Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27 février 2013

Vocabulaire hérité du grec

Ces mots et expressions sont tirés des réalités grecques. En t’aidant de tes connaissances et d’un dictionnaire, par exemple celui du CNRTL,

http://cnrtl.fr/definition/

cherche à qui ou à quoi font référence ces mots, puis indique ce qu’ils désignent aujourd’hui :

une odyssée –

se méfier du chant des sirènes –

un marathon –

un atlas –

le chaos –

le panthéon –

la panique –  

une furie –

une mégère –

une chimère –

méduser –

un musée –

un hybride –

une voix de stentor –

un mentor –

une minerve 

18 février 2013

Ce qui se passe dans les salles de classe finlandaises

En publiant l'article de Tifenn sur le site du collège, j'ai ajouté d'autres photos que celles que vous avez vues sur ce blog. Et je me suis aperçue que certaines des photos qu'elle avait prises et qui étaient stockées sur sa clé USB m'étaient totalement inconnues. Et pour cause, je n'étais pas là à ce moment :-).

Je vous dirai juste que ça se passe à l'intérieur.

Et que ça parle de ce qui se mange.

Et qu'en Finlande on fait tout ça à l'école.

Et pour les plus quadragénaires d'entre mes lecteurs, cela leur rappellera sûrement, avec une nostalgie teintée de gourmandise,  leurs cours d'EMT.

L'article et les photos sont ici :

http://www.clg-maupassant-limoges.ac-limoges.fr/spip.php?...

20:52 Écrit par Vega dans Comenius | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

17 février 2013

Tom est parti est Finlande…et le raconte drôlement bien !

MON VOYAGE EN FINLANDE du 04 au 08 février 2013

 

 

 

                                                Lundi 04 février

 

C'est le grand jour du départ, je me suis levé tôt, j'ai vérifié mon sac à dos et je suis parti en direction de la gare des Bénédictins. Nous nous sommes tous retrouvés devant le kiosque à journaux comme prévu. 

A 8h06, départ pour un long voyage vers la Finlande. Dernier au revoir aux parents et à M. Eloy avant que le train nous emmène pour quatre heures de voyage, de discussions, de jeux et de ( ?) à l'aéroport Roissy Charles de Gaulle. Une fois à l'aéroport, j'ai été surpris car je ne l'avais jamais vu et je l'ai trouvé très grand et très joli. Nous sommes allés nous asseoir pour manger devant une animation qui était projetée au sol : c'était des poissons qui s'enfuyaient quand on marchait dessus. 

Après avoir mangé, nous avons déposé nos valises pour qu'elles partent dans la soute et prendre nos cartes d'embarquement. Après, nous sommes allés voir des boutiques en passant par un endroit où il fallait enlever les vestes,  poser nos sacs à dos, enlever nos chaussures et déposer tout ça dans un petit bac qu'on laissait partir sur un tapis roulant. Ensuite on le récuperait de l'autre côté.  Nos affaires récupérées,  nous sommes allés dans une boutique de vêtements.  Puis nous nous sommes assis pour nous reposer un peu. 30 minutes plus tard nous avons montré nos cartes d'embarquement et c'était parti pour l'avion ! Nous sommes montés à bord puis l'avion est allé sur la piste de décollage et s'est envolé vers Helsinki( c'était une grande première pour moi ! ) 

Après les trois heures de vol, nous avons atterri dans la capitale. C'était très, très joli et surtout il y avait de la neige partout ! Quand nous avons récupéré nos valises j'ai découvert un nouvel aéroport qui était très impressionnant lui aussi ! Ensuite nous avons pris un taxi qui nous a emmenés dans la station- essence où j'ai rencontré ma famille d'accueil pour la première fois. J'ai fait connaissance d'Eelis  et de sa maman. J'était content. Je suis parti dans le village d'Eelis  pour découvrir sa maison ( j'était un peu inquiet ! ) J'ai découvert la maison d'Eelis que j'ai trouvée très belle, son frère et sa soeur. Après une longue journée j'ai pu passer une première nuit en Finlande.                                              

 

       Mardi 05 février

 

Le lendemain, au petit déjeuner j'ai mangé du pain tout noir, c'est une spécialité de Finlande, avec du beurre et du fromage (il y avait même du salami ! )

Nina, la professeur de français d'Eelis, nous a emmenés à son lycée à Loviisa et nous sommes allés dans une grande salle où il y avait une grande scène. C'était la scène sur laquelle nous allions faire notre petit spectacle que nous avions préparé la veille dans le train. Après que plusieurs pays eurent fait leurs petit spectacle, c'était le tour des Français. Nous sommes montés sur scène avec nos badges et nous avons répété notre texte devant une foule d'environ 45 personnes qui nous regardait. Une fois notre petite représentation finie, nous sommes partis visiter le lycée. Après la visite, nous avons fait un travail en groupe avec nos correspondants : nous devions chercher des bâtiments dans Loviisa, comme une église qui était rouge, la mairie qui était rose, la bibliothèque et un parc. Pour fnir nous devions trouver un bateau sur un lac gelé. 

A midi, nous sommes allés manger. Nous avons mangé un plat inhabituel en France : le porridge !! C'est une sorte de mélange épais avec de l'orge et du lait chaud.

Dans l'après midi, nous avons exploré une forêt de pins enneigées et nous avons vu des machines forestières qui coupaient des arbres. Après nous avons visité une usine de bois et on nous a expliqué que ce bois en copeaux servait à chauffer l'eau de la ville. Nous avons aussi joué au "roi et la reine de la colline",  c'est un jeu de luge un peu comme un relais. J'ai pu faire de la luge simple après le jeu ; c'était génial!

De plus nous avons eu droit à des saucisses cuites au barbecue pendant le jeu.

De retour à Loviisa je me suis promené avec Eelis et ses amis en ville et nous sommes rentrés pour dîner. En soirée, je suis allé faire des sports d'hiver comme du patin à glace et du ski de fond : encore une nouvelle expérience ! Après m'être bien amusé, je suis rentré chez Eelis en moto -neige ! 

J'aurais pu aller au sauna qui se trouve dans la maison mais j'ai préféré aller me coucher après une grosse journée. ( Le sauna est une petite pièce où il fait très chaud et où l'on se détend. En Finlande la tradition dit que l'on doit sauter dans la neige pour revenir dans le sauna).

 

Mercredi 06 février 

 

 

Journée à Helsinki:

Avant de partir, petit déjeuner avec du pain, du beurre et du bacon. Nina nous a emmenés au bus pour la capitale.

Nous avons visité plusieurs endroits. Le premier monument était une église protestante qui était très grande et toute blanche. Ensuite c'était une église orthodoxe, elle était toute rouge et nous devions rester silencieux à l'intérieur. La troisième était une église catholique : elle formait un dôme fait de rochers. J'étais content de voir et d'entendre un pianiste à l'intérieur.

Nous sommes repartis pour voir le grand stadium olympique d'Helsinki.

En début d'après- midi nous avons marché dans Helsinki toute la ville était blanche de neige! Puis nous sommes montés sur un ferry extraordinaire : il brisait la glace au fur et à mesure qu'il avançait dans l'eau gelée. Quand nous étions sur le pont du bateau, nous recevions de la neige sur la figure qui nous donnait la sensation de recevoir des petits pics sur la peau. Il faisait froid, je suis rentré.

Ce ferry nous a conduits sur une île appelée Suomenlinna Maritime Fortress  qui fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. C'est une île fortifiée sur laquelle nous avons fait une très grande balade. Nous avons vu un sous- marin et découvert des paysages fabuleux. J'ai beaucoup aimé la mer glacée et la neige à perte de vue.

Le ferry nous a ramenés à Helsinki et le bus nous a conduits en ville pour faire les boutiques de souvenirs mais je n'ai rien trouvé. On a bu un chocolat chaud et sommes revenus  à la station -essence où j'ai retrouvé la maman d'Eelis : Tove.

