Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12 avril 2014

Carolus in foro romano ambulat : l'image d'Appoline

Salve, 

Aujourd'hui, Appoline, Charles,Garance et Rébécca vous proposent de jouer à "Ubi est Carolus ?". Ils ont créé une image du forum romain dans lequel Charlie se promène au milieu de la foule. Saurez-vous le retrouver ? Encore plus fort : saurez-vous le dire en latin ?

Voici le travail d'Appoline :

appoline-Charlie-lieuenlatin.jpg

10:48 Écrit par Vega dans Latin 5ème | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : jeu, forum, architecture romaine |  Facebook | | |  Imprimer |

07 avril 2014

Sitographie : la mythologie gréco-romaine

Salve,

J'ai fouillé le web à la recherche de liens intéressants concernant la mythologie antique. Voici ma récolte ; certains sont connus, d'autres beaucoup moins mais tous offrent des informations exactes et plus ou moins complexes. Je les ai classés du plus simple au plus compliqué. Au rez-de-chaussée, vous trouverez des informations essentielles mais parfois incomplètes ; plus on monte dans les étages , plus le niveau est plus riche,  et plus il y a  de textes à lire. Au  3e étage, les informations sont  très approfondies ou bien en anglais, je sais que ça en intéressera certains (certaines ) d'entre vous, c'est également à ce niveau que se situent les œuvres antiques les moins courantes.

Rez-de-chaussée :
http://www.dictionnaire-mythologie.com/
très facile d'accès pour de jeunes collégiens ; l'information y est souvent superficielle, mais c'est un bon début.

Premier étage :
http://mythologica.fr/index.html
portail mythologique général : toutes les mythologies y sont représentées.
http://mythologica.fr/grec
Consulter les onglets ; on y trouve un classement par noms des divinités.
http://mythologica.fr/grec/olympien.htm
les douez dieux olympiens y sont référencés
http://mythologica.fr/grec/enfers.htm
Article intéressant notamment pour sa carte géographique des Enfers

http://www.litteratureaudio.com/livres-audio-gratuits-mp3...
l'histoire du soir, à écouter. vous pouvez le télécharger et l'installer sur un baladeur.
http://followinghadrian.com/2014/03/05/monsters-and-mythi...
Des photos très claires même si le texte de l'article est en anglais

2e étage :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Enfers_grecs
Article complet, avec une photo du lac Averne dans les Champs Phlégréens, près de Naples (ça rappellera des souvenirs à Charles et Camille)

http://mythologica.fr/grec/util/mytho.pdf
une carte généalogique des dieux, complète et utile mais complexe
http://www.mediterranees.net/mythes/index.html
Une liste indexée des personnages mythologiques, qui renvoie à des sources antiques, des œuvres d'art antiques et modernes ; ce sont souvent des personnages littéraires.  Voir par exemple la galerie du Sphinx :
http://www.mediterranees.net/mythes/oedipe/sphinx.html


J'ai repéré un très belle Galerie d'images :
http://www.theoi.com/GalleryK1.html
galerie de peintures sur vases et objets grecs représentant des divinités. Un atout pour les plus curieux : le site propose le nom des divinités et des créatures en grec, latin et anglais, avec une translittération pour prononcer correctement le grec si on ne le lit pas.


  3e étage :
http://www.theoi.com/Bestiary.html
même principe mais pour des créatures animales ; attention, l'index est en anglais. Si vous cherchez la licorne, tapez "Unicorn".


http://www.theoi.com/Olympios/Athena.html
Remarquable pour sa série d'Athéna représentée sur des vases grecs à figures rouges ou à figures noires. Elle se situe tout en bas de la page et les légendes sont bien sûr en anglais. On y trouve aussi des mosaïques et des sculptures antiques.


http://www.britishmuseum.org/research/collection_online/c...
la collection d'objets antiques du British Museum. Il faut taper le nom d'une divinité dans la barre de recherches.
http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/Search_New.aspx
la collection des musées nationaux. La recherche n'est pas très simple, mais la collection artistique qu'elle présente vaut le détour.

 

Je vous souhaite de belles recherches. Vous pouvez commencer par le rez-de-chaussée ou directement par le 1er étage suivant vos connaissances et vous n'êtes pas obligés de monter au 3e, mais ce serait bien de faire un passage dans les galeries d'images, pour le plaisir. Un dernier conseil, pour la route : privilégiez les sites que j'ai référencés ici, cela évitera de copier des travaux d'autres élèves ou de vous retrouver avec des informations erronées.

02 avril 2014

Ubi est Carolus ?

Pour le savoir, commençons par aller nous promener sur le forum :

http://www.unicaen.fr/services/cireve/rome/pdr_maquette.php?fichier=visite_forum_romain

dont voici le plan :

jeu,photo de rome,forum

 

De nos jours, il ressemble plutôt à ceci :

http://farm7.staticflickr.com/6130/5980902109_c549bb1e13_o.jpg

Ensuite, regarde bien dans l'image ci-dessous, ouvre-la dans un nouvel onglet et zoome.

tu peux voir l'original en très gros, sans Charlie, à cette adresse:

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/af/Fori_imperiali.jpg

Quand tu as trouvé Charlie, ouvre la maquette de Rome http://www.unicaen.fr/services/cireve/rome/pdr_maquette.p...

et clique sur Le Forum romain pour obtenir les noms en latin des édifices

Ils n'y sont pas tous : cherche  aussi dans

http://www.unicaen.fr/services/cireve/rome/pdr_maquette.php?fichier=visite_thematique

et clique sur Edifices commémoratifs et honorifiques.

Tu as trouvé ?

Donne ta réponse en latin, au bon cas, dans les commentaires.

Bon jeu !

jeu,photo de rome,forum

 

11:06 Écrit par Vega dans Latin 5ème | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jeu, photo de rome, forum |  Facebook | | |  Imprimer |

26 mars 2014

Jupiter, un époux modèle ?

13:43 Écrit par Vega dans Latin 5ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

20 décembre 2013

En Février, il explosera de nouveau

Paul W.S. ANDERSON a filmé Pompei en 3D : ce péplum américano-allemand raconte quelques jours de cette terrible année 79 av.J.-C., au moment où la ville est à son apogée et où explose le volcan.

En vedette : Kit HARINGTON, le héros qui lutte pour sauver sa bien-aimée.

A voir : Scènes de combats dans l'amphithéâtre, casque de myrmillon, gladiateurs sanguinolents, amour, port et bateaux, explosion de lave et de fumée, reconstitution de la ville et même un tsunami !

Ci-dessus une version plus longue, anglophone ; ci-dessous une version plus courte avec d'autres images, notamment des corps statufiés comme on les voit au musée de Pompei, et sous-titrés en allemand. 



19 décembre 2013

Domus Discipulorum

Salve viator, 

Ce matin, en cours de latin, les élèves ont travaillé sur la domus et l'insula, ainsi que sur deux inscriptions de Pompei. Voici le travail qu'ont produit deux élèves, Rébecca et Appoline, dans le pdf ci-joint.

Bonne découverte !

domus discipulorum.pdf


17:19 Écrit par Vega dans Latin 5ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

25 juin 2013

Les Romains contre les Sabins : que s'est-il passé ?

Les Romains contre les Sabins : Que s’est-il passé ?

 Atelier de traduction.


 Traduisez ces phrases pour retrouver le texte original de Tite-Live. (deux élèves par phrase). Copie et colle la fiche dans ton traitemement de texte.

Conseils pour réussir :

 1 -sous chaque mot, identifie la fonction et le cas et le nombre avant de traduire.

2 - Vérifie dans tes aides à quelle déclinaison le nom appartient.

3 - Colorie le mot français et le mot latin avec la bonne couleur.

4 – Traduis le mot au bon cas.

Rappel : la 1ère déclinaison a un génitif en …, couleur rouge - La 2e déclinaison a un génitif en…  couleur bleue - La 3e déclinaison a un génitif en…, couleur jaune - La 4e déclinaison a un génitif en… , couleur violet - La 5e déclinaison a un génitif en…, couleur verte.

 

1 - Rome était un refuge, mais les hommes romains n’avaient pas d’épouses.

 

 2 - Le roi Romulus invita le peuple des Sabins à des jeux.

 

3 - Quand vint le moment du spectacle, au signal donné, la jeunesse romaine courut pour

 

s’emparer des filles vierges.

 

4 - À cause de cette injure faite aux femmes Sabines, une guerre avait été déclenchée.

 

5 - Les femmes Sabines eurent l’audace de se lancer au milieu des javelots qui volaient et

 

de séparer les lignes ennemies, en suppliant tantôt leurs pères, tantôt leurs maris.

 

D’après Tite-Live, Histoire romaine, Ab Urbe Condita I, 9 et I, 13.

 

Aide : manuel, cahier, logiciel Collatinus onglet flexio

 

 Vocabulaire :

 1 - Rome : Roma, ae, f. -  Être : sum, es, esse, fui – refuge (pour des hommes poursuivis par la justice) : asylum, i, n. - Mais : sed -  Homme = mari : vir, viri, m. – romain : romanus, a, um -  Ne…pas : non - Avoir : habeo, es, ere, habui, habitum

Épouse : conjux, conjugis, f –

2 - Roi : Rex, regis, m - Inviter : voco, as, are, avi, atym  ad + acc - Peuple : populus, i, m - Sabin : sabinus, a, um - Jeu : ludus, i, m.

3 - Quand : cum + indicatif - Moment : tempus, oris, n. - Spectacle : spectaculum, i, n. - Venir : venio, is, ire, veni, ventum - Signal : signum, i, n. - Donné : datus, a, um (traduire le groupe à l’ablatif) – jeunesse : juventus, juventutis, f. –romain : voir 1- courir : discurro, is, ere, discursi, discursum – pour s’emparer des filles vierges : ad rapiendas virgines –

4 – A cause de : ex + abl – injure faite aux femmes Sabines : traduire  injure des femmes -femme : mulier, mulieris, f. - Sabines : injuria, ae, f -  Sabin : voir 2 -  guerre : bellum, i, n.  avait été déclenchée : ortum erat –

5 –femme : voir 4 – eurent l’audace : ausae sunt  + infinitif –

se lancer : infero, infers, inferre, intuli, illatum – au milieu de : inter + acc – javelot : telum, i, n – qui volaient = volants = volantia –séparer : dirimo, is, ere, diremi, diremptum – ligne de bataille : acies, ei, f – ennemi : infestus, a, um – tantôt… tantôt : hinc…hinc – père : pater, patris, m – mari : voir 1- suppliant : orans, orantis.

24 juin 2013

Plutôt Gaulois ou plutôt Romain ?

Une  de mes collègues a créé un jeu-test pour savoir où va votre préférence. Vous pouvez jouer à ce quizz ici :

http://quizzromaingaulois.pagesperso-orange.fr/

21:32 Écrit par Vega dans Latin 5ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

14 mars 2013

Je révise mes déclinaison latines sur youtube

Le latin, c'est moderne ! Voici un petit anime qui te rappellera des souvenirs de 1ère déclinaison. Puisse-t-il t'aider à les mémoriser toutes et te donner envie d'étudier cette langue !


12 mars 2013

Maquettes de domus et insulae

Les 5e2 et 5e3 ont travaillé comme de vrais architectes pendant les vacances pour élaborer des maquettes recréant les maisons romaines. Certains ont fait les plans de l'intérieur, d'autres ont reconstitué  les volumes avec les toits, d'autres encore ont fait une coupe de l'impluvium et du compluvium. Certaines maquettes évoquent l'Arte Povvera, d'autres le Land art. Je vous laisse découvrir leurs oeuvres.

photo 1-1.JPG

photo 1-2.JPG

photo 1-3.JPG

photo 1.JPG

photo 2-1.JPG

photo 2-2.JPG

photo 2-3.JPG

photo 2.JPG

photo 3-1.JPG

photo 3-2.JPG

photo 3-3.JPG

photo 3.JPG

photo 4-1.JPG

photo 4-2.JPG

photo 4-3.JPG

photo 4.JPG

photo 5-1.JPG

photo 5-2.JPG

photo 5-3.JPG

photo 5.JPG


05 mars 2013

Domus et villae romaines

le plan de la Domus :

domus

Retrouve sur ce plan intérieur : l'atrium , l'impluvium, le compluvium, l'hortus, la culina, le triclinium, le cubiculum, le vestibulum, la cella, la taberna, la via, le peristylum.

Document image issu du blog de ma collègue Mme Dubost :

http://blog.crdp-versailles.fr/adlitteram/index.php/post/28/09/2008/Domus-urbana

Vous verrez ensuite  ici une visite d'une reconstitution de domus en 3D, the house of Vine, que vous avez peut-être déjàvue sur l'excellent site de Mme Lévêque au collège de Vinci de Carvin :

Texte d'approfondissement : La villa toscane de Pline.

