Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 septembre 2010

Texte de Philippe Meirieu

Quels apprentissages pour quelle société ?

Travail à faire pour mercredi 22 (pour les 4è 5 ; les 4è4 le feront en classe, à moins que certains d'entre vous ne préparent leur travail à l'avance, ce qui serait une bonne surprise :-)

Lis le texte, souligne tous les passages, phrases qui te semblent importants. Puis donne un titre à chaque paragraphe.

société-meirieu.doc

 

09:27 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

19 septembre 2010

Méthodologie : comprendre les consignes.

QU'EST-CE QUE JE DOIS FAIRE ? Si tu te poses cette question, c'est bien, tu essaies de comprendre ! Voici une première série d'exercices. Poste ta réponse dans les commentaires et essaie d'expliquer tous les avantages que ta méthode t'apporte en les comparant aux inconvénients. Si ta balance n'est pas équilibrée, c'est  peut-être qu'il est temps de changer de méthode !

Si tu as besoin d'aide, regarde la note intitulée "Savoir lire une consigne " dans cette même caégorie ; il y a un document qui explique le sens des principaux verbes de consigne.

EXERCICES DE MÉTHODOLOGIE.

I – Quelle est la bonne méthode ? Lis bien les consignes ci-dessous ; pour chacune sélectionne la bonne méthode à utiliser. Aide- toi du document sur les verbes de consigne.

  1. Leçon p 40 et ex 1 et 3 p 41 :

    1. Je fais mes exercices d'abord pour être débarrassé, ensuite je lis ma leçon.

    2. Je lis la leçon une fois et je fais les exercices après.

    3. J'étudie ma leçon et je fais les exercices ensuite sans revenir à ma leçon.

    4. J'étudie ma leçon, je fais les exercices en vérifiant à chaque fois dans ma leçon que je fais juste.

    5. Je fais les exercices en 1er, après j'ai du temps pour apprendre par cœur ma leçon.

  2. Étudie la leçon p. 40

    1. J'apprends direct par cœur phrase par phrase.

    2. Je sors mes crayons de couleur, je colorie les titres, les mots importants ou que je ne comprends pas. Ensuite je lis plusieurs fois et je cherche à comprendre. Je n'essaie pas d'apprendre par cœur.

    3. Je lis une fois ma leçon et je l'apprend par cœur juste après.

    4. Je recopie ma leçon tout de suite.

    5. Je lis ma leçon et je la recopie.

    6. Je lis, je cherche à comprendre et je me pose des questions comme si c'était un contrôle ; je vérifie mes réponses dans la leçon.

  3. Expliquez en quoi l’appétit se distingue de la faim.

    1. Je vais utiliser des arguments pour montrer que l’appétit est différent de la faim.

    2. Je vais mettre en évidence les rapports de ressemblance et de différence entre ces deux phénomènes.

    3. Je vais donner des exemples qui montrent que l’appétit et la faim sont différents.

    4. Je vais exposer pourquoi il est important de faire la différence entre l’appétit et la faim.

    5. Je vais faire comprendre clairement quels facteurs différencient l’appétit de la faim en considérant l’origine, le fonctionnement et la finalité de ces deux phénomènes.

 

et pour terminer cet ardent brassage de neurones sur une note légère, lisez le texte  de Jacques charpentreau, un poète contemporain, qui illustre avec humour la difficulté  qu'ont les élèves de comprendre ce que les professeurs attendent d'eux .

LE CORBEAU ET LE PERROQUET.doc

16 septembre 2010

Comment corriger ses erreurs d'orthographe ?

A chaque rédaction ou dictée, je repèrerai certaines erreurs qui seront codifiées selon certains symboles, que vous trouverez dans le document joint . Chaque type d'erreur devra être corrigé selon un processus particulier qui est expliqué dans ce document.

codage-correction-orth.pdf

Pour les erreurs de sons, symbolisées par des clés de sol , il vous faudra récrire les mots (le mauvais et le bon ) à l'aide de l'Alphabet Phonétique International. Il se trouve en général dans le manuel de grammaire.

14 septembre 2010

Savoir lire une consigne

Savoir lire une consigne c'est déjà 51 % de la réponse juste.

Demande-toi toujours :

  1. ce qu'on veut te faire faire
  2. à quel endroit se trouve la réponse.

Y a t-il un point d'interrogation, une phrase de type interrogatif ? Alors tu dois répondre à une question  en faisant une phrase.

Y a-t-il un point normal à la fin de la phrase ? Le verbe est-il au mode impératif ? Alors on veut te faire agir d'une certaine manière, avec ton esprit ou avec ton corps. Tu dois donc faire ce qu'on attend de toi.

Le vocabulaire des consignes ne varie pas énormément ; ce sont les verbes les plus importants et tu dois savoir ce qu'ils signifient.

verbes-de-consignes.doc


12 septembre 2010

Construire une famille

Rendez-vous à l'adresse

http://elearning.unifr.ch/antiquitas/activites/10/

Le lien est cliquable.

Votre mission :

  1. identifier la façon dont se transmettent les noms de famille ;
  2. reconstituer l' arbre généalogique  de la plus célèbre gens de la République, celle qui a combattu Carthage ;
  3. reconstituer l'arbre génélaogique de Brutus, le fils adoptif ce César.

Travail à faire pour Jeudi 14 octobre :Chacun fait sa mission + tout le monde fait la mission 3, page d'activité 2. Attention, c'est un jeu de casse-tête ;-) Prévoyez de vous y reprendre à deux fois et soyez logique. N'oubliez pas non plus ce que nous avons appris en cours concernant la transmission des noms, ça va vous être utile !

Le reste ci-dessous est pour notre cours de jeudi. Vous pouvez vous avancer en téléchargeant le logiciel collatinus et en l'installant sur votre ordinateur.

Qu'est-ce que les Romains respectaient ? L'écrivain Aulu-Gelle nous raconte l'évolution des moeurs.

Commence par installer le logiciel gratuit collatinus sur ton ordinateur si ce n'est pas déjà fait. (Regarde dans le menu jaune de gauche, catégorie : Logiciels gratuits)

Puis copie ce texte, ouvre collatinus et colle -le dans une nouvelle page (nova). Ensuite clique sur l'onglet omnia lemmatizare. Tu verras s'afficher dans la case du bas tout le vocabulaire par ordre alphabétique. En pointant ta souris sur les mots du texte latin dans la case du haut, une infobulle apparaît qui te donne l'analyse du mot mais aussi ses sens possibles, comme dans un dictionnaire. A toi de jouer maintenant pour lire le texte d'Aulu-Gelle et comprendre ce qu'a écrit l'auteur.

Attention : j'ai bien dit lire et comprendre. IL N'Y A RIEN À TRADUIRE !

 

Apud antiquissimos Romanorum neque generi neque pecuniae praestantior honos tribui quam aetati solitus, maioresque natu a minoribus colebantur ad deum prope et parentum vicem  […]

Sed postquam suboles civitati necessaria visa est et ad prolem populi frequentandam praemiis atque invitamentis usus fuit, tum antelati quibusdam in rebus qui uxorem quique liberos haberent senioribus neque liberos neque uxores habentibus.

Aulu-Gelle, Les Nuits Attiques, livre 2, ch 15,  1 et 3

Vérifions :

Chez les plus anciens des Romains, à qui était rendu le plus grand hommage ? Qui était préféré à qui ?

A quels cultes est comparé ce respect ? Ces cultes te paraissent-ils religieux ? Que montre l'emploi du verbe "colebantur " ?

Quelle nouvelle idée semble importante pour la cité romaine ?

Qui est préféré à qui à partir de ce moment?

