Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 mars 2010

Pour Rany et les réviseurs : quelques exercices afin de ne pas prendre la rouille

Je vous propose quelques exercices deci-delà sur des difficultés fréquentes ; vous pouvez les traiter en postant un commentaire et je répondrai à chacun de la même manière, il faudra revenir voir la correction individuelle.

Au fait, je n'ai pas bien vu vos réflexions concernant la citation du jour ; je vais envisager de changer de lunettes…

Pour l'heure, un peu d'orthographe et de conjugaison. Si vous avez des demandes pour un point  de révision précis, adressez-les ici.

Problème : je confonds le passé simple et l’imparfait à la 1ère personne du sing. ,et les sons [ε] et [ e] en général.

Remédiation :1) je remplace dans ma tête la 1ère par la 3ème personne (il ou elle) et j’écoute si le verbe fait « -a » ( c’est du passé simple) ou s’il fait « ait » ( c’est de l’imparfait)

2) Quand j’ai identifié le temps, je le garde pour revenir à la 1ère pers. J’écris – ai au passé simple et –ais à l’imparfait.

Exercice : A partir du texte de Jules Vallès, p. 394 ex. 5 du manuel, transpose tout le texte dans un système d’énonciation au passé. Pour chaque verbe au présent à la 1ère pers., applique systématiquement la remédiation ci-dessus.

21:58 Écrit par Vega dans Français 3ème | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |  Imprimer |

Commentaires

J’allai (il alla) d’un pupitre à l’autre : ils étaient vides - on dut nettoyer sa place, et les élèves avaient déménagé. Rien, une règle, des plumes rouillées, un bout de ficelle, un petit jeu de dames, le cadavre d’un lézard, une agate perdue. Dans une fente, un livre : j’en vis (il vit) le dos, je m’écorchai (il s’écorcha) les ongles à essayer de le retirer. Enfin, avec l’aide de la règle, en cassant un pupitre, j’y arrivai (il y arriva) : je tins (il tint) le volume et je regardai (il regarda) le titre :
ROBINSON CRUSOE
Il est nuit.
Je m’en aperçu (il s’en aperçut) tout d’un coup. Combien y avait-il de temps que j’étais dans ce livre? Quelle heure était-il? Je ne savais pas, mais voyons si je pouvais lire encore! Je frottai (il frotta) mes yeux, je tendis (il tendit) mon regard, les lettres s’effaçaient, les lignes se mêlaient, je saisis (il saisit) encore le coin d’un mot, puis plus rien.

Écrit par : Rany | 22 avril 2010

C'est bien Rany !
Les passés simples sont satisfaisants, je corrige quelques erreurs :
Rajoute le pronom "en " => il en vit le dos
Passe "est" à l'imparfait.
je m'en aperçus prend un s à la 1ère du S
Je frottai mes yeux => il frotta SES yeux.
Pour le reste, c'est parfait.

Écrit par : Vega | 01 mai 2010

Les commentaires sont fermés.