Pline évoque volontiers ses maisons et propriétés dans ses lettres. Voici une descritpion de sa maison en Etrurie, l'actuelle Toscane, vers Sienne et Florence :

 

La villa, située au bas de la colline, a une vue comparable à celle que l'on a du sommet. La pente s'élève si légèrement et si insensiblement que, sans s'être aperçu qu'on montait, on se rend compte qu'on a monté. Derrière se trouve l'Apennin, mais relativement loin. Il en vient des brises même pendant une journée claire et tranquille, des brises sans âpreté et sans excès, déjà épuisées et brisées par la longueur de leur trajet. La plus grande partie de la maison est orientée au midi et reçoit le soleil, en été depuis la sixième heure, en hiver beaucoup plus tôt sous un portique en saillie, large et long en proportion. À l'intérieur, il y a beaucoup de pièces, dont un atrium à l'ancienne mode. Devant le portique, une promenade est scandée par des plates-bandes de buis taillées de façons diverses. Plus bas descend doucement un lit de gazon, sur lequel le buis dessine des figures de bêtes féroces qui s'affrontent. En bas, il y a de souples figures d'acanthes, presque ondoyantes. Une allée court tout autour, bordée d'arbustes coupés ras et taillés de différentes manières. De là part une promenade pour litière en forme de cirque, entourant des massifs de buis aux multiples formes et des arbustes qu'on empêche de grandir. Un mur en pierre sèche entoure le tout, planté de buis taillés en pente qui le cachent. De là part une prairie que la nature a rendue aussi belle à voir que l'art l'avait fait pour les parties précédentes. Ensuite des champs, beaucoup d'autres prés et des bosquets d’arbres.

 

Au début du portique s'avance une salle à manger en saillie. Ses portes donnent sur le bout de la promenade, sur le pré et une grande partie de la campagne. Ses fenêtres donnent d'une part sur un des côtés de la promenade et sur l'avancée de la villa, d'autre part sur les bosquets et la verdure de l'hippodrome adjacent. À peu près en face du milieu du portique se trouve un appartement en retrait qui entoure une petite cour ombragée par quatre platanes. Entre ces arbres, de l'eau coule d'un bassin de marbre et baigne de gouttes légères les platanes et ce qui se trouve sous les platanes. Il y a dans l'appartement une chambre à coucher où ne pénètrent ni le jour, ni les voix, ni les bruits et, à côté, une salle à manger pour les repas quotidiens et ceux entre amis. Cette dernière donne d'un côté sur la petite cour, de l'autre sur le portique et tout ce qu'on voit du portique. Il y a une autre chambre pleine de verdure et d'ombre données par le platane tout proche, ornée dans sa partie basse d'un lambris de marbre. La beauté de ce marbre n'enlève rien à la peinture représentant des branchages et des oiseaux posés sur ces branches. Dans cette chambre, il y a une petite fontaine entourant un bassin et, tout autour, plusieurs jets d’eau au murmure très agréable.

 

 PLINE LE JEUNELettres, V, 6, 14-23

 

Questions :

1)  Facile : Relève tout ce qui rend cette maison agréable aux yeux de Pline.

2 ) Expert : Dessine sa propriété ou son plan d'après la description qu'il en fait.


20:32 Écrit par Vega dans Latin 5ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

13 février 2013

Nous partons visiter les maisons romaines

La première visite est par ici, dans les rues et les domus de Rome et Pompéi :

http://www.collegedevinci.com/IMG/netquiz/domus/index.html

La seconde visite concerne les villae, grandes fermes et propriétés terriennes à la campagne, et nous sommes en Gaule romaine :

http://www.villa.culture.fr/#/fr/annexe/video/t=Restituti...

07:27 Écrit par Vega dans Latin 5ème | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : domus, reconstitution, interactif |  Facebook | | |  Imprimer |

12 février 2013

Non jam habemus papam

C'est un évènement historique qui s'est produit lundi 11 février 2013 : le Pape Benoît XVI a démissionné.

La question "pourquoi ? " intéresse beaucoup de monde, même si l'on connaît un peu les réponses : l'âge, la fatigue, la lourdeur des responsabilités.

La question qui m'intéresse, moi, c'est "comment ?".

Dans quelle langue le Pape s'est-il exprimé ? En latin, bien sûr ! langue officielle de l'état du Vatican, avec laquelle il écrit les bulles et encycliques. OUi, on parle enore le latin au XXIe siècle, on écrit encore en latin au XXIe siècle.

C'est une journaliste italienne, Giovanna Chirri, envoyée spéciale au Vatican (ou vaticaniste), qui a réussi à comprendre dans le discours lati du pape qu'il se trouvait fatigué et annonçait sa renonciation à la fin du mois. Les agences de presse et les réseaux sociaux ont fait le reste pour diffuser l'information de Mme Chirri. Comme quoi ça devient utile dans notre monde moderne de connaître le latin.