Au dîner, nous avons mangé des pâtes à la sauce tomate avec du bacon grillé, c'était très bon !  Après j'ai regardé Mr Bean en anglais. Et je suis allé au lit.

 

Jeudi 07 février

 

Le lendemain matin, je ne me sentais pas très bien donc je n'ai pas mangé. Nina est venue nous chercher pour nous amener au lycée d'Eelis. 

Nous avons fait du patin à glace et j'ai essayé  de faire des passes au hockey. C'était trop bien et rigolo. Le hockey est un sport très complexe et très pratiqué en Finlande. Eelis m'a beaucoup impressionné car il en fait depuis tout petit. Il patine très vite et tire très fort !

Je suis allé sur un fjord tout gelé ( un fjord est un lac d'eau de mer) et l'on m'a emmené sur une petite île au milieu du fjord en moto-neige une fois de plus. C'était des sensations uniques car on allait très vite et la neige nous venait dans la figure. Une fois sur cette île en forme de colline, nous sommes montés au sommet pour écouter les explications d'un jeu de piste dont le but était de trouver un sac de friandises finlandaises. Nous avions une petite machine qui nous indiquait la direction pour les trouver. Nous avons dû marcher et fouiller dans la neige et les buissons. Quand nous les avons trouvés, nous sommes allés les manger dns une tente. Il y avait du chocolat finnois, c'est du chocolat au lait et une boîte de bonbons au goût étrange. (note de l'éditrice : il s'agit de bonbons de réglisse au goût salé très appréciés en Finlande).

Enfin, nous avons observé des pêcheurs sur glace, ils nous ont montré comment faire. Ils font des trous avec des sortes de grands tire- bouchons que l'on fait tourner pour percer la glace. J'ai essayé et j'ai presque réussi mais c'est vraiment très difficile. Ils nous ont aussi montré les hameçons et nous ont expliqué qu'il doivent toujours bouger la canne à pêche pour que les poissons voient l'appât car sous la glace c'est très sombre. J'ai essayé de pêcher mais ça ne mordait pas, en revanche une fille grecque a pêché deux poissons. Pour finir nous avons découvert un igloo qui avait été fabriqué en neuf heures. Nous sommes rentrés dedans, j'ai appris qu'un igloo est très solide, on peut y dormir et on peut y loger à seize personnes.

L'heure de manger résonnait dans nos ventres. Le repas au lycée était bon, c'était du poisson et de la purée. En Finlande on mange rarement des desserts.

Mais cette fois-ci nous avons cuisiné les nôtres après le repas. C'était des brioches fourrées à la chantilly et à la confiture de fraises.

Ensuite nous sommes partis à la mairie où le maire nous a reçus dans une grande salle où l'on a bu et grignoté des biscuits apéritif. Le maire nous a expliqué que la reine de la Suède s'appelait Lovisa et  a donné son nom à la ville Loviisa. Il nous a expliqué plein de choses sur son pays. Le maire a appelé chaque pays pour nous donner les certifications concernant le projet Comenius.

J'ai pris le bus pour retrouver Nina à la station- essence et elle nous a emmenés à l'entrée du  village qui est à 20 km de Loviisa. Nous sommes rentrés à pied.

J'ai mangé plus tôt car, ce soir là, il y avait une fête appelée Farewell party. C'était un soirée d'au revoir avec nos correspondants et leurs familles. Nous étions dans un grand appartement, il y avait des jeux, on a écouté de la musique, on a discuté  et mangé quelques gâteaux. C'était très bien.

En rentrant j'ai préparé ma valise pour le grand retour... Puis au dodo.

 

Vendredi 08 février

 

J'ai rassemblé mes affaires et remercié énormément Tove, Jaakko, Eelis et ses petits frères et soeurs.

Dernier détour par le lycée pour assister à un cours de français avec Nina et un cours d'anglais avec mes camarades.

Ma valise en main, je suis allé attendre le mini- bus pour l'aéroport accompagné de mes camarades , de nos correspondants et des professeurs (Mme Guillaume et Nina) et Mme Lemasson.

J'étais triste de dire au revoir à mon correspondant et de devoir partir.

 

A l'aéroport, après avoir posé les valises, on a fait le check in qui consiste à poser les vestes et chaussures ainsi que le sac à dos dans un bac qui permet de vérifier si l'on n' a pas d'objets interdits ou dangereux.

On a fait les boutiques puis on s'est dirigé vers l'avion.

Dans l'avion, en entrant,  une hôtesse nous a proposé de voir la cabine de pilotage ; c'était impressionnant car il y avait des boutons partout.

Un fois arrivés en France, tristes d'avoir quitté la Finlande, nous sommes restés à l'aéroport pendant quatre heures !

Nous avons eu le temps d'acheter des sandwichs pour le voyage en train.

 

Dans le train, nous nous sommes raconté notre voyage, on a dormi, joué et lu.

Quand nous avons entendu le contrôleur annoncer « notre train va entrer en gare de Limoges dans quelques minutes », j'étais pressé de revoir mes parents et de leur raconter mon beau voyage. Il était 23h 30.

 

 

A retenir : si vous allez en Finlande, prenez comme nous votre pantalon de ski, vos après- ski, gants, bonnets, écharpe car la neige est au rendez-vous !

 

 

                                                                                                                    Tom Guéry

 

12:59 Écrit par Vega dans Comenius | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

16 février 2013

Marius raconte son voyage en Finlande

Voyage en Finlande

LUNDI 4/02/2013 :

Le lundi 4 Février, nous partons à 7 H 18 de la gare de Limoges avec un TGV pour Roissy – Charles de Gaulle. Dans le train, avec les autres, je fais mon texte [1]que je vais réciter Mardi dans la salle du collège de Loviisa. On fait une partie de carte et après, on apprend le texte. Le voyage en TGV durera 4 H. A Roissy – Charles de Gaulle, nous nous dirigeâmes vers l’aéroport pour prendre un avion pour Helsinki, la capitale de la Finlande. Nous attendons environs 2 H à côté d’un sol où il est projeté une image avec des poissons. Ensuite, on part prendre notre billet d’embarquement et déposer nos valises dans les soutes de l’avion. Et on attend, on doit passer la douane,[2] après cela, on embarque et on décolle pour la Finlande. Dans l’avion, on prend un repas à volonté[3] et on prend aussi des photos vues du ciel. On atterrit enfin à Helsinki. Le chauffeur du taxi nous attend pour nous  emmener à Loviisa. Dans le taxi, je vois des stalactites grandes de 5 m environ, et à une station essence, on me dépose devant la famille de ma correspondante qui m’emmène chez elle. On mange et on fait une promenade de 5 minutes et ensuite on mange le dessert et on se couche.

MARDI 5/02/2013 :

 C’est Mardi. Après le déjeuner, on va au collège faire notre discours devant une salle entière. Ensuite, on visite le collège et Loviisa et on mange du porridge. Ensuite, en bus, on va dans une forêt, où nous nous voyons Madame Guillaume aller dans une machine pour débiter le bois. Après, on va voir une des usines qui récupèrent le bois débité ; une partie va finir en planches et l’autre va être coupée en tout petits morceaux pour être brulés et chauffer de l’eau. Et on fait de la luge avec la classe de Loviisa. A la fin de la journée, avec la famille, on va faire du ski de fond et du patin.

MERCREDI 6/02/2013 :

Mercredi, on visite Helsinki, la grande église protestante, l’église orthodoxe et l’église catholique moderne. On va au restaurant, on mange une pizza et une glace. Ensuite, nous prenons le ferry pour une île fortifiée, où on fait une petite bataille de boules de neige. On revient à Helsinki faire du shopping et on rentre dans nos familles.

JEUDI 6/02/2013 :

 Jeudi, le dernier jour, on part en exploration arctique. Je fais encore du ski de fond et des motos neige nous emmènent sur la glace d’un fjord gelé vers une île. Là bas, on fait un jeu où il faut chercher un sac contenant de la nourriture. Ensuite, on a pêché dans la glace. Et après, on fait une bataille de boules de neige. Et par la suite, je conduis une moto neige pour me promener autour du fjord.

VENDREDI 8/02/2013 :

C’est Vendredi, nous faisons un grand adieu à tout le monde et un taxi nous dépose devant l’aéroport. On prend nos billets et on part en avion pour la France. On atterrit à Roissy-Charles de Gaulle et on attend 4 H pour, ensuite, partir en TGV à Limoges. Mais pas de chance, notre conducteur est coincé dans un RER et on attend 45 minutes. Nous repartons et pendant le voyage, certain dorment, et au bout de 4 H, on arrive à Limoges, fatigués, un peu triste d’être partis de Finlande, et même temps heureux de retrouver notre pays et nos familles.    

Marius Bossis.



[1] Une scène de sketch en anglais, préparée et apprise pendant le voyage. (toutes les notes de l'e.)

[2] Il s’agit en fait de l’embarquement, où les employés vérifient qu’il n’y a ni arme ni liquide dans les vêtements et sacs destinés à rester en cabine.

[3] Un vrai casse-croûte : sandwich poulet-miel, boisson à trois reprises et chocolat avant l’atterrissage !

13:14 Écrit par Vega dans Comenius | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |  Imprimer |

14 février 2013

Tifenn raconte la Finlande

Mon fantastique voyage en Finlande


CIMG2518.JPG

 

lundi:

Le matin nous sommes parti vers 8h de Limoges et nous sommes arrivés à l'aéroport

de Paris pour nous envoler direction Helsinki, dans l'avion tout s'est bien passé.

Arrivés à destination, nous avons pris un car pour nous amener à Loviisa, notre

destination finale. Et c'est ici que j'ai rencontré la famille qui devait m'accueillir

pendant mon séjour.

Ma famille se compose d'une très gentille maman, d'un papa qui est parti vivre à

Helsinki avec le grand frère et d'Ella, qui est ma correspondante finlandaise.

 

Ella, ma correspondante

CIMG2567.jpeg

 

Mardi:

Le matin, à 6h42,je me suis réveillée avec beaucoup de difficultés (peut-être à cause

du décalage horaire) et puis j'ai pris mon petit déjeuner avec des croissants, des

concombres et des tomates...

Ensuite à 8h15, nous sommes partis à pied à l'école d'Ella, pour présenter notre projet

sur les lois de l'environnement en Limousin. Toute l'école et toutes les personnes du

projet Coménius étaient là. Nous nous sommes beaucoup amusés à le faire.

Ensuite, nous avons fait un jeu de piste, et avec Garance, nous n'avons pas beaucoup

suivi le parcours d'orientation mais nous avons visité la ville qui est vraiment très

jolie.

A 12h nous avons mangé du porridge (personnellement je trouve cela dégoûtant).

Après le repas nous sommes partis en forêt pour voir des machines qui coupent les

arbres ainsi qu'une scierie.

Et à 15h COURSE de luge!!!

C'était bien, et Mme Guillaume est tombée de nombreuses fois.

Puis retour dans la famille.

 

Ci-dessous, l'équipe finnoise présente son travail sur les lois de l'environnement.

CIMG2546.JPG

 

Ci-dessous, une machine à bois dans la forêt près de Loviisa.

CIMG2601.JPG

 

Mercredi:

Ce matin je me suis réveillée de bonne humeur.

A 8h30 nous avons pris un bus pour Helsinki pour une visite guidée (Églises

orthodoxe, chrétienne, et protestante).

Déjeuner en ville, il y avait plein de choses à manger (pizza, coca...).

L'après -midi, nous sommes montés sur un bateau brise- glace pour aller sur une île du

nom de Suomenlina pour la visiter. Sur le bateau, je ne suis pas restée longtemps

dehors car il faisait très froid.

Avant notre retour pour Loviisa, nous avons pu faire les boutiques dans un centre

commercial.

Une fois à la maison, la famille d'Ella m'a proposé d'aller dans leur sauna (cela m'a

fait du bien).

 

Eglise catholique toute ronde, creusée dans la pierre, dans le centre d'Helsinki

CIMG2698.jpeg

 

vue de la mer depuis le bateau brise-glace

CIMG2727.jpeg

 

Jeudi:

Réveil en douceur, et là une grosse journée m'attend car aujourd'hui nous allons faire

des activités dehors. Arrivées à l'école, Ella et ses copines nous invitent à faire de la

cuisine, nous nous sommes beaucoup amusés à réaliser des sortes de gâteaux à la

crème, que nous avons dévorés.

Ensuite nous sommes allés à une grande patinoire, nous avions le droit de faire du

patin ou du ski de fond.

Après ça nous avons pris des motos neige pour aller sur une toute petite île et nous

avons pêché sur la glace.

Le midi nous avons mangé a la cantine de l'école.

Ensuite nous prenons le départ pour la mairie, pour que le maire nous accueille, puis

nous avons goûté.

Enfin, pour dire au revoir à nos familles, il y a eu la fête des adieux où je me suis bien

amusée.

 

Les gâteaux

CIMG2771.jpeg

 

dans l'igloo

CIMG2782.jpeg

 

Vendredi:

Ce matin là, je me réveille à 7h pile. Juste le temps de dire un dernier au revoir à ma

famille, qui m'a si bien accueillie, et direction l'aéroport où nous prenons un avion

pour Paris et le train pour Limoges. J'ai alors pu retrouver mes parents et ma petite

soeur qui m'attendaient sur le quai de la gare.

Et voilà, fin de mon aventure.

 

CIMG2584.jpeg

13 février 2013

Nous partons visiter les maisons romaines

La première visite est par ici, dans les rues et les domus de Rome et Pompéi :

http://www.collegedevinci.com/IMG/netquiz/domus/index.html

La seconde visite concerne les villae, grandes fermes et propriétés terriennes à la campagne, et nous sommes en Gaule romaine :

http://www.villa.culture.fr/#/fr/annexe/video/t=Restituti...

07:27 Écrit par Vega dans Latin 5ème | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : domus, reconstitution, interactif |  Facebook | | |  Imprimer |

12 février 2013

Non jam habemus papam

C'est un évènement historique qui s'est produit lundi 11 février 2013 : le Pape Benoît XVI a démissionné.

La question "pourquoi ? " intéresse beaucoup de monde, même si l'on connaît un peu les réponses : l'âge, la fatigue, la lourdeur des responsabilités.

La question qui m'intéresse, moi, c'est "comment ?".

Dans quelle langue le Pape s'est-il exprimé ? En latin, bien sûr ! langue officielle de l'état du Vatican, avec laquelle il écrit les bulles et encycliques. OUi, on parle enore le latin au XXIe siècle, on écrit encore en latin au XXIe siècle.

C'est une journaliste italienne, Giovanna Chirri, envoyée spéciale au Vatican (ou vaticaniste), qui a réussi à comprendre dans le discours lati du pape qu'il se trouvait fatigué et annonçait sa renonciation à la fin du mois. Les agences de presse et les réseaux sociaux ont fait le reste pour diffuser l'information de Mme Chirri. Comme quoi ça devient utile dans notre monde moderne de connaître le latin.

Eh bien sachez qu'il fait des émules ! A l'occasion de cet évènement rarissime , le journal Libération a publié son éditorial  (enfin, celui de Nicolas Demorand) en latin (et aussi en français, tout le monde n'a pas la chance d'être latiniste;-) : vous pouvez le lire à cette adresse :

http://www.liberation.fr/monde/2013/02/11/cogitatio_881165

j'en reproduis le début :

De aliqua re Papa cogitat ? Munus mirandum exsequitur saeculo nostro, quod in civitate et principatu parvulissimo vivat spiritu tali regnando qualem Machiavellus etiam sexto decimo saeculo unum complurum regnorum formarum semper esse. De aliqua re Papa cogitat qui est cum vestibus tam insolitis et vehiculo proprie fabricato ut munera fungi possit et ultro homo Latinissimus attamen homo qui ita garrit ut novus ridicule sit ? Nonne auro escario cenare solere et simul mundi miseriam humeris octogenariis portare dicitur ?

Sans tricher (sans regarder la traduction;-) qu'est-ce que vous en avez compris, même un tout petit peu ? Réponse dans les commentaires (et on peut jouer même si on n'est pas latiniste ! )

Figures de héros

Premier groupe : lecture et questionnaire du texte d'Homère tiré de l'Iliade : le combat d'Achille contre Hector, 

http://www.calameo.com/read/00059672933609bee96e7?authid=...

p 94- 95 avec le curseur du bas de page.

Deuxième groupe :

exercice d'évaluation sur lelivrescolaire.fr avec tes identifiants ici : http://www.lelivrescolaire.fr/3602/2_7_Conjugaison_Les_te...

et ici :

http://www.lelivrescolaire.fr/3602/2_7_Conjugaison_Les_te...

13:08 Écrit par Vega dans Français Sixième | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

J'améliore mon orthographe

Esteban, Emilien, Revoyez l'orthographe d'usage ici :

 http://www.ccdmd.qc.ca/fr/jeux_pedagogiques/?id=107...

Emma , deux exercices pour distinguer leur et leurs : d'abord

http://www.ccdmd.qc.ca/fr/exercices_interactifs/index.cgi...

ensuite

http://www.ccdmd.qc.ca/fr/exercices_interactifs/index.cgi...

Tout le monde revoit l'usage de la virgule ici : 

http://www.ccdmd.qc.ca/fr/exercices_interactifs/index.cgi...

09 février 2013

Mon voyage en Finlande

Le lundi soir où nous sommes arrivés, après avoir confié les élèves à leurs familles, nous avons été accueillies dans l’établissement scolaire que nous avons visité. Dire que leur situation est enviable est un euphémisme : les locaux sont grands, récents, chaleureux, on s’y sent bien, les classes ne dépassent pas 15 ou 16 élèves et sont en plus dédoublées pour les activités de langue ou de travaux pratiques ; la salle des professeurs est conçue comme un endroit où vivre et séjourner, de même que le grand palier du 1er étage qui sert de foyer aux élèves. De grands canapés, parfois un peu défoncés mais propres, accueillent les lycéens, au milieu d’un hall clair entouré de tableaux.

Le lendemain mardi, nous sommes revenus au lycée pour une session de travail qui a commencé par un spectacle de danse et de chansons, dans la salle de théâtre du lycée. J’ai découvert des lycéens brillamment investis dans les pratiques artistiques ! C’est dans cette salle que s’est déroulée la présentation des travaux du projet sur les lois environnementales. Pour éviter une présentation ennuyeuse où l’on lit à haute voix ce qui est écrit sur l’écran, j’avais fait préparer une petite saynète à mes élèves qu’ils ont donc jouée sur scène : une présentatrice de show accueille et présente des espèces d’arbres remarquables de notre région, jouées par nos élèves. Ensuite les élèves sont partis à la chasse aux photos dans Loviisa tandis que nous les professeurs partions visiter la ville avec tous nos collègues ; nous avons été accueillis dans la plus vieille maison en bois de la ville, qui a à peine 100 ans, ce qui paraît peu pour les bâtisseurs de pierre que nous sommes. La plupart des maisons de Finlande ont été construites après 1970, c’est un jeune pays qui n’est indépendant de la Suède et de la Russie que depuis la révolution russe, en 1917. Nous avons déjeuné rapidement au restaurant scolaire d’un porridge d’orge délicieux qui a surpris nos petits Français. Puis nous sommes partis en forêt voir comment les arbres sont coupés et comment on s'en sert. Puis a eu lieu la compétition du roir et de la reine de Kölpis : une compétition de luge, avec goûter de saucisses en plein air !

18:43 Écrit par Vega dans Comenius | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |