Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 mars 2011

Les terminaisons du présent de l'indicatif

Carte à agrandir en cliquant dessus et à imprimer (en couleurs !).  Pense à paramétrer l'imprimante en format paysage.

 

Les terminaisons du présent de l'indicatif36.jpg
Ou bien cette autre carte avec les mêmes renseignements LES TERMINAISONS DU PRÉSENT DE L'INDICATIF.gif
Pour vérifier que tu sais conjuguer le présent, je te propose une évaluation sur la toile à cette adresse :http://www.trusiad.fr/interactifs/presentind.html
C'est le site d'un de mes collègues de Nantes. Fais les 4 exercices qui te sont demandés : il y en a un par page et tu dois les faire en entier et dans l'ordre, ils vont du plus simple au plus difficile. Si tu fais des erreurs, le cadre apparaîtra en rouge : tu peux alors corriger et demander une nouvelle évaluation. Si tout va bien, le cadre sera en vert. Clique ensuite sur "continuer". A chaque fois, note sur ton cahier la date, le nom de l'exercice et ton score.

 

Les 4è5 rencontrent Pauline Alphen

Hello everybody, 

C'est après-demain le grand jour ! Nous commencerons le travail à 8 h avec Mme Rigout : installation de la salle, mise en ordre ; aussi il n'y aura pas cours de latin et ensuite vous n'aurez pas cours d'anglais non plus car Pauline Alphen nous rejoindra pour  8 h 45 jusqu'à 10 heures. Donc la récréation sera écourtée : prière de ne pas se lever de sa chaise sous prétexte que " ça a sonné M'dame !". Puis de toute façon vous n'aurez peut-être pas envie de sortir… On va essayer de garder quelques minutes pour les dédicaces, mais si on n'a pas le temps, vous aurez le loisir d'aller au Salon du Livre sous le chapiteau blanc samedi, en famille ou entre copains.

Je récapitule là où nous en sommes arrivés ce matin :  

nous démarrerons la rencontre par un constat sur le livre, je ne sais pas encore lequel, mais j'ai en tête une analyse personnelle, une remarque impliquée que je confierai à qui voudra bien commencer (j'ai ma petite idée mais je vous la confierai demain).

Chacun d'entre vous prendra la parole pour :

1 - débuter par une remarque ou un constat perso sur le livre / la vie / l'amour/ les gens / tout ça…

2 - poursuivre par une question impliquée (ça veut dire une question qui m'intéresse, moi XY, que je peux développer, préciser par un exemple, comme nous avons fait ce matin avec Laurine.) Donc n'importe qui ne peut pas prendre en charge n'importe quelle question !

Je vous demande donc pour demain

1 - Pour Valentin, Nicolas et Anthony  : de FINIR le livre

2 - pour tous : de me dire par commentaire quelle(s) question(s) vous voulez prendre en charge ou quel thème vous intéresse (carte n° 1) puis de vous entraîner oralement, devant votre miroir par exemple, à préparer le constat perso (aide dans votre lecture + la carte n°2) + la question, en imaginant que P.A. vous demande des détails sur ce que vous voulez (allez, hop, du théâtre dans la salle de bains !)

Pas moyen de publier le fichier.xmind de la carte heuristique sur ce blog, je vais donc essayer de la transférer en photo, en espérant que ce soit lisible !

Ci-dessous, la carte de la rencontre classé par type de questions (Pourquoi/ Est-ce que  etc…) Cliquez dessus pour l'afficher en grand.

Rencontre Pauline Alphen.jpg

Je sais, c'est écrit tout petit, alors à vos loupes !

 Voici ensuite la carte des Eveilleurs où nous avions noté les remarques et mots-clés

les Eveilleurs.jpg

Et pour finir la carte du déroulé que nous avons faite ce matin ensemble, qui reprend la 1 ère mais dans un  ordre thématique et qui pour l'instant n'est pas finie (on s'en occupera demain)

déroulé.jpg

Bonne après-midi et à demain en salle 209.