Eh bien sachez qu'il fait des émules ! A l'occasion de cet évènement rarissime , le journal Libération a publié son éditorial  (enfin, celui de Nicolas Demorand) en latin (et aussi en français, tout le monde n'a pas la chance d'être latiniste;-) : vous pouvez le lire à cette adresse :

http://www.liberation.fr/monde/2013/02/11/cogitatio_881165

j'en reproduis le début :

De aliqua re Papa cogitat ? Munus mirandum exsequitur saeculo nostro, quod in civitate et principatu parvulissimo vivat spiritu tali regnando qualem Machiavellus etiam sexto decimo saeculo unum complurum regnorum formarum semper esse. De aliqua re Papa cogitat qui est cum vestibus tam insolitis et vehiculo proprie fabricato ut munera fungi possit et ultro homo Latinissimus attamen homo qui ita garrit ut novus ridicule sit ? Nonne auro escario cenare solere et simul mundi miseriam humeris octogenariis portare dicitur ?

Sans tricher (sans regarder la traduction;-) qu'est-ce que vous en avez compris, même un tout petit peu ? Réponse dans les commentaires (et on peut jouer même si on n'est pas latiniste ! )

27 janvier 2013

Apprendre une leçon

Bonjour à tous,

Un bon dessin valant mieux qu'un long discours, je commencerai naturellement par une carte heuristique, que je viens de créer avec le site en ligne framapmind.org. Aucune installation de logiciel ou de connexion à un compte n'est nécessaire et la carte s'exporte en image en.jpg, que vous pouvez ensuite agrandir, imprimer et coller dans votre cahier.

apprendreTrois grands mots-clés : comprendre (pas utile si vous devez apprendre par coeur), répéter et vérifier.

En répétant, j'apprends, en vérifiant, je me rends compte que je sais  (ou pas) et ce n'est pas du tout pareil.

Voici deux techniques qui ont fait leur preuve : la boule de neige (pour tout ce qui doit être appris par coeur) et les loci, pour tout ce qui est long (exposé, théâtre).

La boule de neige, comme son nom l'indique, est un travail de répétition qui part de peu et va vers beaucoup.

Imaginons que je doive apprendre une chanson ou la déclinaison de consul, consulis, m. Je la lis une première fois, pour voir où je vais, puis je commence : 

 Je lis le nominatif consul, je le vois mentalement et je répète à voix haute : "consul".

 Je lis le nominatif et le vocatif : consul, consul, je le vois mentalement et je répète à voix haute : "consul, consul".

 Je lis le nominatif, le vocatif et l'accusatif : consul, consul, consulem, je le vois mentalement et je répète à voix haute : "consul, consul, consulem".

 Je lis le nominatif, le vocatif , l'accusatif et le datif, je le vois mentalement et... bref vous avez compris : à chaque fois j'ajoute + 1.

 Quand j'ai tout prononcé, je répète la ou les séries plusieurs fois.

Puis je passe à l'étape Vérification, qui pour la déclinaison (ou la conjugaison, c'est pareil) se fait de la même façon :  je me pose une question, à l'oral ou à l'écrit, et j'y réponds, à l'oral ou à l'écrit. Le vérificateur (moi ou la personne qui me fait travailler me donne immédiatement une validation (c'est bien / non, la réponse c'est ça)- donc on n'attend pas 10 questions pour corriger ; la vérification n'est pas un examen, c'est une réassurance.

Pour vérifier , je procède dans on exemple en 2 temps : je me donne une forme latine (consuli) ou je me donne une analyse (accusatif singulier) et je dois trouver immédiatement la solution correspondante (s'il y a plus de quatre secondes d'attente, ce n'est pas su et je reviens à l'étape répétition de la boule neige).

La deuxième technique est celle des Loci, inventée, dit la tradition, par Cicéron pour retenir ses très longs discours (il ne lisait pas ses notes à haute voix devant les juges.)

Loci signifie lieux en latin ; c'est une technique qui combine la répétition et la visualisation. Cicéron un lieu qu'il connait bien : sa maison ; elle possède un sens de circulation : on entre par l'entrée, laquelle donne accès à l'atrium, qui débouche sur le tablinum ou des cubicula, puis à l'arrière sur l'hortus avec un péristyle ; bref : à chaque lieu il attribue unparagraphe ou unepartie, à chaue objet une phrase, un mot ou une idée. Il apprend son texte en faisant le parcours de sa maison. Arrivé devant les juges, CIcéron n'a plus qu'à invoquer mentalemetn le plan de sa maison et le parcourir dans sa tête pour voir apparaître les mots, phrases idées ou gestes qu'il a associés à chque lieu.


Envie d'approfondir la question ?

Les techniques d'apprentissage sont liées à qui je suis ; c'est donc valorisant et efficace de bien se connaître pour bien apprendre. Est-ce que j'apprends mieux en marchant ? assis ? couché ? le matin ? le soir ? en écrivant ? en parlant ? en regardant ? avec des couleurs ? De quels détails est-ce que je me souviens le mieux, en général ? les voix ? les formes ? les places ? 

