Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20 mai 2012

Caravane d'Oradour. Louis Aragon

Nous n'irons plus à Compostelle

Des coquilles à nos bâtons

A saints nouveaux nouveaux autels

Et comme nos chansons nouvelles

Les enseignes que nous portons

 

Que nos caravanes s'avancent

Vers ces lieux marqués par le sang

Une plaie au coeur de la France

Y rappelle à l'indifférence

Le massacre des Innocents

 

Vous qui survivez à vos fils

En vain vous priez jour et nuit

Que le châtiment s'accomplisse

Et la terre en vain crie justice

Le ciel lui refuse la pluie

 

O mamans restées sans amour

Sur les tombes de vos héros

La même lumière du jour

Baigne les ruines d'Oradour

Et les yeux vivants des bourreaux

 

Aux berceaux d'Oradour demain

Pour qu'on ne revoie plus la guerre

Semer la mort comme naguère

Dans le monde entier se liguèrent

Près d'un milliard de coeurs humains

 

Que la paix ouvre enfin ses vannes

Et le peuple dicte ses lois

Nous les faiseurs de caravanes

T'apportons Oradour-sur-Glane

La colombe en guise de croix .

                                      

                                           Juin 1949

Les commentaires sont fermés.