EDIT du 31 mars : je remets en ligne la nouvelle carte du déroulé.

déroulé2.jpg

15:36 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook | | |  Imprimer |

26 mars 2011

Énigme n° 12 : L'énigme du 25 mars bis : échantillon n° 2

J'en remets une deuxième pour remplacer celle de la semaine dernière que je n'ai pas eu le temps de poster. Toujours le même principe : un échantillon à découvrir, cette fois en peinture. Attention, c'est tout petit, je n'ai pas pu l'agrandir, c'est trop pixellisé.  Mais c'est encore facile !

 

Capture d’écran 2011-03-26 à 12.15.20.png

 



25 mars 2011

Énigme n° 11 : L'énigme du 25 mars : échantillon 1

Bonsoir, 

 je poste l'énigme un peu tard mais la journée a été très chargée et fertile en émotions, avec beaucoup de théâtre, et du très bon ! Pour ceux qui n'ont pas encore vu Tarzan in the garden , courez-y, c'est au théâtre de La Marmaille encore ce week-end et c'est magnifique !

Je vous avais dit que j'allais commencer des petits morceaux, eh bien c'est parti. Je vous offre deséchantillons de sculpture pour changer ; à vous de me dire le nom de la sculpture et celui du sculpteur. Allez, on commence avec du pas très difficile…

 

Capture d’écran 2011-03-25 à 22.58.19.png

Atelier des îles et des Ailes : Distribution des rôles

Bonsoir tout le monde,

je vous transmets la distribution que nous avions fixée en février pour que puissiez apprendre vos rôles vite et bien. Entrainez-vous et entraidez-vous au collège et en dehors. Renaud et moi nous comptons sur vous ! A vendredi !

Tableau 1 

Eric gentil : Kamel

Eric dur : Alexandre

Maman Riquet : Marion

Papa Riquet : Sarah

Tableaux 2 et 3 supprimés

Tableau 4 :

 Léda : Margot

 Belle : Anaïs

Jérémie : Julien

Eric : Kamel et Alexandre

Photographe, maquilleuse : Emma et Maéva

Tableau 5

La fée fille : Clara, Claire et Hafida

Jérémie : Julien

 Tableau 6

 Eric : Alexandre

Léda : Emma

 Jérémie : Mohamed

 Tableau 7

Eric : Margot

Jérémie : Marie- Coco

Léda : Maéva

Tableau8 : 

Jérémie : Sarah

Fée fille : Marion, Claire, Clara et Hafida

Eric : Margot

 (mais ça ne colle pas avec ce que vous avez joué cet après-midi… qui sait pourquoi ?)

Tableau 9 supprimé

Tableau 10 :

Eric : Alexandre et Marie-Coco

Jérémie : Julien et Mohamed

 Tableau 11 pp 45-46

Eric : Kamel

Jérémie : Sarah

Tableau 12

Fée fille : Hafida, Clara, Claire, Marion

Léda : Marie-Coco

Jérémie : Anaïs

Tableau 13 : 

Léda : tout le monde sauf Kamel

Eric : Kamel

Tableau 14 :

 Eric : Mohamed et Alexandre

Léda : Anaïs et Claire

Jérémie : Julien et Mohamed

Tableau 15 : final =

tous en scène +

Eric : Anaïs et Claire

Léda : Marion, Margot et Marie - Coco

Jérémie : Sarah

 





22:48 Écrit par Vega | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | | |  Imprimer |

24 mars 2011

Ecrire une critique théâtrale


1er § : L'accroche . Résume ta critique en une ou deux phrases brèves et accrocheuses, comme un slogan de publicité, pour inciter le lecteur à lire ton texte. N'hésite pas à utiliser une image, des jeux de mots, de sons, une antithèse….En général tu trouveras ton accroche quand le texte sera fini.

2 è § : La mise en contexte. Tu dois répondre à ces questions, dans l'ordre qui te paraît le plus pertinent: qui ? où ? quand ? quoi ?

Ce serait bien également faire référence au moment où le spectateur attend le lever du rideau, distingue des bruits, un décor, où se crée une certaine attente.

3è § : L'histoire : de quoi ça parle ? Décris le spectacle et son histoire, ce qu'il raconte, pour informer le lecteur qui n'a pas vu le spectacle . Il doit pouvoir comprendre de quoi il s'agit.
Décris aussi la manière dont est racontée l'histoire : par ceux qui la vivent ? Par d'autres ? Sur le moment ou après coup ? Y a-t-il des analepses ? Y a -t-il des éléments de mise en scène particuliers ?

4è § : Ton avis. En te référant aux différents aspects du spectacle (lumières, décors, costumes, musique, jeu des comédiens), explique en quoi certains de ces éléments ou leur mariage ont été pour toi évocateurs, touchants, réussis ou décevants. Fais systématiquement référence à un aspect précis du spectacle. Que signifient-ils ? Ont-ils ajouté quelque chose à l'histoire ou lui ont-ils nui ? Cette critique fait appel à ta subjectivité ; tu dois être sincère, t'impliquer fortement dans ton analyse.

5è § : Conclusion. Rédige une dernière phrase qui résume ton appréciation du spectacle. Une phrase personnelle et libre, bien entendu !

22 mars 2011

Barème d'évaluation de la nouvelle fantastique

Je vous livre le barème avant votre dernière relecture ; profitez-en pour vérifier une fois de plus tout ce que j'ai indiqué et vous auto-évaluer.

Respect du sujet                                                        Acquis     en Voie d'Acquisition      Non Acquis
C’est un récit            
À la 1ère personne           
De 3 pages minimum           
J’ai fait des paragraphes           
Mon récit est cohérent           
Alternance correcte passé simple / imparfait           
Tonalité fantastique           
Invention et idées           
Narrateur bien présenté/ indices dispersés           
Il y a deux façons d’interpréter ce qui arrive (indices)           
Originalité           
Richesse           
Début dans la vie quotidienne           
Intervention d’un évènement fantastique           
Doute fantastique maintenu           
Expression           
Vocabulaire varié           
Vocabulaire riche           
Expression de la peur           
Expression du doute, modalisation           
Syntaxe correcte           
Conjugaison           
Accords           
Homonymes           
Orthographe lexicale           
Ponctuation            
Mon écriture est lisible et bien formée           

10:00 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |  Imprimer |

20 mars 2011

Le roman de Renart : projet de lecture en équipes.

Maintenant que nous avons vus ensemble le premier épisode, tu peux faire équipe avec tes camarades pour lire les extraits que vous avez choisis.

Projet de travail  : Lire pour raconter.

Tu vas lire un épisode du roman de Renart en équipe, rechercher le vocabulaire qui pose problème et noter  sur une carte heuristique les mots-clés qui te permettront de raconter oralement l'action à toute la classe.

 1 - Pour pouvoir prendre des notes avec l'ordinateur, télécharge le logiciel XMind  ; le lien est dans la catégorie "Catalogue des liens utiles " à gauche. Le logiciel s'ouvrira automatiquement à la fin du téléchargement. Au centre de la carte, écris le nom de l'épisode que tu vas préparer.

2 - Enregistre ton travail dans le dossier Travaux d'élèves = >5ème

3 - Ensuite rends-toi sur les pages liées à l'épisode que tu as choisi, et lis-les. Si certains mots te gênent dans ta compréhension, note-les sur une branche "Vocabulaire" dans ta carte, puis cherche leur sens

-soit dans un dictionnaire papier

-soit sur le cnrtl (regarde le catalogue des liens ; il est peut-être déjà installé dans la barre d'outils de Mozilla Firefox. Si ce n'est pas le cas, tu as le droit de le télécharger.).

 4 - Au fur et à mesure de ta lecture, sélectionne les mots -clés  qui te permettront de raconter oralement l'action. Rappelle-toi : un mot = une branche. 

Bien entendu, pour ces deux étapes, il va falloir répartir le travail à faire entre tes camarades et toi.

5 - Choisis une structure de carte par clic droit => Structure.

6 - Choisis une présentation de carte  en cliquant tout en haut à gauche sur Vue => Thèmes


Les épisodes :

Renart et Tiécelin le corbeau :

http://www.lelivrescolaire.fr/books/read/3#page=32&ta...

Renart et les anguilles : (épisode en 3 pages)

http://roman-de-renart.blogspot.com/2009/06/le-poisson-de...

http://roman-de-renart.blogspot.com/2009/06/le-poisson-de...l

http://roman-de-renart.blogspot.com/2009/06/le-poisson-de...

Si ces lien sont bloqués par le rectorat, rends-toi sur cette page :

http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Roman_de_Renart#7

1ère partie : début jusqu'à "Jetons-le sur la charrette."

2ème épisode : de "Ainsi dit, ainsi fait." à  "laisser après lui les anguilles."

3ème épisode : les 3 derniers paragraphes.

La pêche aux anguilles (épisode en 2 pages)

http://roman-de-renart.blogspot.com/2009/08/la-peche-aux-...

http://roman-de-renart.blogspot.com/2009/08/la-peche-aux-...

Si ces pages sont bloquées, rends-toi ici :

http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Roman_de_Renart#9

1er épisode  : début à "Qui tout désire tout perd".

2ème épisode : de "La nuit passe." à la fin.

Ysengrin fait moine (épisode en 2 pages)

http://roman-de-renart.blogspot.com/2009/07/ysengrin-fait...

http://roman-de-renart.blogspot.com/2009/07/ysengrin-fait...

Si ces pages sont bloquées, rends-toi ici :

http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Roman_de_Renart#8

1 er épisode : du début à jusqu'à "passez votre chemin."

2 épisode : de "Ah ! voilà de méchants moines ! " à la fin

Le jugement de Renart : (épisode en 2 pages)

http://www.lelivrescolaire.fr/books/read/3#page=38&ta...

http://www.lelivrescolaire.fr/books/read/3#page=40&ta...

22:27 Écrit par Vega dans Français 5ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

15 mars 2011

Grammaire : la modalisation.

Observe ces extraits des Contes fantastiques 

1 - " Est-ce qu'il n'y serait pas ? "(chez lui). La toilette ...paraissait avoir servi la veille.

2 - Le feu qui flambait jetait des reflets rougeâtres.

3 - Ses cheveuxse séparaient ...et coulaient comme deux fleuves d'or.

a) Quels sentiments comprends- tu dans les phrases  1 et 3 ? Quels procédés (mots, figures de style) te les signalent ?

b) Comment l'incertitude se manifeste-t-elle dans les extraits 1- ?

c) Trouves-tu ce feu beau ou non ? Justifie ta réponse.

 

Leçon

I - La modalisation : qu'est-ce que c'est ?

Presque tous les énoncés portent la marque de l'émetteur qui les a produits. L'émetteur peut ainsi communiquer ses goûts, ses sensations, ses émotions, ses opinions.

Cette subjectivité de l'émetteur existe dans tous les types de texte : narratif, descriptif, argumentatif, dans les textes réels comme dans les textes de fiction, à l'écrit autant qu'à l'oral.

De nombreux indices signalent la présence de l'émetteur dans son énoncé.

La modalisation c'est l'ensemble des éléments qui indiquent la position de l'émetteur par rapport à son énoncé : s'il est sincère, ironique, s'il veut nous influencer, indiquer que son information est tout à fait sûre ou au contraire seulement probable.

 

II - Les différentes modalités

A : LA PRAGMATIQUE ou  les relations

Je peux dans mon énoncé rendre compte des diverses relations qui existent entre moi et mon interlocuteur :

-la permission : Vous pouvez sortir.

-l'obligation : Vous devez travailler. Silence ! Asseyez - vous.

-la requête polie : Tu peux me passer ton livre, s'il te plaît ? Asseyez-vous, je vous prie. Tu pourrais te taire ?

-le conseil : Tu ne devrais pas te taire. Il vaut mieux ne pas en parler à ta sœur.

-la promesse : On ira au ciné demain. Je t'assure qu'on ira. C'est promis, on ira.

B: LE DOUTE ou probabilité (indispensable pour faire naitre le doute fantastique)

L'information que je donne n'est pas certaine, elle n'est que probable et je le dis avec :

-des verbes modaux pouvoir, devoir (pensez à l'anglais may, can)

Pierre doit normalement aller chercher les enfants à l'école.

Ça peut se faire.

- des verbes sembler, paraître, avoir l'air etc. (voir le magasin des mots pour plus de détails)

Il a l'air facile, ton exercice. La toilette semblait avoir servi la veille.

- du futur antérieur à valeur modale

Bébé tousse. Il aura pris froid hier à la piscine.

- du conditionnel à valeur modale

Les cambrioleurs se seraient enfuis  dans une Renault grise.

C: L'ÉVALUATION ou donner un prix, une valeur à ce qu'on dit.

Je peux donner mon opinion, positive ou négative, sur ce que je dis. J'exprimerai cette modalisation par mon vocabulaire, des figures de style, des noms ou des adverbes que je place fréquemment en tête de phrase :

Heureusement que tu es arrivé ! C'était vraiment trop de la balle, cette soirée ! Il est complètement barré, celui-là !

 

III - Comment modaliser ? Quels sont les procédés ?

A : l'intonation à l'oral, la typographie à l'écrit, la ponctuation soulignent les émotions de l'émetteur :

Quoi !! Tu OSES me soupçonner ?

B : le vocabulaire péjoratif ou mélioratif

Cet adorable enfant. Cet exécrable marmot. Tu parles à cette vieille blondasse !

C : certains types de phrase : exclamatif et interrogatif (question rhétorique)

Tu te fiches de moi, hein, c'est ça

D : les verbes

d'opinion, de jugement, de possibilité, de certitude (voir le magasin des mots)

E : les adverbes (voir le magasin), très intéressants pour marquer le doute

F : les figures de style,

notamment les images : comparaison et métaphores

  et les figures d'ironie :

antiphrase : Bravo, c'est du propre ce bulletin, tu peux être fier de toi !

litote Va, je ne te hais point.

périphrase : Le locataire de l'Élysée (= il ne va pas y rester éternellement, il n'en est pas propriétaire)

IV - Modaliser pour mettre à distance

Je peux donner une information et en même temps signaler que ce n'est pas mon opinion :

D'après les journaux de TF1, aucune fuite nucléaire n'est à craindre au Japon.

Selon un communiqué de presse, le mariage princier aura lieu au mois de juin.

Citer sa source permet en effet d'être précis et honnête, mais aussi de prendre de la distance par rapport à son information, de parodier, d'imiter, de rendre hommage ou d'indiquer qu'on n'est pas responsable des propos qu'on émet. Le conditionnel, notamment, permet de dégager sa responsabilité.

Le colonel aurait quitté le pays depuis ce matin.

 

 

23:46 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grammaire |  Facebook | | |  Imprimer |

Lecture théâtrale : Les Vipérines Mercredi 16 mars à 15 h

Une fois n'est pas coutume, je vous invite à venir voir et écouter la lecture théâtrale des Vipérines Mercredi 16 mars  à 15 heures au théâtre La Marmaille. L'entrée est libre mais il faut réserver car la salle n'est pas immense. 

"Et pourquoi on viendrait d'abord, hein ?"

- Parce que c'est gratuit et que vous n'avez plus rien dans votre tirelire, et que de la culture gratuite c'est très bon à prendre

- Parce que c'est une manifestation des Nouvelles zébrures (regardez là l, c'est en lien avec le Festival de Francophonies :

http://www.lesfrancophonies.com/maison-des-auteurs/nouvel...

- Parce qu'Alban Coulaud met en scène la lecture et que Renaud joue dedans (et aussi Camille Roulaud, que les plus anciens de mes lecteurs ont vu jouer dans Merceries)

- Parce que ça raconte une belle histoire, un peu fantastique :

 Vipérine en a assez ! Ses parents, après avoir accompagné sa sœur Fée jusqu'à sa mort, ne lui prêtent pas plus d'attention maintenant. Alors, Vipérine emploie les grands moyens : elle s'empare des cendres de sa sœur et s'enfuit pour aller les jeter dans le fleuve. Son père part sur ses traces. Par chance un narrateur, certes quelque peu inquiétant, va permettre au monde des vivants et à celui des morts de communiquer. Les deux sœurs vont pouvoir s'expliquer.

- Parce que vous aimez le théâtre.

14:21 Écrit par Vega | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

Des mots modalisateurs de doute et de certitude

I - Les modalisateurs de doute

1 - Verbes synonymes de sembler

paraître, avoir l'air, passer pour, être considéré comme, avoir la mine, avoir l'aspect

2 - Verbes montrant l'absence de certitude

croire, être dans le doute, douter, hasarder, présumer, imaginer, se figurer, supposer, compter que, espérer, conjecturer, soupçonner, réputer / être réputé, s'attendre à, se douter, s'imaginer, se représenter

douter, hésiter, se tâter, se méfier, se demander, pressentir, balancer, tergiverser

3 - Adverbes indiquant l'absence de certitude :

peut-être, probablement, sans doute, presque, à peu près, possiblement, éventuellement

voir aussi II- 2-

4 - le conditionnel


II - Exprimer un savoir

Modalisateurs indiquant qu'une chose est sue

1- de manière certaine :

noms : le savoir, la certitude,

adjectifs : avéré, certain, sûr, réel,

adverbes ou équivalents : certainement, assurément, indubitablement, vraiment, sans aucun doute, évidemment, absolument, incontestablement, à coup sûr, infailliblement, réellement, parfaitement, nettement, exactement, indéniablement, en vérité, avec certitude

2 - de manière intuitive : 

noms : pressentiment, intuition, présage, indice, sensation, trace, souvenir




14:11 Écrit par Vega dans Le Magasin des Mots | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : vocabulaire |  Facebook | | |  Imprimer |

11 mars 2011

Nouvelles fantastiques des 4è 5

CI-dessous les brouillons.

16:26 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | |  Imprimer |

Énigme n° 10 : Un étrange profil

Voici un monsieur de profil qui a un bien vilain nez, ce qui ne l'avantage guère...Pourquoi le peintre l'a-t-il représenté de profil et non pas de face ? Qu'est-ce que cela nous apprend sur l'époque à laquelle ce tableau a été peint  et sur la fonction de l'homme représenté ci-dessous ?

enigme-110311.jpg

09 mars 2011

Correction de la rédaction des 5è 3 : le chevalier du futur.

 

 I - VOCABULAIRE À CONNAITRE

 des mots à ne pas confondre

a)(r)amener/ (r)apporter : ramener la princesse chez elle / rapporter la pierre de vie. On amène quelqu’un mais on apporte quelque chose.

b) rentrer / entrer : Après le CM2 tu entres au collège, puis tu rentres à ma maison. On entre pour la première fois dans un lieu, on y rentre pour la deuxième fois après en être déjà sorti.

 

II- SYNTAXE

 se rappeler qch  (verbe transitif direct = + COD) : il se construit comme rappeler quelqu’un

 se souvenir de qch (verbe transitif indirect + COI )

Je me rappelle…………musique sur laquelle nous avons dansé ; je me souviens……………jours passés avec toi.

Il part lui demander…………………………se passe, pour savoir comment……………………

 

III - EXPRESSION 

Trouver le mot juste : Récris cette phrase pour que disparaisse la répétition.

Après être arrivé à Koitiste il cherche le le château pendant des heures. Il trouve enfin le château mais le château est fermé.

 

 

IV - ORTHOGRAPHE
1 - les verbes au présent :

déployer = il ……………………… - partir = il ………… - voir = elle ……… - poursuivre = elle …………………- entendre = elle ………………… - promettre = je………………accomplir = il …………… Défier = je………

2 - Combien de consonnes ?

a…e…ir sur la planè…e Te…e - A……ron…er des e……emis.-

3 - le son é  : infinitif ou participe passé ? er, é, és, ée, ées ? (1)

(extraits de copies)La princesse est en danger : le roi veut la captur…… Elle est enferm……dans son château. La princesse lui demande de trouv……l’épée et de la la lui rapport…… avant le coucher du soleil.

(trouvé sur le web)Pourquoi écrire trente-six mais cent six, il harcèle mais il chancelle, des garde-robes mais des gardes-barrière(s)... ? Ces irrégularités, et bien d’autres, fig…… par la tradition mais souvent déjà concurrenc…… par de nouveaux usages, voici près de vingt ans que le Conseil supérieur de la langue française et l’Académie française ont propos…… d’y mettre fin. Publi…… par le Journal officiel de la République française le 6 décembre 1990, leurs Rectifications de l’orthographe voulaient ainsi « continu…… à apport…… à l’orthographe des rectifications cohérentes et mesur…… qui rendent son usage plus sûr, comme il a toujours été fait depuis le XVIIe siècle et comme il est fait dans la plupart des pays voisins ».

 

Depuis lors, ces modifications, soum…… aux usagers sans leur être impos……, ont progressivement conqu…… droit de cité dans les principaux dictionnaires ; les enseignants de tous niveaux ont été invit…… à les accept…… autant que les anciennes graphies ; plusieurs publications les ont adopt…… ; les correcteurs informatiques s’y sont adapt…….. Le moment est venu d’accomplir un pas de plus et, sans pour autant sanctionn…… les graphies traditionnelles, de faire peu à peu des formes rectifi…… l’orthographe de référence, à l’école comme dans les textes officiels.

  Jean- Marie KLINKENBERG, Président du Conseil de la langue française et de la politique linguistique (Belgique)

source : www.languefrancaise.be

4- Récris et ponctue correctement :

  1. Le chevalier, lui répond qu’il a accompli d’autres défis.
  2. la princesse se présente je m'appelle Charline, moi Rastapopoulos.

 

 

 

De bonnes idées : 

où et quand ?

un beau jour sombre, dans cette immense étendu de planètes et d’étoiles qu’est l'espace

Au 41 ème siècle, sur la planète Terra, 

 

Qui ? (pour les deux premiers j'ai mélangé des extraits trouvés chez Théo et Céline)

Cade, jeune étudiant à l’académie impériale s’apprête à devenir Space Knight, un membre de l’élite de l’armée impériale humaine Terréenne.

Antoine est un pilote preux et loyal , vêtu d’une armure spiralée verte, d’une cotte de mailles argentée et d’une cape bordeaux en adamentium ornée d’or. Trois armes l’accompagnent en permanence : un heaume d’argent doté d’une vision thermique, lui aussi spiralé , une épée énergétique au manche vert phosphorescent, qui a été taillée dans un diamant et peut de ce fait percer tous les blindages et un écu rond parti d’argent et de sinople qu’il porte toujours greffé au bras , ce qui lui permet de cacher une ancienne blessure reçue lors de la guerre des temples oubliés deux ans plus tôt. Dans le secteur X- 268, la princesse de l’empire écoute proclamer les résultats de la plus prestigieuse école de la planète. Son regard se pose sur le jeune homme : c’est lui qu’elle a choisi.

Babdou, vêtu d’un casque de feu et d’une veste laser. Son sabre bleu est rempli de lave et il porte des bottes violettes en béton armé.

 

quel est l’engin spatial ? 

un griffon robotisé

Pour quelle mission ?

Aller sur la planète Limousine chercher une pierre précieuse qui donne une chance incroyable.

Chercher un artefact sur la planète Antagonis,  qui guérira l’empereur malade depuis quelques jours.

Récupérer le chat-oiseau de la princesse, volé par le Seigneur Brouillard en tutu rose. Un chat oiseau a le pouvoir de voler et de voir le futur un siècle plus tard.

Chercher la chérusa ou pierre de la victoire sur Tertiarum

 

00:27 Écrit par Vega dans Français 5ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |