Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15 mai 2012

Poésie : Jour Titre

" le besoin d'écrire est une curiosité de savoir ce qu'on trouvera." Alain

Voici plusieurs titres de poèmes. Choisis- en un et écris un poème inspiré par ce titre :
Le fleuve est l'étranger et tu es mon amour

Triste petit train de vie

C'est aujourd'hui ...

Je sors de mon appartement somptueux

Poème à crier dans les ruines

Rien

Dans cet arbre

P

13 mai 2012

Lire en ligne l'Antigone de Sophocle

Vous pouvez télécharger un e- book gratuitement et légalement à cette adresse
http://www.livres-et-ebooks.fr/telecharger.php?id=7959
La scène entre Antigone et Creon commence p14 , après la tirade du gardien, jusqu'à la page 17, entrée d'Ismène.
EDIT : je place également le fichier ici pour le consulter au collège.

Antigone.pdf

09 mai 2012

Interprétation d'Antigone

Lorsque Barsacq créé la pièce d'Anouilh en 1944, la France est occupée par les Allemands et le gouvernement de Vichy dirige par le maréchal Pétain. Il a commencé à écrire des pièces de théâtre en 1932 mais le succès n'arrive qu'en 1937 avec Le voyageur sans bagage. On ne peut pas considérer Anouilh comme un écrivain engagé : apolitique, il a été également traité de fasciste et de communiste. Il essaie en 1945 de sauver l'ecrivain collaborateur Robert Brasillach, condamné à la peine de mort, mais en vain.
Que penser d'Antigone ? Certains spectateurs et critiques ont vu en Créon l'image de Pétain, et en Antigone une figure de la Résistance parce qu'elle s'oppose à Créon. Mais le poète et critique Claude Roy, sous le pseudonyme de Georges Adam, reproche à Anouilh dans Les Lettres francaises une Antigone égoïste, sans valeur humaine, sans altruisme, s'opposant de façon désespérée à un Créon trop présent et trop humain :
"C'est à Créon qu'il appartiendra de démasquer Antigone, l'Antigone de 1944 de Jean Anouilh. Un à un, il lui arrache ses faux visages. La nouvelle Antigone ne meurt plus par fidélité à une mémoire car elle accepte l'image que Créon lui propose de Polynice : un imposteur et un jeune voyou. Elle ne se sacrifie pas à une foi religieuse car elle partage le scepticisme ironique du dictateur. Et ce n'est pas non plus à l'opresseur de Thèbes qu'elle s'attaque...
[...]
Quand Créon lui demande pourquoi, en fin de compte, elle meurt, elle répond : "Pour moi". Cette parole sonne lugubrement, dans le même temps où sur tout le continent, dans le monde entier, des hommes et des femmes meurent qui pourraient, à la question de Créon, répondre: "Pour nous... pour les hommes !"


Voir les dessins et photos de la scénographie de Jean Barsacq ici descendre en milieu de page à Antigone

Voir aussi un très intéressant article de L'assocaition de la Régie Théâtrale qui décrit avec précision le contexte dans lequel Antigone a été créée en 1944.

06 mai 2012

Tragédie antique et représentation actuelle: quels choix de mise en scène ?

Dans le cadre de notre travail en Histoire des Arts, en lien avec la thématique Ruptures et Continuités, je vous propose une plongée dans le théâtre antique avant d'examiner quelques images de représentations théâtrales d'Antigone ( celle de Sophocle, d'Anouilh,  mais aussi de Cocteau ou de Brecht ) afin d'étudier les choix de mise en scène. Nous verrons si le choix d'un sujet ou d'une pièce antique influe ou pas sur la mise en scène, et notamment si la représentation garde des éléments antiques. Votre analyse reposera sur ces trois questions :

La mise en scène inclut-elle des éléments antiques ou modernes ?

A quoi cela se voit -il ?

Pourquoi ces choix ?

Cela posé, faisons quelques rappels de connaissances,  bien sûr en images, sur la naissance du théâtre et de la tragédie : vous devrez en faire une synthèse sur votre cahier. Certaines images sont trop grandes pour la place dont je dispose sur cette page web : ouvrez-les dans un nouvel onglet, elles s'afficheront en entier avec leur adresse d'origine.

En Occident, le théâtre naît en Grèce : son étymologie, theatron, τὸ θέατρον, insiste sur le regard. Theaomai θεάομαι θεῶμαι  signifie " je regarde ", theatron désigne la chose regardée puis le lieu  du spectacle. Les représentations, ou dithyrambe, font partie du culte de Dionysos, dieu du vin et de la fête, fils de Zeus et de la mortelle Sémélé. On lui sacrifie un bouc, tragos en grec ; la tragédie signifie étymologiquement " le chant du bouc " et place son origine sous les auspices religieux, entre 800 et 500 av. JC.

Le Dithyrambe était chanté et dansé ( pas de texte parlé)  par un choeur de citoyens qui évoluait sur un lieu rond de terre battue, l'Orchestra, au milieu duquel se tenait un flûtiste debout sur une pierre qui rythmait la mélodie et les  danses. C'est déjà du spectacle, pas tout à fait du théâtre  mais pas encore de la tragédie

 Puis vers 550 av J.-C., le tyran d'Athènes Pisistrate associe au choeur de citoyens des acteurs dirigés par Thespis : c'étaient des acteurs itinérants qui passaient de village en village pour représenter les héros grecs. C'est à Thespis que reviendrait l'idée de faire dialoguer un acteur avec le choeur. De purement lyrique et musical, le spectacle devient dramatique puisque les acteurs vont raconter une action par la parole.

Au début, il n'y a qu'un acteur, le choeur et le coryphée. Le dramaturge Eschyle ajoute un 2e acteur et Sophocle un 3e. Les acteurs sont exclusivement masculins, jouent masqués, vêtus de lourds vêtements très rembourrés, coiffés de très hautes perruques et chaussés de cothurnes pour symboliser la dignité et le gigantisme des dieux. Malgré tous ces accessoires qui peuvent paraître gênants, ces acteurs arrivent à se différencier par leur diction, l'expressivité de leur voix et leurs attitudes.

 Le théâtre se déroule pendant les fêtes des Dionysies. Des processions précèdent les représentations qui durent toute la journée : on joue à la suite 3 tragédies, un drame satyrique et une comédie. C'est un spectacle vivant et joyeux y compris dans les gradins : on apporte son pique-nique, on s'apostrophe, les lazzis fusent.

Nicolas Boileau résume toute cette évolution dans un extrait de son Art Poétique

La tragédie, informe et grossière en naissant,

N'était qu'un simple choeur où chacun en dansant,

Et du dieu des raisins entonnant les louanges,

S'efforçait d'attirer de fertiles vendanges.

 Là, le vin et la joie éveillant les esprits,

Du plus habile chantre un bouc était le prix.

Thespis fut le premier qui, barbouillé de lie,

Promena par les bourgs cette heureuse folie ;

Et, d'acteurs mal ornés chargeant un tombereau,

 Amusa les passants d'un spectacle nouveau.

Eschyle dans le choeur jeta les personnages,

D'un masque plus honnête habilla les visages,

Sur les ais d'un théâtre en public exhaussé,

Fit paraître l'acteur d'un brodequin chaussé.

 Sophocle enfin, donnant l'essor à son génie,

Accrut encor la pompe, augmenta l'harmonie,

Intéressa le choeur dans toute l'action,

Des vers trop raboteux polit l'expression,

Lui donna chez les Grecs cette hauteur divine

 Où jamais n'atteignit la faiblesse latine.

BOILEAU, Art poétique, chant III, 1674, v. 61 -80

 

Reste Euripide, le 3e grand tragédien grec : tous trois ont vécu, plus ou moins, au Ve siècle av. J.-C..

0rigine_theatre_grec.JPG

 théâtre, grec, epidaure

 

 

 

théâtre, epidaure, grec

 

Le théâtre grec d'Épidaure : en plein air, en pierres, construit sur une pente de  30 °, adossé à une colline, avec un hémicycle élargi de 240 °.

 

  théâtre

Les cothurnes sont des chaussures antiques montées sur une épaisse semelle de liège, qui permet aux acteurs d'obtenir une stature plus imposante. Si cette question des cothurnes vous intrigue, lisez l'excellent article de Daremberg et Saglio ici : http://www.mediterranees.net/civilisation/spectacles/thea...