La première chose nécessaire pour apprendre ma leçon, c'est d'en avoir envie et d'y trouver de l'intérêt. Ca s'appelle la motivation : c'est une énergie qui vient de l'intérieur de moi-même, c'est lié à la façon dont je vois ma vie, mon travail, l'intérêt de ce que j'apprends pour moi. Quand j'ai conscience que je travaille pour moi, quand je prends plaisir à apprendre quelque chose, quand mes yeux brillent, je suis motivé. Sinon, je suis sous la pression extérieure (menaces, peur, cadeaux, récompenses etc.), une forme très différente de motivation,  qui ne fonctionnera qu'un temps : je travaille pour autrui,  pour obtenir de bonnes notes ou éviter les mauvaises, ne pas me sentir coupable, faire plaisir à autrui ; donc j'arrêterai assez vite dès qu'autrui m'ennuiera ou que la récompense (ou la punition) ne vaudra plus assez à mes yeux. C'est ainsi que j'apprendrai plus facilement ce qui me plaît, si j'y vois un intérêt, même si ça n'a rien à voir avec les cours et l'école (des chansons en langue étrangère exotique, une chorégraphie, le fonctionnement d'un moteur 6 cylindres en V etc.)

Mais il existe aussi des gens pas spécialement motivés qui apprennent vite, parce qu'ils ont beaucoup de connaissances et que ces nouvelles choses apprises se greffent vite et bien sur leurs connaissances antérieures.

La deuxième chose, c'est de savoir se relaxer, se détendre pour être en bonnes conditions d'apprendre, et de faire des pauses. 20 minutes de travail efficace, 3 minutes de pause (le temps d'une chanson).

Partons quand même du principe que je suis motivé.

Une leçon apprise doit être sue, et pour longtemps, sinon il faudra recommencer, donc  attention aux informations parasites ; mieux vaut solliciter ma mémoire à long terme (celle qui me permet de me rappeler comment on fait du vélo, les poèmes appris en CE2, les visages des gens que j'ai connus enfant, des dates, des évènements anciens, des concepts, des savoir-faire, des façons de faire). Le meilleur moyen, c'est de savoir si ma mémoire fonctionne mieux en regardant, en écoutant, en bougeant. Pour le savoir, quelques tests faciles existent, à commencer par le quiz des intelligences multiples, mais aussi d'autres trouvables dans la liste Apprendre à apprendre ci-contre, notamment la BD pour apprendre.

Mais peut-être as-tu d'autres techniques, d'autres idées très efficaces, quels que soient ton âge et ton expérience scolaire, que tu accepterais de partager dans les commentaires ?


22 janvier 2013

Le mythe d'Hercule à travers l'art

Commençons par consulter l'histoire d'Hercule, racontée par Hygin et illustrée par des vases grecs antiques, dans ce livre virtuel :

http://helios.fltr.ucl.ac.be/lisebiscarat/hercule/

Bonne lecture, bene laborate !

17 janvier 2013

L'enlèvement des Sabines

Romulus vient de fonder Rome. Soucieux d'assurer sa descendance et de peupler sa ville, il se heurte à un gros problème : il a des Romains, aucune Romaine.  La solution : un enlèvement collectif. Il décide donc d'organiser de grands jeux ; les Romains invitent leurs voisins les Sabins, enlèvent les jeunes femmes et mettent en fuite les hommes. Trois ans plus tard, les Sabins prennent leur revanche et attaquent Rome pour reprendre leurs femmes. Mais Hersilia, fille du roi Tatius et femme de Romulus, s'interpose. Les Sabines, devenues Romaines, ne veulent pas que s'entretuent leurs pères et leurs maris. La paix est donc scellée entre les deux peuples.

sala8_cortona_sabine.jpg
Pietro da Cortona, L'Enlèvement des Sabines, huile  sur toile, 280,5 x 426 cm, Pinacoteca capitolina, Rome.
crédit photo : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Cortona_Rape_of_the_Sabine_Women_01.jpg
 
Cet Enlèvement des Sabines est peint par Pietro Berettini "da Cortona", né à Cortona en 1597 et mort à Rome en 1669. Cortona représente le moment de l'enlèvement des jeunes filles sabines par Romulus et ses compagnons. On reconnaît le Romain à ses attributs guerriers traditionnels : le casque, le vêtement militaire, le glaive, les caligae, les enseignes avec l'aigle.
Le tableau est construit sur un rythme 1/3, 2/3. A droite, la scène d'enlèvement s'inscrit dans un triangle classiquement et statiquement posé sur sa base. Le tableau est visible à la Pinacoteca Capitolina de Rome.
 
 
 
Voici une autre version du même instant peinte par Nicolas Poussin vers 1637- 1638 et conservée au musée du Louvre à Paris :
poussin_sabines.jpg
Nicolas Poussin, L'Enlèvement des Sabines, 1637-38, Musée du Louvre, Paris.
crédit photo : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Nicolas_Poussin_-_L%27enlèvement_des_Sabines,_1637-38.jpg
Romulus se tient à gauche du tableau, debout, drapé dans sa cape- toge rouge et domine les événements. Poussin l'a peint dans une pose qui dérive directement de l'art de la statuaire impériale antique, sans se soucier de la correspondance strictement chronologique mais en cherchant à rendre l'esprit romain antique. Toutefois, il n'est pas statique comme dans les statues antiques. Remarquez la position de ses pieds : il est en équilibre sur le pied gauche.

Au centre, c'est la panique. Comment Poussin la retranscrit- il ?
Hommes et femmes fuient dans tous les sens, masculin et féminin sont entremêlés, les corps fusionnent . Les matières souples volent au vent La position de chaque corps est dans un équilibre franchement instable, les membres sont fléchis : il a dû être difficile aux modèles de garder la pose longtemps. Essayez pour voir ! Même le cheval blanc est représenté en appui sur ses deux jambes arrière, cabré. Chaque personnage est donc représenté en mouvement, comme si le peintre avait capté au vol un instantané de la scène.
Sur les visages sont peintes toutes les nuances de l'effroi, de l'étonnement, de la douleur attendues dans une scène de panique : les expressions du visage sont mobiles et très diverses.
Poussin a peint en outre trois couples de Romains en train d'enlever une Sabine, les trois pouvant s'inscrire dans un triangle.
Devant, à droite, un Romain intercepte une jeune femme dans sa course. A gauche, un autre la soulève dans ses bras. Au centre, à l'arrière-plan, un troisième soulève sa captive beaucoup plus haut : ce sont 3 étapes successives du même mouvement, comme s'il était décomposé. Autrement dit, l'ancêtre du dessin animé ! Le tout est placé devant un fond architectural en perspective avec un point de fuite situé entre les deux bâtiments, de façon à créer l'illusion de la profondeur de champ (la fameuse 3ème dimension).
Les personnages sont enclos dans deux diagonales qui partent des extrémités basses du tableau pour se rejoindre dans le paysage, accentuant l'effet dynamique du tableau.
 
 
Voici enfin une version de David qui date du XIXe  également conservée au musée du Louvre à Paris.
 
 
 
 
 
davidsabines.jpg
Jacques-Louis David, L'intervention des Sabines, 1799, Musée du Louvre, Paris
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:The_Intervention_of_the_Sabine_Women.jpg

Dans ce tableau, les Sabins ont décidé de venir reprendre les Sabines précédemment enlevées. David a choisi l'instant où Hersilia s'interpose entre les combattants  pour demander la paix. Son père, Tatius, roi des Sabins est à gauche ; son mari, Romulus, roi de Rome, à droite, est aisément reconnaissable au symbole de la Louve et des deux jumeaux qu'il porte sur son bouclier .

Vêtue de blanc, les bras écartés, Hersilia, inscrite dans un triangle posé sur la pointe, concentre l'attention des acteurs du tableau comme celle des spectateurs. A ses pieds, une femme montre ses enfants, une autre se jette aux pieds du combattant, une troisième implore du regard le roi de Rome.

Le tableau évoque les conséquences heureuses de cette action : un guerrier remet son glaive dans son fourreau ; des mains se lèvent, des casques sont brandis en signe de paix : la guerre est finie. Contrairement aux précédents tableaux de David (voir par exemple le Serment des Horaces), les femmes tiennent ici le rôle principal dans l'histoire et dans les proportions du tableau.

Pas d'effet de perspective ici. Les monuments sont peints " à plat ", en ligne, comme dans une fresque. La représentation nue des guerriers accentue l'effet de peinture à l'antique voulue par David.

 

23 novembre 2012

Je sais réserver un livre sur le site du CDI

Et comment sais-je le faire ? Grâce à Anissa, qui a eu besoin d'aide et m'en a demandé. Or je ne savais pas, mais :

-j'aime chercher

- j'aime apprendre de nouvelles choses

-j'aime rendre service

Donc j'ai fini par trouver...

Eh bien Anissa, je te remercie publiquement de n'avoir pas su le faire et d'avoir demandé de l'aide, , parce que grâce à toi j'ai pu apprendre quelque chose ! et que tout le monde peut en profiter. Si tu  n'avais rien demandé, je n'aurai rien trouvé et peut-être que personne ne saurait encore faire sa réservation.

Ingrédient nécessaire :

ton identifiant et ton mot de passe, que tu as dû recevoir en début d'année (un petit papier collé dans le carnet sans doute, avec ton n° d'emprunter et un code). Sinon ce n'est pas possible.

Bon, mettons que ce soit possible et que tu aies tes identifiants :

1- en haut de la page du CDI, clique sur "S'authentifier" : dernier onglet rouge  tout en haut à droite. Ensuite renseigne l'écran : l'identifiant est ton n° d'emprunteur et le mot de passe…c'est une combinaison de lettres et de chiffres que je ne connais pas.

2- Puis cherche dans la base du CDI ce que tu veux,

3- ensuite choisis le livre qui t'intéresse et clique sur le titre. Tu accèdes alors à la page du livre.

4 - Dans le milieu du cadre grisé, clique sur +Réserver ce document.

5- quand la fenêtre de confirmation s'ouvre, clique sur OK. Tu reviens à l'écran qui te dit "Réservation enregistrée"

ET voilou ;-)

21 novembre 2012

Et les fonctions, ça va ?

Salvete, Tout est dit dans le titre : avez- vous réussi à créer 8 phrases où l'on puisse identifier facilement les 8 fonctions qui correspondent aux 6 cas ? Montrez- moi vos prouesses dans les commentaires et revenez lire ma réponse. Si c'est bon, votre travail est fini. S'il y a des erreurs, je vous les signalerai et il faudra corriger avant de recevoir ma validation ( et votre quitus. Et hop, un mot de latin ;-) Et sinon, vous avez testé le latin vivant dans la vraie vie de tous les jours ?;-)

16:29 Écrit par Vega dans Latin 5ème | Lien permanent | Commentaires (91) |  Facebook | | |  Imprimer |

20 novembre 2012

Pause Shakespearienne en cours de latin

Ce mardi, en corrigeant un exercice de latin, nous nous sommes retrouvés à parler de Hamlet de Shakespeare, sa phrase culte: "To be, or not to be. That is the question". Rachel en Hamlet, et Valentine en crâne. C'était très amusant, on a dû s'y prendre à plusieurs fois vu le nombre de fou-rires. La preuve en images!! :)

 EDIT du 21 : enfin la voici, la preuve tant attendue ! Vous devriez pouvoir la lire avec VLC


écrit par Mathilde, Laurianna, Valentine et Rachel

16:37 Écrit par Vega dans Latin 5ème | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |  Imprimer |

05 novembre 2012

un jeu pour apprendre le vocabulaire latin


More flashcards and educational activitites at StudyStack.comComme je sais que vous êtes très joueurs, j'ai préparé un jeu de fiches à partir de la première liste de vocabulaire que l'on apprend en 5è, grâce au site www.studystack.com

Les règles pour y jouer sont très variées : la plus simple est un jeu de vérification. Quand vous voyez les cartes affichées, vous devez trouver à haute voix et sans erreur leur traduction. Si vous avez tout juste, vous gissez la fiche-mot dans le rectangle vert. S'il y a une erreur, vous la glissez dans le rouge. A la fin du stock de fiches (il doit y en avoir une quinzaine dans celui-ci), votre score s'affiche. Vous pouvez alors au choix arrêter et revenir jouer le lendemain, ou continuer pour tout mettre dans le rectangle vert. 

L'intérêt de cette pratique, si elle est quotidienne, c'est qu'elle prend très peu de temps et vous permet d'apprendre et de réviser vos mots. Vous pouvez aussi ne venir que de temps en temps pour savoir où vous en êtes…

Si les jeux ci-dessous apparaissent coupés, voici le lien direct de la page : 

http://www.studystack.com/flashcard-1058213



More flashcards and educational activitites at StudyStack.com


More flashcards and educational activitites at StudyStack.com

Ca, c'était donc la règle de jeu basique. Mais une fois que ces fiches sont faites, on peut jouer à des tas de jeux de mots !  par exemple des mots à associer, ou des mots dont les syllabes ont été découpées, des jeux de pendu etc. 

Faites des essais, dites-moi à quoi vous avez joué et si cela améliore vos connaissances et votre envie d'apprendre !

 

Flashcards and educational games by StudyStack

 

 

 

15:41 Écrit par Vega dans Latin 3ème, Latin 5ème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |