des Romantiques dans une célèbre caricature de Benjamin Roubaud :

romantisme,heuristique,gautier,hugo

romantisme,heuristique,gautier,hugo

romantisme,heuristique,gautier,hugoromantisme,heuristique,gautier,hugo
romantisme,heuristique,gautier,hugo

01 décembre 2014

De beaux modèles de description chez François Place et Timothée de Fombelle

Bonjour, 

 je te propose aujourd'hui d'embellir ton style par imitation, comme les peintres le font en allant copier des tableaux dans les musées. En guise de tableaux de maîtres, voici des extraits de François Place (Atlas des Géographes d'Orbae) et Timothée de Fombelle ( Le livre de Perle, son tout dernier roman - aucun spoiler ! )

Observe comment ils parviennent à rendre leur description vivante et dynamique :

1 - les objets inanimés sont presque tous sujets d'un verbe d'action.

Des rochers, qu’il fallait escalader, perçaient de leur masse sombre les feuillages.  François Place. 

 2 - Ici la description est organisée et présentée par des phrases nominales pleines de références aux sens.

La plage était large et blanche. Au-dessus d'elle le noir des forêts, en dessous les rouleaux de mer, la mousse éclatante, et partout le bruit de cette mer, la tiédeur de la nuit plus lumineuse que le jour.

 3 - des exemples de métaphore qui se présente comme une énigme et trouve sa résolution à la fin du paragraphe :

Une lumière apparut loin devant moi : une tache de lumière qui ondulait. C'était une forme carrée posée par terre dans le noir. Un petit tapis d'or liquide. Il bougeait. Je fermai les yeux. En les rouvrant je vis que le tapis était toujours là. Mais lorsque j'avançai vers lui, mes pieds s'enfoncèrent dans le sol. Je compris enfin ce qui se passait. Il y avait, juste là, une large rivière. Je l'entendais frémir. Et la tache de lumière aux carreaux d'or était le reflet d'une fenêtre éclairée dans l'eau.

4- Ici une personnification : par le verbe "devenir" la tristesse passe du statut d'inanimé à celui d'humain, puis Fombelle la caractérise par 3 éléments : l'alliance, la marche et l'apprivoisement.

Je n'avais pas oublié le désespoir qui m'avait jeté dans les bois. Cette tristesse devenait une alliée, elle marchait avec moi dans l'obscurité. Je l'apprivoisais.

Timothée de Fombelle, Le livre de Perle

Traduire avec le logiciel Collatinus

Voici les deux textes à traduire :

pro ponte Sublicio stetit

aciem hostium solus sustinuit

armatus transnavit

tiré de Pseudo-Aurelius Victor, De viris illustribus Urbis Romae

 

Romanus sum civis ; C. Mucium vocant. Hostis hostem occidere volui.

Rex ira infensus periculoque conterritus

extrait fde tite-Live, Ab Urbe Condita, II, 2

08:16 Écrit par Vega dans Latin 4ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

27 novembre 2014

Correction de la rédaction 2 : décrire un paysage

Bonjour, 

Voici l'article dans lequel nous travaillerons la correction de la rédaction. Reprenons un peu la méthode de travail : d'abord : 

I - Je lis le sujet

C'est une description, donc un texte à l'imparfait, avec une phrase de récit pour introduire le narrateur et le personnage qui voit (est-ce le même ?) et embrayer sur la description ; on décrit un paysage ou bien un monument en ruines ; ce qu'on voit est sous la lumière du jour (il faut choisir l'heure) ; on écrira une description organisée, donc avec des connecteurs qui orientent le regard et guident la "visite" ; trois obligations de style : comparaison, métaphore et personnification ; trois expansions du nom : épithète (ce sont des adjectifs, donc un mot à chaque fois), complément du nom et proposition relative (là c'est un groupe, noyauté autour d'un verbe et qui commence par qui que quoi dont où lequel auquel duquel). 

Il ne suffira pas de les insérer, il faudra les repérer, soit par leur nom soit par un code couleur : donc  garde 5 minutes pour relire avant la fin et les souligner ou les nommer.

II - Je prépare le brouillon

 Le mieux, c'est de dessiner un arbre de description et même de faire un vrai dessin, avec ou sans couleurs,   pour se représenter ce qu'on veut décrire, même s'il est fait de façon schématique.

Vous trouverez ci-dessous un exemple d'arbre de description que l'on peut construire au brouillon, préparé avec le logiciel gratuit XMind. C'est à partir de cet arbre que nous allons écrire notre texte. Cliquez sur l'image pour l'agrandir. J'ai choisi l'exemple d'un paysage avec une modélisation désagréable ou inquiétante, mais on peut modifier ce choix : tout dépendra des adjectifs et des verbes, voire des adverbes , que l'on ajoutera.

Pour compléter directement ta carte heuristique, enregistre  puis ouvre le fichier Ruines.xmind que tu trouveras au collège sur le serveur NAS de ta classe. Sinon tu pourras travailler sur papier

écriture,description

Paysage de montagne.jpg

III - Je prévois ensuite au brouillon les contraintes de style que le sujet impose : deux adjectifs épithètes, deux CDN et deux relatives, ainsi qu'une comparaison, une métaphore et une personnification.

Pour y arriver, il faut que vous puissiez les identifier puis les reproduire. Alors révisons un peu :

Ex 1 : Relève sur ton classeur les adjectifs épithètes de cette phrase :

De vieilles pierres jonchaient le sol comme des soldats morts au combat. Derrière ces pierres mousseuses, le soleil semblait verdâtre.

Ex 2 : Dans la phrase ci-dessus, pourquoi l'adjectif verdâtre n'est-il pas épithète ?

Ex 3 : Recopie les compléments du nom de ces phrases +le nom dont ils dépendent. Quelles phrases n'en contiennent pas ?

1 -Les feuilles des arbres étaient vertes et développées.

2 -Le soleil au fond de la prairie descendait lentement.

3 -Les épis de blé étaient prêts à être ramassés.

4 -La  mousse recouvrait les arbres d'une chevelure verte et gluante.

Ex 4 : Où est la métaphore ? Où est la comparaison? Qu'est-ce qui t'a aidé(e) ?

Je me sentais comme une petite tortue menée par des mouettes hurlantes et dévorantes.

 Je me tenais devant l'usine, petite tortue fragile face à l'océan inquiétant.

Ex 5 : Crée une comparaison  puis une métaphore où tu assimileras le lac à un visage d'humain en colère (ou souriant, à ta guise). Tu peux développer cette idée à ton gré.

Ex 6 : voir ici.

IV - Je complète les trous du brouillon, en prévoyant tout ce qui est demandé dans le sujet (voir partie I) (vérification obligatoire)

C'est à ce moment qu'on choisit les mots en liste, selon l'effet qu'on veut produire. Je cherche dans un dictionnaire des synonymes, dans un dictionnaire des cooccurrences ou dans mes souvenirs. Thème de l'essai : le sourire.

dans le dictionnaire du cnrtl :

dans le dictionnaire des cooccurrences : je trouve des adjectifs et des verbes qui "vont bien" avec le mot sourire ; j'en recopie au moins trois de chaque pour avoir de quoi choisir plus tard.

V- Je rédige, en soignant le choix des connecteurs et des images. 

On essaie les phrases dans sa tête, on les teste au brouillon avant de les écrire au propre. On peut même parler son texte avant de l'écrire. Pour les élève qui sont très lents à écrire, essayez d'utiliser une application comme Dragon Dictation, (voyez cet article sur le blog), qui permet d'enregistrer vos paroles et de les retranscrire en mots. Ensuite, évidemment , il faut relire pour traquer les erreurs de compréhension du logiciel et corriger les nombreuses erreurs d'accords possibles.

VI - Je me relis ! 

Etape obligatoire et nécessaire ; le but n'est pas de se relire comme on lit une histoire, mais de faire une relecture méthodique et linguistique. Ce qui veut dire que :

on fait une relecture par type d'erreurs à chasser : une relecture pour chercher les passe-partout du style "il y avait" et les supprimer (voir sur le blog une liste de verbes de mouvement pour dynamiser une description et chasser les passepartout) ; une relecture pour regarder et changer l'accord des noms, et seulement eux ; une troisième relecture pour l'accord des verbes. A chaque fois, on s'arrête dès qu'on trouve un nom ou un verbe, on cherche le mot avec lequel il doit être accordé ( le déterminant et l'adjectif pour le nom, le groupe ayant la fonction Sujet pour le verbe = >on pose la question "Qui est-ce qui fait...?" )

Il faut donc garder beaucoup de temps pour relire et corriger l'orthographe, et avoir sous la main un effaceur !

 

19 novembre 2014

Arria Marcella : Visite illustrée de Pompei avec Théophile Gautier

Dans la nouvelle de Théophile Gautier  Arria Marcella, qui se déroule à Pompéi au XIXe siècle, le héros Octavien visite Pompéi avec ses amis : en voici l'illustration en photos qui te permettra de voir ce qu'imaginait Gautier en écrivant.

"Il regardait d’un œil effaré ces ornières de char creusées dans le pavage cyclopéen des rues et qui paraissent dater d’hier tant l’empreinte en est fraîche ;photo 4.JPG

 ces inscriptions tracées en lettres rouges, d’un pinceau cursif, sur les parois des murailles : affiches de spectacle, demandes de location, formules votives, enseignes, annonces de toutes sortes, curieuses comme le serait dans deux mille ans, pour les peuples inconnus de l’avenir, un pan de mur de Paris retrouvé avec ses affiches et ses placards ;

photo 2 copie.JPGphoto 3 copie.JPGphoto 4 copie.JPG

 ces maisons aux toits effondrés laissant pénétrer d’un coup d’ œil tous ces mystères d’intérieur, tous ces détails domestiques que négligent les historiens et dont les civilisations emportent le secret avec elles ;pompei,arria marcela,théâtre,inscription,graffiti

ces fontaines à peine taries, ce forum surpris au milieu d’une réparation par la catastrophe, et dont les colonnes, les architraves toutes taillées, toutes sculptées, attendent dans leur pureté d’ arête qu’on les mette en place ;pompei,arria marcela,théâtre,inscription,graffiti

ces temples voués à des dieux passés à l’état mythologique et qui alors n’avaient pas un athée photo 5-1 copie.JPG; ces boutiques où ne manque que le marchand ;

ces cabarets où se voit encore sur le marbre la tache circulaire laissée par la tasse des buveurs ;pompei,arria marcela,théâtre,inscription,graffiti

cette caserne aux colonnes peintes d’ocre et de minium que les soldats ont égratignée de caricatures de combattants, et ces doubles théâtres de drame et de chant juxtaposés, qui pourraient reprendre leurs représentations, si la troupe qui les desservait, réduite à l’état d’argile, n’était pas occupée, peut-être, à luter le bondon d’un tonneau de bière ou à boucher une fente de mur, comme la poussière d’Alexandre et de César, selon la mélancolique réflexion d’Hamlet.

Fabio monta sur le thymelé du théâtre tragique tandis que Octavien et Max grimpaient jusqu’en haut des gradins,photo 5.JPG et là il se mit à débiter avec force gestes les morceaux de poésie qui lui venaient à la tête, au grand effroi des lézards, qui se dispersaient en frétillant de la queue et en se tapissant dans les fentes des assises ruinées ; et quoique les vases d’airain ou de terre, destinés à répercuter les sons, n’existassent plus, sa voix n’en résonnait pas moins pleine et vibrante. 

Toutes photos : ©Véronique Guillaume

18 novembre 2014

A la découverte de la villa de Poppée à Oplontis

     La Villa de l'impératrice Poppée, femme de l'empereur Néron, a été construite au milieu du premier siècle de notre ère et se trouve actuellement dans la ville de Torre Annunziata, au sud du Vésuve, près de la mer, entre le Vésuve et Pompéi. Elle est située dans une rue en pente, près d'une zone militaire qui ne sera jamais l'objet de fouilles. On accède donc au site archéologique par un large escalier qui nous mène directement au jardin de la villa et à l'arrière de la domus.

Voici les photos du jardin actuel, planté de grenadiers comme il devait l'être autrefois d'après les recherches des paléobotanistes :  (toutes photos : ©Véronique Guillaume)

 

photo 1-4.JPG

photo 2-4.JPG 

La grenade est l'un des attributs de Junon, épouse de Jupiter. On retrouvera ce fruit peint à fresque dans de nombreuses pièces de la maison.

photo 3-4.JPG

Nous voici dans le péristyle de la maison, qui donne sur un minuscule espace vert, petit jardin comme un patio, entouré de colonnes,

 

image.jpg

qui donne visuellement sur l'atrium immense. On reconnaît au centre le bassin carré de l'impluvium qui accueillait les eaux de pluie et offrait un coin de fraîcheur à la pièce.

image.jpg

La photo ci-dessus et les deux photos ci-dessous montrent des fresques typiques du IIe style. On y retrouve les couleurs très vives, particulièrement marquées dans cette dodus bien que presque 2000 ans aient passé depuis sa construction,  ainsi que le trompe-l'œil très présent dans  la façon dont les matières sont rendues. Bien que le mur soit peint à fresque, il donne l'impression d'être recouvert de plusieurs plaques de marbre coloré et varié en mosaïque.image.jpg

image.jpg

image.jpg

 Désolée, la photo est de travers ! Nous sommes arrivés dans le caldarium, pièce chaude des bains de la maison. Il était très rare que les maisons romaines possédassent une salle de bains, encore moins des thermes privés comme ici : on y voit  la marque de la richesse et du statut social de la maîtresse de maison, mais aussi le début d'une évolution dans les mentalités qui commence à voir apparaître les thermes privés et les salles de bains individuelles. Ce luxe n'est pas du goût des philosophes de l'époque, comme Sénèque, qui vante dans une lettre à son ami Lucilius la sobriété de la salle de bains campagnarde de Scipion, le grand vainqueur de Carthage (voir le texte latin et sa traduction). Dans ce caldarium, on vient pour avoir chaud et transpirer, sous le regard d'Hercule, dans le décor du jardin des Hespérides. On reconnaît facilement le demi-dieu à la présence de la massue dans sa main gauche et de la peau du lion de Némée qui lui couvre le dos.

photo 1.JPG

 Que raconte cette fresque ? Hercule, le héros fils d'Alcmène et de Jupiter se trouve devant un arbre magnifique, au feuillage léger, comme on en trouve dans le bassin méditerranéen. Il est venu chercher les pommes d'or sur l'ordre de son cousin le roi Eurysthée. C'est une épreuve supplémentaire que lui donne le roi de Mycènes car, parmi les dix autres travaux déjà effectués, Hercule s'est fait aider deux fois, donc huit de ses travaux seulement sont "validés". Eurysthée charge  Hercule de dérober les pommes d'or de ce mystérieux jardin, situé très loin au-delà des terres habitées par les Grecs, aux confins du monde connu, dans une région qu'aucun mortel n'a fréquentée. Hercule part d'abord vers le nord de la Grèce et après un chemin semé de nouvelles épreuves et de héros à aider ou de monstres à affronter, il en vient à délivrer Prométhée qui lui conseille d'aller de l'autre côté de la péninsule ibérique pour rencontrer le géant Atlas. En effet, c'est Atlas qui pourra l'aider à cueillir les pommes, car le jardin est gardé par le serpent Ladon, une forme de dragon qu'Héra a offert aux Hespérides, les filles de l'Occident, pour protéger les pommes de leur jardin. Mais Atlas porte le monde sur ses épaules, et c'est un lourd fardeau qu'il ne peut pas emporter au jardin : il demande donc à Hercule de le remplacer - momentanément, dit-il. Hercule accepte en toute confiance, et Atlas, tout heureux, savoure sa liberté. Il demande tout de même d'abord à Hercule de tuer le serpent effrayant puis cueille les pommes, comme promis,  mais envisage de les rapporter lui-même à Eurysthée. Hercule, qui a bien compris qu'Atlas n'a pas du tout l'intention de récupérer son fardeau, utilise une ruse : il demande à Atlas de reprendre quelques instants sa place, le temps pour Hercule de chercher un coussin pour soulager sa nuque. Mais le héros n'a pas du tout l'intention de faire le travail d'Atlas, et le géant berné s'aperçoit bien vite qu'il est de nouveau obligé, pour toujours, de porter le monde sur ses épaules. 

photo 2.JPG

Voici enfin les pommes tant convoitées : elles sont représentées par des grenades, qui, tout comme le paon, sont des références à  la déesse Junon. 

photo 3.JPG

 

photo 4.JPG

 

photo 5.JPG

 

photo 1-1.JPG

 

photo 1-2.JPG

 

photo 2-1.JPG

 

photo 4-1.JPG

 

photo 5-1.JPG

 

photo 4-3.JPG

Ci-dessus, nous entrons dans la cuisine dont il reste les fourneaux. On chauffait au bois

photo 1-3.JPG

domus,oplontis,hercule,atrium,caldarium,fresquess,junon,pommes d'or,hespérides

 

 

 

 

domus,oplontis,hercule,atrium,caldarium,fresquess,junon,pommes d'or,hespérides