 

Passons à présent aux photos des représentations d'Antigone que vous allez analyser: 

théâtre

Image 1 : Antigone , Jean Anouilh, adaptée en anglais par Lewis Galantière, Octobre 2000, Theater department, St Ambrose University

 

 

 

antigone1.jpg

image 2 : Antigone, Sophocle

2371129763.jpg

image 3 : Antigone, Anouilh

antigone-1944-prologue.jpg

Image 4 : Antigone, Anouih, création en 1944 (le Prologue), au moment où la France est sous occupation nazie 

théâtre

Image 5 : Antigone, Sophocle, représentée en 2005 par le Valdosta State University Theatre Department, directeur Jacque Wheeler.

 

 

creon-garde.jpgimage 6 : Créon et le Garde, Antigone, Sophocle, représentée par La sauce piquante au théâtre des Opprimés

11 mars 2012

Mythologie : la généalogie des Atrides

Les Atrides, c'est la famille maudite par excellence. Dynastie de rois et de héros, localisée par les anciens en Asie Mineure (l'actuelle Turquie), elle inaugure les horreurs de l'humanité qui sont taboues dans la plupart des civilisations humaines: le meurtre, l'inceste et l'anthropophagie.

lle tire son nom non pas du fondateur comme souvent mais de l'un des membres, Atrée. Archétype de la "famille à histoires", elle est frappée d'une malédiction fatale. Ses malheurs sans cesse répétés, transmis d'une génération à l'autre, alimentent l'inspiration littéraire des dramaturges et des poètes. Les différents crimes commis par les Atrides sont la marque de ce que les Grecs nomment hybris, ὔβρις : un crime de la démesure et de l'orgueil où l'humain se croit assez puissant ou rusé pour tromper les dieux. Mais ça ne marche jamais, et les dieux n'aiment pas ça, on s'en doute un peu ; les coupables sont châtiés par une éternité de supplices et se retrouvent dans le désert du Tartare, la plus horrible partie des Enfers, monde souterrain où s'en vont tous les anciens vivants devenus morts.

Plutôt qu'un long récit, je vous ai fait une carte pour comprendre l'histoire et les relations entre les personnages, sans les détails que vous pourrez lire dans un bon livre de mythologie : Les Mythes grecs, de Robert Graves, par exemple  ou encore le Dictionnaire culturel de la mythologie gréco-romaine, de René Martin, ou le Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, de Pierre Grimal.

Cliquez sr le lien pour accéder à la carte.

 http://www.spiderscribe.net/app/?6ee165508258310c47...

Cette carte très simple est faite en ligne grâce au site SpiderScribe.net ; il ne nécessite qu'une adresse mail pour s'inscrire et les fonctionnalités sont convenables pour débuter ; en outre, il peut fonctionner de manière collaborative, c'est-à-dire que plusieurs personnes connectées au site en même temps sur des ordinateurs différents peuvent créer une carte ensemble.

23 janvier 2012

Leur ou leurs

Fais l'exercice interactif du CCDMD qui correspond à ce point d'orthographe et indique moi ton score en commentaire ( et pas de triche, hein !). N'oublie pas : leurs devant un nom au pluriel, leur partout ailleurs.

18:47 Écrit par Vega dans Français 3ème | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook | | |  Imprimer |

17 janvier 2012

Orthographe : un exercice du CCDMD

Bonjour aux 3è 3 , Choisissez dans la première catégorie à gauche un jeu interactif ou un exercice interactif en orthographe grammaticale ou en syntaxe, et jouez -y avant vendredi. Dites- moi en commentaire lequel vous avez choisi et quel score vous avez obtenu. Exercice et jeu ne sont pas identiques : le premier est plus scolaire, le second plus ludique mais on y apprend autant de choses et il faut réfléchir dans tous les deux !

14:36 Écrit par Vega dans Français 3ème | Lien permanent | Commentaires (28) |  Facebook | | |  Imprimer |

Orthographe : je sais écrire le son [e] (et je sais pourquoi je l'écris)

Bonjour,

selon l'adage : "un dessin vaut mieux qu'un long discours", une bonne carte heuristique vaut mieux que 3 pages de leçon.

carte-son e.PNG

Cette carte est une reproduction photographiée (précisément : une copie d'écran) d'une carte heuristique que j'ai faite avec l'application pour iPad /iPhone /iPod Mind Maps. Vous pouvez télécharger cette application sur l'appstore gratuitement à ma connaissance, en tout cas dans sa version lite. Comme c'est une photo, elle n'est  hélas pas cliquable ; mais vous pouvez télécharger l'image pour votre usage personnel. Si vous voulez la diffuser, je vous demande d'indiquer le nom de son auteure (le mien ) et l'adresse de cette note, récupérable en haut de la page internet dans la barre d'adresse.

Qu'en pensez- vous ? Est- ce que ça vous aide pour apprendre ?

16 janvier 2012

HDA : analyse de publicités de l'entre-deux guerres à caractère raciste

voic 4 des 5 images que nous étudions :

byrrh.jpg

Englebert_1931__3.jpg

lustucru-2.jpg

legazauxcolonies.jpg

 

 

 

 

 

12:09 Écrit par Vega dans Français 3ème | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |  Imprimer |

03 janvier 2012

Le Triple autoportrait de Norman Rockwell

autoportrait-rockwell.jpgVoici le triple autoportrait du peintre et illustrateur américain Norman Rockwell (1898 - 1978 ), visible à cette adresse

http://www.globalgallery.com/enlarge/13430/

ou encore à celle-ci

http://laboiteaimages.blog.lemonde.fr/2009/12/28/le-jeu-du-tableau-dans-le-tableau-les-reponses/

Je vous propose une analyse de cette œuvre pas à pas. Lisez toutes les questions avant de commencer et cherchez quelle forme de trace écrite conviendrait le mieux à notre cours. Si vous souhaitez travailler sur l'œuvre en gros plan, cliquez sur celle du bas, elle s'ouvre dans un 2è onglet. Si vous naviguez avec Mozilla Firefox vous aurez la possibilité supplémentaire de faire un petit zoom.

  1. Pourquoi le peintre se représente-t-il dans un miroir ? Qu'est-ce que cela garantit ? Quelles impressions ressens-tu en regardant ce portrait ? Appuie-toi notamment sur ce quiest montré mais aussi ce qui est caché.
  2. Dans le 2 è portrait (de face) quel décalage remarques-tu par rapport au premier ? Que signifie ce décalage à ton avis ? Que ressens-tu à présent ?
  3. Dans quelle action et dans quelle position est représenté le 3ème autoportrait ? Pourquoi ?
  4. Intéressons-nous maintenant à tous les objets représentés autour de ces autoportraits, et notamment aux petits portraits épinglés sur la toile, à droite. Qui sont les 3 personnes représentées ? (indice : ce sont des autoportraits également, TRÈS célèbres…) Pourquoi Rockwell les a-t-il représentés ? Qu'est-ce que cela nous apprend sur ses capacités de dessinateur  et sur le mouvement pictural dans lequel il s'inscrit ?
  5. Pourquoi à ton avis y a t-il autant  de papiers dans la corbeille à droite ?
  6. Pourquoi a-t-il représenté des éléments du domaine militaire ? Dans quel genre d'œuvre / registre les trouve-t-on d'habitude ?
  7. Quelle différence peux-tu voir entre cet autoportrait et une autobiographie, (en dehors

    rockwell_selfportrait.1261655180.jpg

    du fait que c'est une peinture et non un texte, bien sûr) ?

15 décembre 2011

Autocorrection grammaticale : exercices sur la valeur des temps

 

Bonjour,

voici les corrigés des deux exercices liés à la leçon sur la valeur des temps. Vérifie précisément le temps et la valeur pour chaque verbe et si besoin corrige d'une autre couleur. Indique-moi ton score dans les commentaires et le type d'erreurs qui revient le plus souvent.

Si tout est juste : c'est parfait, bonnes révision et bonnes vacances ;-)

S'il y a des erreurs : reprends ton manuel pour la conjugaison ou la leçon ; si tu n'as pas compris quelque chose, poose -moi ta question (polie et précise, c'est mieux :-) dans les commentaires et abonne-toi à ce commentaire pour recevoir ma réponse par mail !

Dans les deux cas, il y aura un contrôle -bilan sur TOUT ce que nous avons fait dans le chapitre autobiographie le lundi après la rentrée.


D'ici là, joyeux Noël !

Exercice 1 : Vérifie que tu sais donner le temps puis la valeur précise des verbes soulignés. Ils appartiennent tous au système coupé de l'énonciation ( = système du passé)

Anne Frank était âgée de dix ans lorsque la guerre éclata. Quand son père eut aménagé l'arrière de son entreprise, il décida d'y cacher sa famille pour éviter la déportation. L'annexe, où la famille Frank vécut pendant deux ans, comportait plusieurs pièces. Une autre famille juive, les Van Daan, partageait l'annexe avec les Frank. Anne rédigeait son journal intime dans un cahier qu'on lui avait offert pour ses treize ans. Dès lors, le journal d'Anne Frank se présenta sous forme de lettres adressées à une amie imaginaire, Kitty, à laquelle elle confiait régulièrement ses joies et ses peines. Anne pensait que personne ne s'intéresserait à son journal. Les deux familles furent arrêtées en août 1944 car elles avaient été dénoncées. Anne mourut du typhus en 1945 alors qu'elle était détenue dans le camp de Bergen- Belsen. Après sa mort son père publia le journal de sa fille hormis tous les passages qu'il avait supprimés par souci des convenances.

était : imparfait / action de second plan

éclata : passé simple / action de premier plan

eut aménagé : passé antérieur / action de premier plan antérieure au temps de référence

décida : passé simple / premier plan

vécut : passé simple / valeur ponctuelle + action de 1er plan

comportait : imparfait / descriptif

partageait : imparfait / descriptif

rédigeait : imparfait / itératif ou répétitif ou duratif

avait offert : plus que parfait / antériorité par rapport à l'imparfait de la même phrase

se présenta : passé simple / action de 1er plan + ponctuelle

confiait : imparfait / itératif ou répétitif

pensait : imparfait / descriptif

s'intéresserait : conditionnel simple / futur dans le passé

furent arrêtées : passé simple (voix passive) / action de 1er plan

avaient été dénoncées : plus que parfait (voix passive) / antériorité par rapport au passé simple

mourut : passé simple / action de 1er plan

était détenue : imparfait (voix passive) / action de 2nd plan

publia : passé simple / action de 1er plan

avait supprimés : plus que parfait / antériorité par rapport au passé simple

Exercice 2 : Relève dans ce récit les verbes au présent et au passé composé et donne leur valeur. Puis récris le texte dans le système coupé de l'énonciation ( = en utilisant le passé simple comme temps de référence).

Je colore en rouge les verbes au présent et en vert les verbes au passé composé. Ami daltonien, si tu passes par ici, signale ta présence !

Protégée, choyée, amusée par l'incessante nouveauté des choses, j'étais une petite fille très gaie. Pourtant, quelque chose clochait puisque des crises furieuses me jetaient sur le sol, violette et convulsée. J'ai trois ans et demi, nous déjeunons sur la terrasse ensoleillée d'un grand hôtel — c'était à Divonne-les-Bains ; on me donne une prune rouge et je commence à la peler. « Non », dit maman ; et je tombe en hurlant sur le ciment. Je hurle tout au long du Boulevard Raspail parce que Louise m'a arrachée du square Boucicaut où je faisais des pâtés […]

Je me suis souvent interrogée sur la raison et le sens de mes rages. Je crois qu'elles s'expliquent en partie par une vitalité fougueuse et par un extrémisme auquel je n'ai jamais tout à fait renoncé.

Simone de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée, © Gallimard, 1958

La valeur des temps est la suivante :

Dans le premier paragraphe, tous les verbes en rouge au présent sont des présents de narration : ils permettent de rendre le récit plus vivant en le rendant contemporain de l'écriture et de la lecture, comme si tout se passait sous nos yeux, en direct. Il montre en outre la force du "souvenir", qui n'apparaît plus comme un fait passé et lointain mais au contraire vif et actuel.

Dans le premier et le deuxième paargraphe, le passé composé a une valeur achevée par rapport au présent : c'est l'aspect accompli. Les p. c. du 2ème paragraphe montrent en outre comment ces évènements passés continuent à avoir des répercussions sur le présent.

Dan le deuxième paraphe, le présent " je crois" a une valeur d'énonciation ou d'actualité, tandis que le le présent "s'expliquent " a une valeur de vérité générale. En effet, si le fait de croire est lié au moment où Beauvoir écrit ces lignes, donc contemporain de l'énonciation, l'explication qu'elle en déduit existe de tout temps.

Réécriture au système coupé de l'énonciation :

Protégée, choyée, amusée par l'incessante nouveauté des choses, j'étais une petite fille très gaie. Pourtant, quelque chose clochait puisque des crises furieuses me jetaient sur le sol, violette et convulsée. J'avais trois ans et demi, nous déjeunions sur la terrasse ensoleillée d'un grand hôtel — c'était à Divonne-les-Bains ; on me donna une prune rouge et je commençai à la peler. « Non », dit maman ; et je tombai en hurlant sur le ciment. Je hurlai tout au long du Boulevard Raspail parce que Louise m'avait arrachée du square Boucicaut où je faisais des pâtés […]

Je m'étais souvent interrogée sur la raison et le sens de mes rages. Je croyais qu'elles s'expliquaient en partie par une vitalité fougueuse et par un extrémisme auquel je n'avais jamais tout à fait renoncé

15:27 Écrit par Vega dans Français 3ème | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |  Imprimer |

29 novembre 2011

Ecrire un article documentaire encyclopédique en ligne

Rends-toi sur le site vikidia

Commence par te créer un compte personnel en cliquant en haut à droite sur "créer un compte". Utilise un pseudonyme qui ne dévoile rien de ton identité. 

Avant de commencer, si tu n'es pas familier des sites collaboratifs du type Wikipédia, lis les principes de fonctionnement : A propos de Vikidia et principes fondateurs. Ensuite passe au bac à sable (dans le menu de gauche, partie "Contribuer")

Puis tape dans le moteur de recherche le nom de l'auteur sur lequel tu souhaites écrire ton article : s'il existe, modifie-le en enrichis l'article en citant tes sources. S'il n'existe pas encore, il faut le créer.Cette page http://fr.vikidia.org/wiki/Aide:Résumé_de_la_syntaxe_wiki t'aidera à connaître les principes de la syntaxe wiki : il y a des codes graphiques à respecter.

Tu as déjà fini ton texte et tu souhaites l'illustrer ? Va voir ici comment faire : http://fr.vikidia.org/wiki/Aide:Importer_une_image

11:19 Écrit par Vega dans Français 3ème | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook | | |  Imprimer |

03 novembre 2011

Les points de vue : ex 6 p 407

Poste ici ton commentaire concernant l'exercice 6 p 407. Tout le monde doit traiter cet exercice .

18:18 Écrit par Vega dans Français 3ème | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook | | |  Imprimer |

Les points de vue : ex 5

Posteici ton commentaire si tu as choisi l'exercice 5 p 407

18:17 Écrit par Vega dans Français 3ème | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |  Imprimer |

Les points de vue: ex 3

Poste un commentaire ici si tu as fait l'exercice 3 p 406

18:16 Écrit par Vega dans Français 3ème | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook | | |  Imprimer |

22 septembre 2011

Revoir les règles de l'interrogation directe

 

 

 

 

 

http://www.ccdmd.qc.ca/fr/exercices_interactifs/index.cgi...

exercice à faire avant dimanche 25 Septembre.

Quand tu auras fait cet exercice, poste un commentaire pour m'indiquer ton score. Tu as le droit de le refaire autant de fois que tu veux pour améliorer tes résultats et tes connaissances.

11:13 Écrit par Vega dans Français 3ème | Lien permanent | Commentaires (25) |  Facebook | | |  Imprimer |

Revoir les règles de l'interrogation directe

http://www.ccdmd.qc.ca/fr/exercices_interactifs/index.cgi...

Quand tu auras fait cet exercice, poste un commentaire pour m'indiquer ton score. Tu as le droit de le refaire autant de fois que tu veux pour améliorer tes résultats et tes connaissances.

11:12 Écrit par Vega dans Français 3ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

06 septembre 2011

Présentation : qui suis- je ?

Bonjour à toi qui me lis : tu as donc réussi ta première mission, te connecter au blog avec lequel nous allons travailler cette année. Aie la gentillesse de te présenter en postant un commentaire au bas de cette note. Ta deuxième mission sera de nous dire qui tu es vraiment en faisant deux listes : une pour ce que tu aimes, une autre pour ce que tu n'aimes pas.
Et que la force soit avec toi, petit Padawan.

18:01 Écrit par Vega dans Français 3ème | Lien permanent | Commentaires (28) |  Facebook | | |  Imprimer |

30 mars 2011

Les terminaisons du présent de l'indicatif

Carte à agrandir en cliquant dessus et à imprimer (en couleurs !).  Pense à paramétrer l'imprimante en format paysage.

 

Les terminaisons du présent de l'indicatif36.jpg
Ou bien cette autre carte avec les mêmes renseignements LES TERMINAISONS DU PRÉSENT DE L'INDICATIF.gif
Pour vérifier que tu sais conjuguer le présent, je te propose une évaluation sur la toile à cette adresse :http://www.trusiad.fr/interactifs/presentind.html
C'est le site d'un de mes collègues de Nantes. Fais les 4 exercices qui te sont demandés : il y en a un par page et tu dois les faire en entier et dans l'ordre, ils vont du plus simple au plus difficile. Si tu fais des erreurs, le cadre apparaîtra en rouge : tu peux alors corriger et demander une nouvelle évaluation. Si tout va bien, le cadre sera en vert. Clique ensuite sur "continuer". A chaque fois, note sur ton cahier la date, le nom de l'exercice et ton score.

 

22 novembre 2010

Un marque-page pour prendre des notes pendant qu'on lit

Voici une aide pour tous les lecteurs nomades qui auront besoin de noter quelque chose de leur lecture sans tout interrompre (là, c'est vrai, j'ai un peu pensé à moi…). Je l'ai conçue comme un marque-page à imprimer autant de fois qu'on veut, à découper/plier/coller (intelligence kinesthésique !!). On s'en sert facilement pour les comités de lecture

Au fur et à mesure de la lecture, ou par étapes, on remplit les cases.

Les 2 premières se passent de commentaires.On dessine, on fait des taches de couleur, comme on veut. Ça peut être beau ou non. L'important est de faire attention à la silhouette et aux détails. Les deux. Oui je sais, ça n'est pas facile du premier coup mais essayez, vous verrez on prend vite le coup d'œil photographique, même en recopiant des mots.

Petit Prince permet d'établir des connexions entre ce qu'on lit et le reste de ce qu'on connait, c'est-à-dire le monde (c'est très vaste : ce qu'on vient de lire, sa vie, ses autres lectures, quelque chose qu'on a entendu ou vu…au choix). L'intérêt est de créer des connexions par associations d'idées qui permettront à la mémoire affective de stocker davantage d'informations ; c'est cette mémoire qui prend le relais dès qu'on est un tout petit peu concerné par quoi que ce soit et elle a l'avantage de stocker à long terme. C'est ce qui explique qu'on retient mieux un cours dès qu'on y a participé activement. Et qu'on met à la corbeille tout ce qui n'a pas l'air de nous concerner. L'oubli fait partie intégrante de la mémoire.

Chercheur permet de se poser les bonnes questions pour mieux lire. Le genre de question qu'une prof peut poser pendant les contrôles de lecture mais pas seulement : celles qu'un écrivain se pose aussi. Et écrivain, ça commence à la première rédaction…Il y a beaucoup de questions de narratologie dedans : elles ont l'avantage de faire appréhender des questions transversales au roman et plus profondes que le simple résumé de l'intrigue.

Boule de cristal demande de faire fonctionner son intelligence logique et de prédire la suite, ou ce qu'on pense être la suite. Très utile dans les romans policiers ou à suspense quand il faut trouver un coupable, résoudre une énigme, ou deviner la suite du chapitre sans tourner la page. On y prend très vite goût.

3 choses à retenir fait trier ce qui nous paraît important de tout le reste : ce peut être des idées, des évènements, des scènes, des mots…chacun sa manière de voir ce qui est essentiel.

Ce que je ne comprends pas : parce qu'il y a toujours quelque chose de bizarre ou de pas encore très clair : un mot, un évènement, la façon d'agir d'un personnage.

A vos ciseaux, et bonnes lectures !

Dites-moi aussi -et surtout- si ça vous a aidés ou non : avec votre aide on peut encore améliorer ce marque-pages!

signet.pdf