Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22 mars 2011

Barème d'évaluation de la nouvelle fantastique

Je vous livre le barème avant votre dernière relecture ; profitez-en pour vérifier une fois de plus tout ce que j'ai indiqué et vous auto-évaluer.

Respect du sujet                                                        Acquis     en Voie d'Acquisition      Non Acquis
C’est un récit            
À la 1ère personne           
De 3 pages minimum           
J’ai fait des paragraphes           
Mon récit est cohérent           
Alternance correcte passé simple / imparfait           
Tonalité fantastique           
Invention et idées           
Narrateur bien présenté/ indices dispersés           
Il y a deux façons d’interpréter ce qui arrive (indices)           
Originalité           
Richesse           
Début dans la vie quotidienne           
Intervention d’un évènement fantastique           
Doute fantastique maintenu           
Expression           
Vocabulaire varié           
Vocabulaire riche           
Expression de la peur           
Expression du doute, modalisation           
Syntaxe correcte           
Conjugaison           
Accords           
Homonymes           
Orthographe lexicale           
Ponctuation            
Mon écriture est lisible et bien formée           

10:00 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |  Imprimer |

15 mars 2011

Grammaire : la modalisation.

Observe ces extraits des Contes fantastiques 

1 - " Est-ce qu'il n'y serait pas ? "(chez lui). La toilette ...paraissait avoir servi la veille.

2 - Le feu qui flambait jetait des reflets rougeâtres.

3 - Ses cheveuxse séparaient ...et coulaient comme deux fleuves d'or.

a) Quels sentiments comprends- tu dans les phrases  1 et 3 ? Quels procédés (mots, figures de style) te les signalent ?

b) Comment l'incertitude se manifeste-t-elle dans les extraits 1- ?

c) Trouves-tu ce feu beau ou non ? Justifie ta réponse.

 

Leçon

I - La modalisation : qu'est-ce que c'est ?

Presque tous les énoncés portent la marque de l'émetteur qui les a produits. L'émetteur peut ainsi communiquer ses goûts, ses sensations, ses émotions, ses opinions.

Cette subjectivité de l'émetteur existe dans tous les types de texte : narratif, descriptif, argumentatif, dans les textes réels comme dans les textes de fiction, à l'écrit autant qu'à l'oral.

De nombreux indices signalent la présence de l'émetteur dans son énoncé.

La modalisation c'est l'ensemble des éléments qui indiquent la position de l'émetteur par rapport à son énoncé : s'il est sincère, ironique, s'il veut nous influencer, indiquer que son information est tout à fait sûre ou au contraire seulement probable.

 

II - Les différentes modalités

A : LA PRAGMATIQUE ou  les relations

Je peux dans mon énoncé rendre compte des diverses relations qui existent entre moi et mon interlocuteur :

-la permission : Vous pouvez sortir.

-l'obligation : Vous devez travailler. Silence ! Asseyez - vous.

-la requête polie : Tu peux me passer ton livre, s'il te plaît ? Asseyez-vous, je vous prie. Tu pourrais te taire ?

-le conseil : Tu ne devrais pas te taire. Il vaut mieux ne pas en parler à ta sœur.

-la promesse : On ira au ciné demain. Je t'assure qu'on ira. C'est promis, on ira.

B: LE DOUTE ou probabilité (indispensable pour faire naitre le doute fantastique)

L'information que je donne n'est pas certaine, elle n'est que probable et je le dis avec :

-des verbes modaux pouvoir, devoir (pensez à l'anglais may, can)

Pierre doit normalement aller chercher les enfants à l'école.

Ça peut se faire.

- des verbes sembler, paraître, avoir l'air etc. (voir le magasin des mots pour plus de détails)

Il a l'air facile, ton exercice. La toilette semblait avoir servi la veille.

- du futur antérieur à valeur modale

Bébé tousse. Il aura pris froid hier à la piscine.

- du conditionnel à valeur modale

Les cambrioleurs se seraient enfuis  dans une Renault grise.

C: L'ÉVALUATION ou donner un prix, une valeur à ce qu'on dit.

Je peux donner mon opinion, positive ou négative, sur ce que je dis. J'exprimerai cette modalisation par mon vocabulaire, des figures de style, des noms ou des adverbes que je place fréquemment en tête de phrase :

Heureusement que tu es arrivé ! C'était vraiment trop de la balle, cette soirée ! Il est complètement barré, celui-là !

 

III - Comment modaliser ? Quels sont les procédés ?

A : l'intonation à l'oral, la typographie à l'écrit, la ponctuation soulignent les émotions de l'émetteur :

Quoi !! Tu OSES me soupçonner ?

B : le vocabulaire péjoratif ou mélioratif

Cet adorable enfant. Cet exécrable marmot. Tu parles à cette vieille blondasse !

C : certains types de phrase : exclamatif et interrogatif (question rhétorique)

Tu te fiches de moi, hein, c'est ça

D : les verbes

d'opinion, de jugement, de possibilité, de certitude (voir le magasin des mots)

E : les adverbes (voir le magasin), très intéressants pour marquer le doute

F : les figures de style,

notamment les images : comparaison et métaphores

  et les figures d'ironie :

antiphrase : Bravo, c'est du propre ce bulletin, tu peux être fier de toi !

litote Va, je ne te hais point.

périphrase : Le locataire de l'Élysée (= il ne va pas y rester éternellement, il n'en est pas propriétaire)

IV - Modaliser pour mettre à distance

Je peux donner une information et en même temps signaler que ce n'est pas mon opinion :

D'après les journaux de TF1, aucune fuite nucléaire n'est à craindre au Japon.

Selon un communiqué de presse, le mariage princier aura lieu au mois de juin.

Citer sa source permet en effet d'être précis et honnête, mais aussi de prendre de la distance par rapport à son information, de parodier, d'imiter, de rendre hommage ou d'indiquer qu'on n'est pas responsable des propos qu'on émet. Le conditionnel, notamment, permet de dégager sa responsabilité.

Le colonel aurait quitté le pays depuis ce matin.

 

 

23:46 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grammaire |  Facebook | | |  Imprimer |

11 mars 2011

Nouvelles fantastiques des 4è 5

CI-dessous les brouillons.

16:26 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | |  Imprimer |

11 février 2011

Pauline Alphen et les 4è 5

Ca ressemble à un nom de groupe pop, mais pas du tout : c'est le projet fabuleux qui va bientôt voir le jour en avril, au moment du salon lire à Limoges.

Je vous envie, vous qui ne connaissez pas encore cette merveille que sont Les Eveilleurs et qui allez la lire avec des yeux tout neufs…

Quand il est né, le livre avait cette apparence :

Image 7.pngC'est d'ailleurs cette première édition qui est au CDI ; si vous ne pouvez pas l'acheter, allez l'emprunter. De toute façon, il faudra le lire pour rencontrer son auteure. Sisi, c'est obligé, et ne dites pas non, après vous me remercierez et mon nom sera béni jusqu'à la 77 ème génération ;-)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maintenant, après avaoir été épuisé puis réédité il ressemble à ça , sans doute pour s'harmoniser avec la couverture du 2è tome sorti au printemps dernier. Confirmez-moi avec un commentaire si vous voulez que je vous l'achète à la librairie.

Image 6.png



19:50 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

27 janvier 2011

4è4 : Correction du Bilan -Rédaction : J'améliore mon expression

Devant la grande quantité d'utilisation de verbes fades, sans goût, passe-partout, je viens  de fonder la Socuvefapa : Société Contre l'Utilisation de Verbes Fades Et Passe - Partout. Nous pourrions par exemple chasser avoir et être pour commencer, ce qui nous permettra de ne pas nous ennuyer pendant les 1500 prochaines années.

1 - Voici un premier contrat  facile: 

"Après avoir eu de l'envie envers cet homme". 

Quel remplacement proposeriez-vous spontanément pour exterminer ce nuisible ?

si vous n'avez plus de munitions, vous pouvez en retrouver en visitant le dictionnaire des cooccurrences qui vous dira avec quel mot s'emploie "envie".

Cherchez donc à cette adresse  ou dans le catalogue des liens utiles à gauche :

http://www.termiumplus.gc.ca/tpv2guides/guides/cooc/index...

Cliquez sur "E" puis dans le menu déroulant à gauche, sélectionnez "envie". Cherchez un verbe dans le 2è § en italiques (le 1er ce sont des adjectifs, mais vous pouvez améliorer l'expression avec eux aussi !)

2 - Deuxième contrat, un peu moins facile : 

"Starsky étant un footballeur professionnel il fut désespéré d'être ruiné parce qu'il avait trompé sa femme avec Zahlia, la jeune prostituée mineure."

Méthode à employer : le changement syntaxique (changer la construction de la phrase ; utiliser des verbes pronominaux)

3 - Troisième contrat qui demandera plus de travail mais permettra une éradication définitive et impeccable :

"Elle était brune, les cheveux longs, les yeux marron, une veste assez courte avec un débardeur blanc, elle avait un mini -short gris avec des talons aiguilles, elle avait l'air intelligente."  

Difficile de trouver un synonyme dans cette structure de phrase. Cherchons plutôt là aussi à modifier la structure et à dire quelque chose d'intéressant à propos de sa silhouette, son allure.

Exercice à faire : récrire le paragraphe ci-dessus sans utiliser être ni avoir et en utilisant obligatoirement des mots trouvés dans les  3 outils suivants : dictionnaire des cooccurrences, dictionnaire du cnrtl et liste de verbes de mouvement pour dynamiser une description.

Méthode à utiliser : 

je cherche les mots "silhouette", "allure" dans le dictionnaire des cooccurrences

(il se trouve dans le catalogue des liens utiles, à gauche en haut)

je sélectionne un ou plusieurs mots associés qui ne sont pas contradictoires : par exemple fringante, gracieuse, légère etc. OU n'importe lesquels qui me plairont davantage.

Je vérifie leur usage dans le dictionnaire du cnrtl (dans la barre Mozilla, partie lexicographie, en vert) et dans ce même dictionnaire je leur cherche des synonymes. Je trouve par exemple comme synonyme de fringant : vif, sémillant, éveillé, ardent, agile, prompt. Je prends les mots que je souhaite pour enrichir ma phrase, sous forme de notes. 

J'écris les groupes nominaux qui me permettront de décrire l'allure, les vêtements, le physique sans utiliser "elle" en position de sujet. Pour l'instant, ce que j'écris n'est donc pas une phrase complète.

Je cherche maintenant des verbes de mouvement qui vont dynamiser ma description : je fais mon marché dans la catégorie "Le magasin des mots" à gauche (sous l'album photos) et je lis la liste "Verbes de mouvement pour dynamiser une description".

Je fais des essais pour écrire ma description en incluant ces verbes. J' évite toujours le pronom "Elle" en fonction sujet. Par exemple, pour décrire les cheveux, au lieu de dire "elle avait des cheveux bouclés, ses pommettes étaient saillantes et ses joues étaient roses" :-(

je peux écrire

"ses cheveux bouclés cascadaient sur ses épaules et encadraient un visage aux pommettes roses et saillantes" :-)

Maintenant, à vous !

EDIT du 01/02 à 19h14 : Un commentaire s'écrit en français, avec une orthographe exacte, une syntaxe correcte. Si en plus ce commentaire est un exercice à rendre, vous êtes instamment priés de respecter les consignes. Au vu de la grande quantité de commentaires inacceptables dans leur forme, j'ai décidé de supprimer tous ceux qui ne respecteront pas les points énoncés ci-dessus et je noterai vos travaux.

19:45 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (33) | Tags : vocabulaire |  Facebook | | |  Imprimer |

20 janvier 2011

Première rencontre avec le sylvestre

Aujourd'hui a démarré officiellement le projet d'Ecole du Spect'acteur qui relie le Collège Maupassant au théâtre de la Marmaille. Ce projet a reçu le soutien de  La Drac , de la mission académique Egalité des Chances, du Gip-fcip et du Fonds Social Européen .

Les élèves  verront deux spectacles : Tarzan in the garden et Simon a toujours aimé danser sans que les familles  paient les places, et rencontreront des intervenants du milieu théâtral. Ils apprendront à échanger leurs impressions et leurs idées, à écouter leurs paroles et leurs sentiments, à construire des avis et opinions nuancés et respectueux autour du thème de l'identité : Qui suis- je ? Qu'est-ce que j'aime faire ? Ce que je suis conditionne-t-il ce que j'aime ? Ce faisant, nous espérons lutter contre les préjugés sexistes concernant les activités des filles et des garçons.

 

europe-jaune.jpg

UNION EUROPÉENNE

FONDS SOCIAL 

EUROPÉEN

L'école du Spectateur est co-financée par l'Union européenne. L'Europe s'engage en Limousin avec le Fonds Social Européen. 

 Les deux classes de 4è 4 et 4 è 5 ont rencontré Alban Coulaud, directeur du théâtre de la Marmaille et de la compagnie  O'Navio Théâtre et Sylvie Baillon, metteure en scène et directrice de la compagnie picarde Ches Panses Vertes. Ils leur ont présenté le principe du théâtre avec marionnettes, le concept de la délégation qui permet à l'acteur de déléguer sa voix et son mouvement à la marionnette et surtout le Sylvestre, personnage principal de la pièce Tarzan in the garden que les 56 élèves verront le 25 mars après-midi.

Vous pouvez

voir ici la présentation du spectacle sur le site de la Marmaille :

http://www.onavio.com/lamarmaille/spip.php?article84

 

en savoir plus sur la mission académique Égalité Filles-Garçons ici   :

http://www.ac-limoges.fr/rubrique.php3?id_rubrique=842

Le sylvestre est comme son nom l'indique une petite créature qui vit dans la forêt. Vous pourrez lire dans les commentaires les récits de la rencontre que chaque élève a faite avec cet être, rencontre réelle ou fictive, imaginaire ou symbolique. Ouvrez l'œil, car il se promène actuellement dans les rues de Limoges .

Ces récits pourront également être lus sur le blog participatif de l'école du spect'acteur, qui sera l'outil de liaison entre tous les partenaires de ce projet.

14 janvier 2011

Aide à la rédaction : un site utile

Concentré sur sa copie, mâchouillant son crayon le nez au vent, flairant dans l'air le bon mot ou la bonne idée qui le délivrera de la page blanche : voilà l'élève du pays des choupis en train de rédiger sa rédaction . Bien sûr il manque de vocabulaire ou d'idées. Que faire ?

Se rendre sur la page canadienne du dictionnaire des cooccurrences, bien sûr !

A cette adresse

http://www.termiumplus.gc.ca/tpv2guides/guides/cooc/index...

il trouvera en ligne une source de mots - noms, adjectifs et verbes - qui "vont bien  avec " son idée de départ. Un exemple vaut mieux qu'un long discours ?

Le jeune choupilandien veut décrire une ambiance (enfin,  c'est surtout le sujet de sa rédaction qui l'y oblige…) Et il ne sait pas encore à quoi elle va ressembler, cette ambiance. C'est très vague. Il pense bien que c'est une atmosphère, mais n'en est pas plus avancé.

Il se rend sur la page liée et  tape "ambiance " dans la barre de recherche, puis clique sur le petit triangle -qui ressemble à play sur le lecteur de musique. Et là, miracle, apparaît dans ses yeux pleins d'étoiles :

ambiance

accueillante, affichée, (très) animée, asphyxiante, attentiste, austère, bigarrée, bon enfant, bonne, bruyante, chaleureuse, consensuelle, crispée, débridée, décontractée, délétère, déprimée, détendue, douce, électrique, enfiévrée, épouvantable, étrange, euphorique, excitée, festive, feutrée, folle, glaciale, harmonieuse, heureuse, hostile, houleuse, impressionnante, indifférente, joyeuse, kafkaïenne, lourde, lugubre, macabre, magique, malsaine, mauvaise, molle, moribonde, morose, nonchalante, oppressante, palpable, raffinée, rassurante, relaxe, simple, surannée, survoltée, sympathique, tendue, trépidante, tumultueuse, vivifiante.

Créer, installer, refroidir, relever, restituer une/l’~; manquer d’~.

"Ahbenvoilàquivamedonnerdesidées" pense tout de suite l'élève choupilandien.

 

13 janvier 2011

Pourquoi lisez-vous ?

Après avoir le texte d'Alexandre Jardin, qui chantait ironiquement les louanges des non-lecteurs en les félicitant de rester dans leur "placard" de solitude et de souffrance, vous avez commencé à vous poser la question "Et moi, pourquoi je lis ?"

Envoyez vos réponses anonymes, masquées ou assumées dans les commentaires. C'est parti !

21:21 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | | |  Imprimer |

Vermeer : Des lettres écrites et à écrire

Pour poursuivre l'étude de La jeune fille à la perle de Tracy Chevalier, je vous propose un travail centré sur l'Histoire des Arts et l'écriture. Par groupe de 2, rendez-vous sur le site Web Gallery of Art avec ce lien. Ouvrez -le dans un nouvel onglet pour ne pas cacher les instructions !

Entrez, puis cliquez  sur l'onglet "Search". Attention, c'est un site écrit en anglais.

Renseignez les champs demandés : Author = Vermeer ; Title = Letter. Lancez le moteur de recherche avec le bouton" search".

Vous allez trouver 17 résultats de tableaux en grand format ou en détail. Ils sont tous présentés de la façon suivante:

A gauche une représentation du tableau en petit format : une vignette.

A droite  la légende obligatoire : le nom du peintre, son prénom ; le titre (en anglais) du tableau ; la date de sa composition  (c= circa : environ); sa matière (oil on canvas = huile sur toile) ; ses dimensions ; le lieu où il est actuellement visible et entreposé.

Voici les 6 oeuvres sur lesquelles nous allons travailler :

Dame écrivant une lettre.

Jeune fille lisant une lettre devant une fenêtre ouverte.

Dame avec sa servante qui lui tend une lettre.

Dame écrivant une lettre et sa servante.

La lettre d'amour.

Femme en bleu lisant une lettre.

 

Faites un clic gauche sur l'image du tableau, elle s'ouvre dans une nouvelle fenêtre. Sélectionnez alors un pourcentage de zoom en haut à gauche ; vous pouvez changer le fond en sélectionnant une couleur, pour modifier les contrastes . Si vous faites un clic droit, l'image s'ouvre au choix dans un onglet ou une fenêtre mais sans que vous puissiez modifier l'environnement. Il vous faudra modifier le zoom si vous travaillez sur les détails du tableau.

Ensuite :

Premier travail : analyse des oeuvres.   Répondez au questionnaire ci-dessous en indiquant sur la fiche le nom des élèves de votre groupe. Chaque groupe ensuite présentera son travail sous forme d'exposé.

  1. Recopie la légende complète de ton tableau ; traduis le titre (mais si, en 4ème, c'est possible !).
  2. Décris avec précision le lieu représenté : intérieur ou extérieur ? public ou privé ? riche ou misérable ? sobre ou richement décoré  ? etc. Aide-toi toujours des éléments du décor pour répondre.
  3. Décris ensuite le costume des personnages représentés ; quel milieu social indique-t-il ? Qui peuvent être ces personnages ?
  4. Observe la composition de ce tableau . Combien y a-t-il de plans  ? Où se situe le spectateur ? Y a-t-il des objets dissimulés ? Comment les meubles sont-ils disposés ? Quel est l'effet produit par cette mise en scène ?
  5. Comment la lettre intervient-elle dans ce tableau ? Reçue ou écrite ? Par qui ?
  6. Y a-t-il des objets au mur ? Décris-les . Ont-ils un rapport avec la lettre ? avec les personnages ?
  7. D'où vient la source de lumière ? Que met-elle en valeur ?
  8.  Quels sentiments sont exprimés par les expressions des visages et les attitudes des personnages ?
  9. Raconte brièvement l'anecdote (la petite histoire) de ce tableau.

 

Maintenant que vous avez étudié le tableau,

deuxième travail : écriture.  Imaginez et écrivez la lettre qui est peinte, dans la situation racontée par le tableau.

Merci à Sarah Pépin -Villar pour son aide et ses idées.

03 décembre 2010

Jeu d'association et de réflexion : Panormalix et l'école

Je vous propose un petit jeu d'association interacif sur Hot potatoes à faire à cette adresse :

http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8913156394667427/...

12:14 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | | |  Imprimer |

25 novembre 2010

Une nouvelle catégorie : travailler le français en ligne

Bonjour à tous ceux qui attendaient la neige et ne l'ont pas vue arriver !

Je vous annonce la naissance ce matin d'une nouvelle catégorie ; la mère et l'enfant se portent bien, merci ! Elle s'appelle "Travailler le français en ligne" et regroupe des liens vous permettant de jouer (si si, vous avez bien lu) sur l'ordinateur en révisant vos cours. Nombre d'eux sont créés par le CCDMD, site canadien de promotion et d'enseignement de la langue française. Vous pourrez vous entraîner chez vous ou en classe ; pour chaque série de 5 exercices réussis à 100% je vous accorderai deux points bonus et un autocollant choupi-qui-brille à utiliser quand vous voulez sur un contrôle de grammaire ou d'orthographe.Un exercice se compose en général de 3 à 5 modules ; ne vous arrêtez donc pas à la fin du module A. Faites-moi valider chaque exercice réussi en cliquant sur "@envoyer " à la dernière page du résultat et envoyez-le à l'adresse suivante :

vega9@yahoo.fr

Quand vous aurez fait tous les exercices et que vous voudrez passer aux jeux interactifs, il faudra faire une copie du dernier écran avec la touche "Scrn" ou "Print" à côté de la F12 (ce n'est valable que pour les PC, le mac utilisent une autre procédure) puis me l'envoyer en format.jpg.

Je vous souhaite beaucoup de plaisir à travailler !

23 novembre 2010

La lettre officielle : rappels

Pour ceux et celles qui préparent "en vrai" leur lettre de motivation pour la demande de stage, je rappellerai ici quelques notions d'écriture et de bon sens.

Cette lettre, vous allez réellement l'envoyer. Ce sera une image de vous pour quelqu'un qui vous connaît peu ou mal voire pas du tout. (Je rappelle aussi que le principe, c'est que vous alliez voir ailleurs ce qui se fait dans une entreprise-avec-des-vrais-gens-qui-travaillent-et-qu'on-ne-connaît-pas. Donc pas de stage avec les parents ni à l'école où vous avez usé vos poches de jean, encore moins au collège ! Cela dit, refermons prestement la parenthèse.) Autant que cette lettre soit belle, propre, bien écrite : elle doit donner envie de vous rencontrer et de vous accorder un stage de 4 jours. Vous n'aimeriez pas donner de vous une image négligée ou bébête, n'est-ce pas ? Donc un peu de tenue.

Commençons par le choix du papier : le blanc est encore ce qui se fait de mieux. Gardez les dessins à fleurs post-romantiques et les Hello Kitty pour vos amis / bestah/ copains de maternelle . Prévoyez une feuille à lignes en-dessous : on n'écrit pas façon "vagues de surf sur l'Atlantique".

Au brouillon, préparez votre en-tête . En haut à gauche : vous. Prénom, nom, adresse. En haut à droite, lieu et date de la lettre -au passage, Limoges prend une majuscule au début et un "s" à la fin- dans cet ordre ; ce qui donnera :

Limoges, (virgule obligatoire) le 22 Novembre 2010(sans-point-ni-virgule)

un peu plus bas à droite : votre destinataire : nom, adresse.

Au tiers de la feuille, à gauche : objet de la lettre = ce pour quoi vous écrivez, sous forme de GN (demande de stage 2ème quinzaine juin 2011)

Au centre : la formule d'appel. Polie, pas familière, respectueuse donc aucune abréviation. Essayez-en plusieurs au brouillon ; les plus simples sont les meilleures : Madame (ou Monsieur, mais avec majuscule) ; sinon elles doivent reprendre la hiérarchie indiquée dans l'adresse ci-dessus : Monsieur le principal/ Madame la directrice

Présentez-vous clairement dans le 1er § (avec alinéa) ; votre âge, votre situation scolaire comptent. "Vendez-vous" ensuite : listez quelques aptitudes et qualités que vous pensez convenir avec le poste convoité, parlez de ce que vous aimez, des raisons qui vous poussent à demander ce stage-ci  à cette personne précisément. Faites preuve de sincérité : cette lettre doit donner envie à votre lecteur de continuer à vous lire et de vous rencontrer, pas de jeter l'espèce de torchon qu'il a entre les mains à la poubelle !

2ème § : Demandez clairement un stage en observation et dites ce que vous en attendez . Vous n'aurez légalement pas le droit d'agir ni d'avoir une quelconque responsabilité ; soyez précis dans les facilités  (horaires, transports, repas) comme dans les contraintes imposées : la date par exemple. Si vous ne connaissez que le mois, comme c'est probable en ce moment, deux solutions :

patientez jusqu'en janvier-février si le stage n'est pas très demandé (tailleur de pierres par ex.)

ou indiquez que vous n'en savez pas plus sur les dates mais que vous tenez absolument (expliquez pourquoi !!) qu'on vous garde la place au chaud. Et là, il va falloir convaincre votre interlocuteur : pourquoi vous prendre vous plutôt qu'un des quarante autres adolescents de 4 ème qui va candidater et qui veut lui aussi devenir coiffeuse / vétérinaire / journaliste / libraire /pâtissier / photographe etc. ?

Enfin, sûr d'avoir convaincu votre destinataire, vous pouvez le quitter sur une formule d'espoir et de politesse (obligée, même si vous ne vous lavez jamais les mains avant de passer à table et que vous jurez comme un charretier) du type :

Dans l'attente de votre réponse,

ou

Dans l'espoir d'une réponse positive,

ou

En espérant que ma lettre aura retenu votre attention,

puis la formule de politesse finale avec rappel de la formule d'appel du début

Je vous prie d'agréer, Madame / Monsieur / Docteur / Madame la directrice, l'expression de mes sentiments les meilleurs / distingués / respectueux

ou

Veuillez recevoir, Madame/Monsieur/Madame la directrice/ Monsieur le responsable de secteur, mes salutations distinguées/ les meilleures ou

Veuillez croire, Madame/Monsieur etc ., en l'expression de mes sentiments les meilleurs /les plus sincères.

Et vous signez.

Soyez brillants, sincères, confiants mais pas arrogants, prenez plaisir à parler de vous et  chassez les fautes d'orthographe !

Bon courage !

 

11:15 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

22 novembre 2010

Un marque-page pour prendre des notes pendant qu'on lit

Voici une aide pour tous les lecteurs nomades qui auront besoin de noter quelque chose de leur lecture sans tout interrompre (là, c'est vrai, j'ai un peu pensé à moi…). Je l'ai conçue comme un marque-page à imprimer autant de fois qu'on veut, à découper/plier/coller (intelligence kinesthésique !!). On s'en sert facilement pour les comités de lecture

Au fur et à mesure de la lecture, ou par étapes, on remplit les cases.

Les 2 premières se passent de commentaires.On dessine, on fait des taches de couleur, comme on veut. Ça peut être beau ou non. L'important est de faire attention à la silhouette et aux détails. Les deux. Oui je sais, ça n'est pas facile du premier coup mais essayez, vous verrez on prend vite le coup d'œil photographique, même en recopiant des mots.

Petit Prince permet d'établir des connexions entre ce qu'on lit et le reste de ce qu'on connait, c'est-à-dire le monde (c'est très vaste : ce qu'on vient de lire, sa vie, ses autres lectures, quelque chose qu'on a entendu ou vu…au choix). L'intérêt est de créer des connexions par associations d'idées qui permettront à la mémoire affective de stocker davantage d'informations ; c'est cette mémoire qui prend le relais dès qu'on est un tout petit peu concerné par quoi que ce soit et elle a l'avantage de stocker à long terme. C'est ce qui explique qu'on retient mieux un cours dès qu'on y a participé activement. Et qu'on met à la corbeille tout ce qui n'a pas l'air de nous concerner. L'oubli fait partie intégrante de la mémoire.

Chercheur permet de se poser les bonnes questions pour mieux lire. Le genre de question qu'une prof peut poser pendant les contrôles de lecture mais pas seulement : celles qu'un écrivain se pose aussi. Et écrivain, ça commence à la première rédaction…Il y a beaucoup de questions de narratologie dedans : elles ont l'avantage de faire appréhender des questions transversales au roman et plus profondes que le simple résumé de l'intrigue.

Boule de cristal demande de faire fonctionner son intelligence logique et de prédire la suite, ou ce qu'on pense être la suite. Très utile dans les romans policiers ou à suspense quand il faut trouver un coupable, résoudre une énigme, ou deviner la suite du chapitre sans tourner la page. On y prend très vite goût.

3 choses à retenir fait trier ce qui nous paraît important de tout le reste : ce peut être des idées, des évènements, des scènes, des mots…chacun sa manière de voir ce qui est essentiel.

Ce que je ne comprends pas : parce qu'il y a toujours quelque chose de bizarre ou de pas encore très clair : un mot, un évènement, la façon d'agir d'un personnage.

A vos ciseaux, et bonnes lectures !

Dites-moi aussi -et surtout- si ça vous a aidés ou non : avec votre aide on peut encore améliorer ce marque-pages!

signet.pdf

21 septembre 2010

Texte de Philippe Meirieu

Quels apprentissages pour quelle société ?

Travail à faire pour mercredi 22 (pour les 4è 5 ; les 4è4 le feront en classe, à moins que certains d'entre vous ne préparent leur travail à l'avance, ce qui serait une bonne surprise :-)

Lis le texte, souligne tous les passages, phrases qui te semblent importants. Puis donne un titre à chaque paragraphe.

société-meirieu.doc

 

09:27 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

16 septembre 2010

Comment corriger ses erreurs d'orthographe ?

A chaque rédaction ou dictée, je repèrerai certaines erreurs qui seront codifiées selon certains symboles, que vous trouverez dans le document joint . Chaque type d'erreur devra être corrigé selon un processus particulier qui est expliqué dans ce document.

codage-correction-orth.pdf

Pour les erreurs de sons, symbolisées par des clés de sol , il vous faudra récrire les mots (le mauvais et le bon ) à l'aide de l'Alphabet Phonétique International. Il se trouve en général dans le manuel de grammaire.

12 septembre 2010

Boite à livre n°1 : Tobie Lolness

Lecture de Tobie Lolness et préparation des boîtes.

 

Prends une boîte à chaussures. Recouvre-la entièrement  (peinture, papier, etc.) afin qu'on n'y voie plus aucune trace de son ancienne vie. Cette couverture devra être en rapport complet avec l'univers de l'histoire.

1 - Dans la boîte,  l'espace intérieur, place personnages, décors et objets symbolisant le mieux ta compréhension de l'histoire. Toute technique est possible : maquette, peinture, collage, papier, tissu, couture, broderie, plâtre, pâte à modeler, pâte fimo, cueillette dans la nature etc. .

2 - Prends le couvercle ; écris sur le dessus l'extrait que tu as préféré et à l'intérieur dix bonnes raisons d'aimer / de ne pas aimer… A toi de trouver le titre et d'énumérer les 10 raisons. Elles devront être précises, coller au livre et convaincre tes lecteurs. Pas de mélange possible entre le pour et le contre.

3 - Sur les côtés externes de la boîte, une carte d'identité d'un personnage de ton choix devra répondre à ces questions :

nom complet + surnoms éventuels,

âge,

portrait physique (taille, allure, visage, cheveux, habitudes vestimentaires),

qualités à ses propres yeux,

qualités aux yeux des autres,

défauts à ses propres yeux,

défauts aux yeux des autres,

évènement marquant de sa vie (dans son enfance ou plus tard),

expression favorite,

manie / habitudes.

 

09 septembre 2010

communication et énonciation

La leçon et les exercices de grammaire sont  ci-dessous et dans le fichier joint.

énonciation leçon +ex.doc

Communication et énonciation

Si on te demande

*Des consignes avec certains de ces mots « communication, énonciation, narrateur, énoncé, locuteur, destinataire »

*Tous les sujets de rédaction.

Tu dois savoir …

 

I – Qu'est-ce que la situation de communication ?

C’est la situation dans laquelle on se trouve au moment où l'on communique avec quelqu'un, par le langage oral ou écrit, par les gestes, les attitudes ou les images. Pour la définir, on identifie plusieurs éléments : qui communique avec qui ?- dans quel but ? - par quel moyen? - dans quelles circonstances ?

 

II – Qu'est-ce que la situation d'énonciation ?

C'est une situation de communication où l'on communique un message par le langage oral ou écrit. Par ex, un professeur qui parle à ses élèves, des élèves qui répondent, un enfant qui envoie une carte à ses parents, un député qui écrit son discours pour l'Assemblée Nationale.

 

 

III- Les éléments de la situation d'énonciation : indices d'énonciation ou déictiques (racine deik/digit : montrer, désigner)

Pour comprendre et définir une situation d'énonciation il faut repérer les éléments qui la composent :

· Qui parle? L' énonciateur.

· À qui parle-t-on? L'énonciataire

· Dans quelles circonstances? (où, quand et pour quoi faire?) Le lieu, le moment et le but de l'énonciation.

On tient compte également des niveaux de langue (soutenu, courant, familier).

 

 

Le locuteur ou émetteur ou énonciateur

Celui qui produit le message

Qui parle ? Indices : Nom propre (parfois signalé au début). Pronoms personnels, pronoms/adj poss de la 1°pers. Marques de jugement du locuteur : mots positifs ou négatifs. Marques de ses sentiments. Registre de langue

Le destinataire ou récepteur ou énonciataire

Celui a qui est destiné le message

À qui ? Indices : Nom propre Apostrophe. Pronoms personnels, pronoms /adj. poss de la 2~ pers

L’énoncé ou message

La phrase ou le texte produit

Quoi ? À quel sujet?

Indice : Champ lexical dominant

Le but du message

Ce que l'on veut transmettre

Dans quel but ? Émouvoir? Informer ? Convaincre ? Indices : Tonalité du texte. Forme des phrases

Le contexte ou les circonstances

Le lieu et le temps de l'énoncé

Où et quand est produit l'énoncé?Indices : Marques de l'espace ou du temps .Certains compl. circ lieu (ici; à ma gauche)Certains compl. circ de temps (maintenant.) Temps des verbes /présent d'énonciation,passé composé, futur ...

Comment savoir si un texte porte des marques d'énonciation ? Un texte porte les marques de la situation d'énonciation si tu peux y repérer des déictiques.*

Les déictiques sont des mots qui désignent la situation d’énonciation, les gens ou les lieux qui en font partie :

l les indices concernant le locuteur, le destinataire. Ce sont des indices de personne : pronoms personnels de 1ère et 2ème pers., déterminants et pronoms possessifs de 1ère et 2ème pers.: je, tu, toi, vous, les miens, votre, tes…

l les indices de temps : maintenant, hier, aujourd'hui, demain, l’année dernière, il y a quatre ans, le mois prochain…

l les indices de lieu : ici, chez moi, près de vous, dans ma rue…

l les pronoms et déterminants démonstratifs qui servent à montrer ou à situer par rapport à l'énonciation. ex : Qu'est-ce que vous me racontez-là, bande de petits flemmards ? Vous essayez de me dire que vous ne voulez pas rendre votre devoir ni revenir travailler ici demain ? C'est absolument hors de question ; de toute façon, je suis certain que vous serez tous !

Les indices roses montrent qu'il s'agit d'un professeur, qu'il est en colère (voir le !), qu'il porte un jugement sur ses élèves en précisant leur caractère (flemmard) et qu'il l'affirme avec certitude, les bleus qu'il s'adresse à ses élèves, les rouges permettent de situer le lieu et le temps de ce discours.

l Dans ce cas, on dit que le texte est ancré dans la situation d'énonciation.

IV – Les deux types d'énoncés

l L'énoncé ancré dans la situation d'énonciation ne se comprend que par rapport à cette situation : ce sont les dialogues insérés dans les récits, les lettres, les journaux intimes etc. Il contient des indices d'énonciation. Ses temps sont le présent d'énonciation, le passé composé et le futur, éventuellement des impératifs.

l L'énoncé coupé de la situation d'énonciation se comprend sans qu'on ait besoin de connaître la situation d'énonciation. C'est le cas des romans, récits, nouvelles, contes,écrits à la 1ère ou à la 3ème pers qui racontent des évènements passés, mais aussi des textes documentaires…

Ex: Le chevalier d'Artagnan descendit de cheval et jeta un coup d'œil autour de lui. Un groupe de cavaliers vêtus de rouge lui faisait barrage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MAINTENANT EXERCE-TOI !

 

1-Imagine une situation d'énonciation pour chaque énoncé et définis-la. Tiens compte des niveaux de langue. (Leçon II et III)

1. Tu dois pouvoir encore améliorer tes performances.

2. Je vous prie de bien vouloir m’excuser pour ce retard indépendant de ma volonté.

3. T'as pas dix balles?

4. J' te répète qu'elle démarrera pas, fallait faire le plein quand j' te l'ai dit!

 

2- Imagine 2 énoncés correspondant à cette situation d'énonciation : (Leçon II)

Énonciateur : un enfant. Enonciataire : un parent. Lieu : une librairie de centre-ville. Moment : quelques jours avant les fêtes de Noël. But : 1) attirer l'attention du parent – 2) obtenir un cadeau.

 

3- Les mots soulignés sont-ils ou non des indices d'énonciation? (Leçon III)

 

Dimanche dernier, mon frère et moi avons promis à nos parents de préparer le repas de midi. On voulait leur faire plaisir : ils sont un peu fatigués depuis la rentrée. A mon avis, c'était un désastre. Mais ils ont été très indulgents.

4- L'énoncé est-il ancré ou coupé de la situation d'énonciation ? Colorie les mots qui t'ont mis(e) sur la voie. (Leçon III et IV)

1. Demain matin, je t'emmènerai à la piscine.

2. Cela faisait deux ans que la petite fille n'avait pas vu sa grand-mère. Elle la trouva vieillie.

3. Mamie nous a annoncé qu'elle partait en croisière avec papy après-demain.

4. Aujourd'hui maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais plus.

5. Il fait bon vivre ici !

6 . Un soir de décembre, la neige tombe à gros flocons.

23:59 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : énonciation, grammaire |  Facebook | | |  Imprimer |

03 septembre 2010

C'est la rentrée !

astérix.doc

Après avoir lu et analysé le dbut de cette Bande dessinée, ouvre le document joint pour un travail d'écriture.asterix1.jpg

11:09 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | | |  Imprimer |

15 mai 2010

Travailler l'oral avec un logiciel de synthèse vocale

C'est possible avec une connection inernet, des hauts-parleurs et le texte de votre choix.

Rendez-vous sur le site créé par l'Université de Caen, qui a inventé le logiciel Kali

http://www.crisco.unicaen.fr/Demonstration-de-Kali.html

Entrez dans le premier cadre votre texte (avec un copié/collé par exemple)

puis sélectionnez les paramètres, ou gardez ceux par défaut ; cliquez en suite sur le bouton "synthétiser" et écoutez le résultat.

Ensuite on varie : que se passe-t-il quand vous sélectionnez le bouton "prosodie" pour le régler sur  1 ou 0 ? et sur 14 ou 15 ? Qu'en concluez-vous sur votre voix lorque vous parlez ? Alors, pour votre prochain exposé, qu'est-ce que vous allez faire ?

14 mai 2010

George Sand

2 interviews radio de George Sand : Radio Indiana, par Camille Cozzani (George) et Charlotte Charderon (la journaliste)


podcast
la suite tout à l'heure

et Radio célébrités, par Louisa Selleret (journaliste 1), Camille Andrieux,(journaliste 2)  Justine Escafit (George)


podcast

Pour écouter les interviews, double -cliquez sur le cercle noir à côté du mot "Podcast" pour ouvrir leplayer (Quick time ou un autre)

08:45 Écrit par Vega dans Français 4ème | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : oral |  Facebook | | |  Imprimer |