Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10 janvier 2013

Vices impériaux : travail de traduction : Néron, aussi fou que son oncle

Extrait tiré de Eutrope, Néron, VII, 9

[VII,9] Successit Claudio Nero, Caligulae auunculo suo simillimus, qui Romanum imperium et deformauit et diminuit, inusitatae luxuriae sumptuumque, ut qui exemplo C. Caligulae in calidis et frigidis lauaret unguentis, retibus aureis piscaretur, quae blattinis funibus extrahebat.

[VII,9] À Claude, succèda Néron, semblable en tout point à Caligula son oncle, qui affaiblit et diminua l’empire romain ; il poussa l’excès du luxe et de la dépense jusqu’à se baigner, comme Caïus Caligula, dans des parfums brûlants et glacés; jusqu’à pêcher avec des filets d’or qu’il retirait avec des cordons couleur de pourpre.

Infinitam senatus partem interfecit, bonis omnibus hostis fuit. Ad postremum se tanto dedecore prostituit, ut et saltaret et cantaret in scaena citharoedico habitu uel tragico.

 Phrase à traduire

Enfin il prostitua si honteusement sa dignité, qu’il dansait et chantait sur la scène en costume de citharède ou d’acteur tragique.

Parricidia multa commisit, fratre, uxore, sorore, matre interfectis. Urbem Romam incendit, ut spectaculi eius imaginem cerneret, quali olim Troia capta arserat. Il commit plus d’un parricide, faisant périr son frère, sa femme, sa soeur et sa mère. Il mit le feu à la ville de Rome, pour contempler ainsi l’image du spectacle qu'avait produit l'incendie qui suivit la prise de Troie.

21:33 Écrit par Vega dans Latin 3ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.