21:50 Écrit par Vega dans Latin 4ème | Lien permanent | Commentaires (40) | Tags : famille romaine |  Facebook | | |  Imprimer |

calendrier romain : La division du temps

Ouvre le fichier joint sur la division du temps, conçu par mon collègue de Grenoble Robert Delord (tu peux l'imprimer si besoin)

division du temps.pdf

et regardons ensemble comment les Romains concevaient le temps qui passe.

D'où viennent nos noms de mois ?

Si tu compares nos heures et les heures romaines , quels sont les points communs et les différences que tu constates ?

Quelles observations peux-tu faire sur le calendrier romain ?

ÉCRITURE pour jeudi 16 / 09 : à poster dans les commentaires.

Invente un court texte pour te présenter en indiquant la date du jour où tu postes et celle de ton anniversaire .

Aide grammaticale : si tu es né le jour pile d'une fête, emploie l'ablatif.

Si tu es né la veille d'une fête, emploie aussi l'ablatif.

Pour tous les autres jours, emploie ante + l'accusatif ( ex : ante diem tertium = le 3è jour avant…)

vocabulaire : Hodie : aujourd'hui ; natus sum si tu es un garçon,  / nata sum si tu es une fille.

Connais-toi toi-même

Je reprends en ce beau dimanche la phrase grecque inscrite au fronton du temple d'Apollon à Delphes, et qui a servi de devise au grand Socrate lui-même. Γνῶθι σεαυτὀν  ou Gnôthi seauton si vous ne lisez pas encore le grec ;-) Voilà une connaissance nécessaire pour vous permettre d'apprendre quelque chose, de vous sentir heureux, en bonne compagnie avec vous-mêmes et avec les autres et plus encore si vous voulez améliorer ce qui ne va pas, que ce soit dans vos relations avec les gens ou avec…les math, ou l'orthographe. Pour développer un peu plus cette connaissance, je vous ai proposé le jeu du j'aime/ j'aime pas ; à présent je vous offre un petit quizz de mon invention pour connaître vos multiples intelligences. Téléchargez le fichier ci-dessous, branchez l'imprimante, prenez vos crayons de couleur et accordez-vous une petite pause tranquille loin du bruit.

quiz-intelligencesmultiples.pdf

Vous avez besoin d'explications supplémentaires sur ces 8 intelligences ? Lisez ces 4 pages de synthèse  :

imquid.pdf

Et pour finir, je donne la parole à un grand monsieur très savant qui parle parfois sur les ondes d'une radio culturelle et nationale, Albert Jacquard ; avez-déjà lu ce texte ? Pas encore ? Dites-moi ce que vous en pensez, alors.

L'intelligence, ça se construit
 . A. Jacquard : C'est quoi l'intelligence ? Petit Point.

À l'école, je n 'aime pas être interrogée devant mes camarades et je déteste les travaux écrits. Même si j'ai bien appris mes leçons, mon cœur se met à battre très vite et j'ai de la peine à me concentrer. Ma copine répond toujours très bien aux questions de notre professeur ; pourtant elle n'étudie pas plus que moi. Elle est probablement plus intelligente!

Dans ta classe, certains sont forts en maths, d'autres savent raconter des histoires drôles ou sont les rois de la gymnastique, d'autres enfin s'inventent, tout éveillés, des rêves magnifiques. II y a beaucoup de manières d'être intelligent, sûrement autant qu'il y a d'êtres humains sur la Terre. Heureusement, car sinon on n'aurait rien à se dire, puisqu'on aurait le même avis sur tous les problèmes. Alors, que ce soit à l'école ou ailleurs, je crois qu'il vaut mieux simplement essayer d'être chaque jour un peu plus intelligent. Car l'important n'est pas d'être meilleur que son camarade. D'ailleurs tu n'apprécies pas davantage une copine parce qu'elle a de bonnes notes en classe. C'est plutôt parce qu'elle est sympa et que vous vous comprenez bien.

Mais l'intelligence, c'est quoi?

C'est comme si, à la naissance, tu avais reçu une grande feuille à dessin et des peintures de toutes les couleurs. Depuis lors, à chaque occasion, tu prends ton pinceau pour y dessiner des formes. C'est ainsi que, peu à peu, tu as fait apparaître, sur ce papier, un paysage et une maison. Puis tu as décidé d'y ajouter des couleurs. Chaque jour, ton dessin devient plus riche et plus beau. Comme ton intelligence. Chaque fois que tu fais travailler ton cerveau, que tu te poses des questions et que tu observes ce qui t'entoure, tu deviens plus intelligente. En utilisant ton cerveau, tu le rends capable de nouvelles performances. C'est le contraire d'une pile, qui, elle, s'use peu à peu, à mesure qu'on l'utilise. Le cerveau, au contraire, s'use lorsque l'on ne s'en sert pas. C'est merveilleux, non?
 Et cela sera sans fin. Car chaque fois que tu obtiens une réponse, que tu comprends un raisonnement nouveau, tu constates que de nouvelles questions se posent, que des raisonnements encore plus subtils doivent être mis au point. Oui, ce sera sans fin. Heureusement. Car la vie serait triste si l'univers n'avait plus de secrets. Par chance, il est si riche que nous n'en aurons jamais fini de l'explorer.

On devient donc intelligent grâce aux autres ?

Oui. Et même lorsqu'on est une grande personne, les autres nous sont indispensables. Ça peut paraître surprenant puisqu'un adulte est capable de se faire à manger, de conduire une voiture, de s'occuper de son appartement, et de bien d'autres choses encore, sans aucune aide. Mais tout cela ne suffit pas pour vivre heureux. Que fera donc une personne sur une île déserte lorsqu'elle est gaie, qu'elle a du chagrin, ou qu'elle a découvert quelque chose? Elle aura envie de le dire, de le raconter, de poser des questions. Elle aura besoin aussi de se sentir aimée et de pouvoir aimer. Et tout cela, seuls les autres peuvent le lui apporter, et lui permettre ainsi de devenir plus ouverte, plus intelligente.
Échanger des questions, des réponses, des idées est un jeu où tout le monde est gagnant. Lorsque deux hommes se rencontrent chacun avec une idée, ils se sépareront avec, chacun, deux idées, peut-être trois. Car la discussion en aura sûrement fait naître une nouvelle.
Les idées, les émotions, les interrogations, c'est le contraire de l'argent : les partager, c'est s'enrichir.

 

Alors, qu'est-ce que cela vous fait évoque ?

 

Boite à livre n°1 : Tobie Lolness

Lecture de Tobie Lolness et préparation des boîtes.

 

Prends une boîte à chaussures. Recouvre-la entièrement  (peinture, papier, etc.) afin qu'on n'y voie plus aucune trace de son ancienne vie. Cette couverture devra être en rapport complet avec l'univers de l'histoire.

1 - Dans la boîte,  l'espace intérieur, place personnages, décors et objets symbolisant le mieux ta compréhension de l'histoire. Toute technique est possible : maquette, peinture, collage, papier, tissu, couture, broderie, plâtre, pâte à modeler, pâte fimo, cueillette dans la nature etc. .

2 - Prends le couvercle ; écris sur le dessus l'extrait que tu as préféré et à l'intérieur dix bonnes raisons d'aimer / de ne pas aimer… A toi de trouver le titre et d'énumérer les 10 raisons. Elles devront être précises, coller au livre et convaincre tes lecteurs. Pas de mélange possible entre le pour et le contre.

3 - Sur les côtés externes de la boîte, une carte d'identité d'un personnage de ton choix devra répondre à ces questions :

nom complet + surnoms éventuels,

âge,

portrait physique (taille, allure, visage, cheveux, habitudes vestimentaires),

qualités à ses propres yeux,

qualités aux yeux des autres,

défauts à ses propres yeux,

défauts aux yeux des autres,

évènement marquant de sa vie (dans son enfance ou plus tard),

expression favorite,

manie / habitudes.

 

09 septembre 2010

communication et énonciation

La leçon et les exercices de grammaire sont  ci-dessous et dans le fichier joint.

énonciation leçon +ex.doc

Communication et énonciation

Si on te demande

*Des consignes avec certains de ces mots « communication, énonciation, narrateur, énoncé, locuteur, destinataire »

*Tous les sujets de rédaction.

Tu dois savoir …

 

I – Qu'est-ce que la situation de communication ?

C’est la situation dans laquelle on se trouve au moment où l'on communique avec quelqu'un, par le langage oral ou écrit, par les gestes, les attitudes ou les images. Pour la définir, on identifie plusieurs éléments : qui communique avec qui ?- dans quel but ? - par quel moyen? - dans quelles circonstances ?

 

II – Qu'est-ce que la situation d'énonciation ?

C'est une situation de communication où l'on communique un message par le langage oral ou écrit. Par ex, un professeur qui parle à ses élèves, des élèves qui répondent, un enfant qui envoie une carte à ses parents, un député qui écrit son discours pour l'Assemblée Nationale.

 

 

III- Les éléments de la situation d'énonciation : indices d'énonciation ou déictiques (racine deik/digit : montrer, désigner)

Pour comprendre et définir une situation d'énonciation il faut repérer les éléments qui la composent :

· Qui parle? L' énonciateur.

· À qui parle-t-on? L'énonciataire

· Dans quelles circonstances? (où, quand et pour quoi faire?) Le lieu, le moment et le but de l'énonciation.

On tient compte également des niveaux de langue (soutenu, courant, familier).

 

 

Le locuteur ou émetteur ou énonciateur

Celui qui produit le message

Qui parle ? Indices : Nom propre (parfois signalé au début). Pronoms personnels, pronoms/adj poss de la 1°pers. Marques de jugement du locuteur : mots positifs ou négatifs. Marques de ses sentiments. Registre de langue

Le destinataire ou récepteur ou énonciataire

Celui a qui est destiné le message

À qui ? Indices : Nom propre Apostrophe. Pronoms personnels, pronoms /adj. poss de la 2~ pers

L’énoncé ou message

La phrase ou le texte produit

Quoi ? À quel sujet?

Indice : Champ lexical dominant

Le but du message

Ce que l'on veut transmettre

Dans quel but ? Émouvoir? Informer ? Convaincre ? Indices : Tonalité du texte. Forme des phrases

Le contexte ou les circonstances

Le lieu et le temps de l'énoncé

Où et quand est produit l'énoncé?Indices : Marques de l'espace ou du temps .Certains compl. circ lieu (ici; à ma gauche)Certains compl. circ de temps (maintenant.) Temps des verbes /présent d'énonciation,passé composé, futur ...

Comment savoir si un texte porte des marques d'énonciation ? Un texte porte les marques de la situation d'énonciation si tu peux y repérer des déictiques.*

Les déictiques sont des mots qui désignent la situation d’énonciation, les gens ou les lieux qui en font partie :

l les indices concernant le locuteur, le destinataire. Ce sont des indices de personne : pronoms personnels de 1ère et 2ème pers., déterminants et pronoms possessifs de 1ère et 2ème pers.: je, tu, toi, vous, les miens, votre, tes…

l les indices de temps : maintenant, hier, aujourd'hui, demain, l’année dernière, il y a quatre ans, le mois prochain…

l les indices de lieu : ici, chez moi, près de vous, dans ma rue…

l les pronoms et déterminants démonstratifs qui servent à montrer ou à situer par rapport à l'énonciation. ex : Qu'est-ce que vous me racontez-là, bande de petits flemmards ? Vous essayez de me dire que vous ne voulez pas rendre votre devoir ni revenir travailler ici demain ? C'est absolument hors de question ; de toute façon, je suis certain que vous serez tous !

Les indices roses montrent qu'il s'agit d'un professeur, qu'il est en colère (voir le !), qu'il porte un jugement sur ses élèves en précisant leur caractère (flemmard) et qu'il l'affirme avec certitude, les bleus qu'il s'adresse à ses élèves, les rouges permettent de situer le lieu et le temps de ce discours.

l Dans ce cas, on dit que le texte est ancré dans la situation d'énonciation.

IV – Les deux types d'énoncés

l L'énoncé ancré dans la situation d'énonciation ne se comprend que par rapport à cette situation : ce sont les dialogues insérés dans les récits, les lettres, les journaux intimes etc. Il contient des indices d'énonciation. Ses temps sont le présent d'énonciation, le passé composé et le futur, éventuellement des impératifs.

l L'énoncé coupé de la situation d'énonciation se comprend sans qu'on ait besoin de connaître la situation d'énonciation. C'est le cas des romans, récits, nouvelles, contes,écrits à la 1ère ou à la 3ème pers qui racontent des évènements passés, mais aussi des textes documentaires…

Ex: Le chevalier d'Artagnan descendit de cheval et jeta un coup d'œil autour de lui. Un groupe de cavaliers vêtus de rouge lui faisait barrage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MAINTENANT EXERCE-TOI !

 

1-Imagine une situation d'énonciation pour chaque énoncé et définis-la. Tiens compte des niveaux de langue. (Leçon II et III)

1. Tu dois pouvoir encore améliorer tes performances.

2. Je vous prie de bien vouloir m’excuser pour ce retard indépendant de ma volonté.

3. T'as pas dix balles?

4. J' te répète qu'elle démarrera pas, fallait faire le plein quand j' te l'ai dit!

 

2- Imagine 2 énoncés correspondant à cette situation d'énonciation : (Leçon II)

Énonciateur : un enfant. Enonciataire : un parent. Lieu : une librairie de centre-ville. Moment : quelques jours avant les fêtes de Noël. But : 1) attirer l'attention du parent – 2) obtenir un cadeau.

 

3- Les mots soulignés sont-ils ou non des indices d'énonciation? (Leçon III)

 

Dimanche dernier, mon frère et moi avons promis à nos parents de préparer le repas de midi. On voulait leur faire plaisir : ils sont un peu fatigués depuis la rentrée. A mon avis, c'était un désastre. Mais ils ont été très indulgents.

4- L'énoncé est-il ancré ou coupé de la situation d'énonciation ? Colorie les mots qui t'ont mis(e) sur la voie. (Leçon III et IV)

1. Demain matin, je t'emmènerai à la piscine.

2. Cela faisait deux ans que la petite fille n'avait pas vu sa grand-mère. Elle la trouva vieillie.

3. Mamie nous a annoncé qu'elle partait en croisière avec papy après-demain.

4. Aujourd'hui maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais plus.

5. Il fait bon vivre ici !

6 . Un soir de décembre, la neige tombe à gros flocons.

23:59 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : énonciation, grammaire |  Facebook | | |  Imprimer |

03 septembre 2010

Qui suis-je ?

Bonjour et bonne rentrée.

Qui es - tu ? Afin de te présenter, je te propose de remplir un commentaire en cliquant le mot "commentaire" en jaune en bas de cet article. Tu auras besoin d'une adresse email valide ; si tu n'en as pas encore tu peux te rendre sur le site de laposte, c'est gratuit.

Ecris la liste de tout ce que tu aimes et de tout ce que tu n'aimes pas (les choses, les gens, les actes, être, faire, tout ce que tu veux). Mais attention à ton orthographe. Le correcteur automatique te signalera les mots incorrects qu'il faudra obligatoirement corriger, sous peine  de voir ton texte supprimé ; tu devrais alors recommencer ton travail en entier !

Bon courage !

11:31 Écrit par Vega dans Français 5ème | Lien permanent | Commentaires (45) |  Facebook | | |  Imprimer |

C'est la rentrée !

astérix.doc

Après avoir lu et analysé le dbut de cette Bande dessinée, ouvre le document joint pour un travail d'écriture.asterix1.jpg

11:09 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | | |  Imprimer |