Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12 février 2013

Figures de héros

Premier groupe : lecture et questionnaire du texte d'Homère tiré de l'Iliade : le combat d'Achille contre Hector, 

http://www.calameo.com/read/00059672933609bee96e7?authid=...

p 94- 95 avec le curseur du bas de page.

Deuxième groupe :

exercice d'évaluation sur lelivrescolaire.fr avec tes identifiants ici : http://www.lelivrescolaire.fr/3602/2_7_Conjugaison_Les_te...

et ici :

http://www.lelivrescolaire.fr/3602/2_7_Conjugaison_Les_te...

13:08 Écrit par Vega dans Français Sixième | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

28 janvier 2013

Employer le bon temps : passé simple ou imparfait

Comment choisir ?

Le passé simple raconte :

un évènement important qui fait avancer l'action et le récit 

une action de premier plan,

une action brève et ponctuelle.

L'imparfait en revanche s'emploie pour exprimer

une description 

une durée indéfinie

une répétition ou une habitude

un fait d'arrière plan, qui plante le décor (tadis que le fait principal s'exprime au passé simple.

C'est compris ? Vérifie avec cet exercice :

http://lelivrescolaire.fr/exerciser/resolve/index/14739#e...

27 janvier 2013

Apprendre une leçon

Bonjour à tous,

Un bon dessin valant mieux qu'un long discours, je commencerai naturellement par une carte heuristique, que je viens de créer avec le site en ligne framapmind.org. Aucune installation de logiciel ou de connexion à un compte n'est nécessaire et la carte s'exporte en image en.jpg, que vous pouvez ensuite agrandir, imprimer et coller dans votre cahier.

apprendreTrois grands mots-clés : comprendre (pas utile si vous devez apprendre par coeur), répéter et vérifier.

En répétant, j'apprends, en vérifiant, je me rends compte que je sais  (ou pas) et ce n'est pas du tout pareil.

Voici deux techniques qui ont fait leur preuve : la boule de neige (pour tout ce qui doit être appris par coeur) et les loci, pour tout ce qui est long (exposé, théâtre).

La boule de neige, comme son nom l'indique, est un travail de répétition qui part de peu et va vers beaucoup.

Imaginons que je doive apprendre une chanson ou la déclinaison de consul, consulis, m. Je la lis une première fois, pour voir où je vais, puis je commence : 

 Je lis le nominatif consul, je le vois mentalement et je répète à voix haute : "consul".

 Je lis le nominatif et le vocatif : consul, consul, je le vois mentalement et je répète à voix haute : "consul, consul".

 Je lis le nominatif, le vocatif et l'accusatif : consul, consul, consulem, je le vois mentalement et je répète à voix haute : "consul, consul, consulem".

 Je lis le nominatif, le vocatif , l'accusatif et le datif, je le vois mentalement et... bref vous avez compris : à chaque fois j'ajoute + 1.

 Quand j'ai tout prononcé, je répète la ou les séries plusieurs fois.

Puis je passe à l'étape Vérification, qui pour la déclinaison (ou la conjugaison, c'est pareil) se fait de la même façon :  je me pose une question, à l'oral ou à l'écrit, et j'y réponds, à l'oral ou à l'écrit. Le vérificateur (moi ou la personne qui me fait travailler me donne immédiatement une validation (c'est bien / non, la réponse c'est ça)- donc on n'attend pas 10 questions pour corriger ; la vérification n'est pas un examen, c'est une réassurance.

Pour vérifier , je procède dans on exemple en 2 temps : je me donne une forme latine (consuli) ou je me donne une analyse (accusatif singulier) et je dois trouver immédiatement la solution correspondante (s'il y a plus de quatre secondes d'attente, ce n'est pas su et je reviens à l'étape répétition de la boule neige).

La deuxième technique est celle des Loci, inventée, dit la tradition, par Cicéron pour retenir ses très longs discours (il ne lisait pas ses notes à haute voix devant les juges.)

Loci signifie lieux en latin ; c'est une technique qui combine la répétition et la visualisation. Cicéron un lieu qu'il connait bien : sa maison ; elle possède un sens de circulation : on entre par l'entrée, laquelle donne accès à l'atrium, qui débouche sur le tablinum ou des cubicula, puis à l'arrière sur l'hortus avec un péristyle ; bref : à chaque lieu il attribue unparagraphe ou unepartie, à chaue objet une phrase, un mot ou une idée. Il apprend son texte en faisant le parcours de sa maison. Arrivé devant les juges, CIcéron n'a plus qu'à invoquer mentalemetn le plan de sa maison et le parcourir dans sa tête pour voir apparaître les mots, phrases idées ou gestes qu'il a associés à chque lieu.


Envie d'approfondir la question ?

Les techniques d'apprentissage sont liées à qui je suis ; c'est donc valorisant et efficace de bien se connaître pour bien apprendre. Est-ce que j'apprends mieux en marchant ? assis ? couché ? le matin ? le soir ? en écrivant ? en parlant ? en regardant ? avec des couleurs ? De quels détails est-ce que je me souviens le mieux, en général ? les voix ? les formes ? les places ? 

La première chose nécessaire pour apprendre ma leçon, c'est d'en avoir envie et d'y trouver de l'intérêt. Ca s'appelle la motivation : c'est une énergie qui vient de l'intérieur de moi-même, c'est lié à la façon dont je vois ma vie, mon travail, l'intérêt de ce que j'apprends pour moi. Quand j'ai conscience que je travaille pour moi, quand je prends plaisir à apprendre quelque chose, quand mes yeux brillent, je suis motivé. Sinon, je suis sous la pression extérieure (menaces, peur, cadeaux, récompenses etc.), une forme très différente de motivation,  qui ne fonctionnera qu'un temps : je travaille pour autrui,  pour obtenir de bonnes notes ou éviter les mauvaises, ne pas me sentir coupable, faire plaisir à autrui ; donc j'arrêterai assez vite dès qu'autrui m'ennuiera ou que la récompense (ou la punition) ne vaudra plus assez à mes yeux. C'est ainsi que j'apprendrai plus facilement ce qui me plaît, si j'y vois un intérêt, même si ça n'a rien à voir avec les cours et l'école (des chansons en langue étrangère exotique, une chorégraphie, le fonctionnement d'un moteur 6 cylindres en V etc.)

Mais il existe aussi des gens pas spécialement motivés qui apprennent vite, parce qu'ils ont beaucoup de connaissances et que ces nouvelles choses apprises se greffent vite et bien sur leurs connaissances antérieures.

La deuxième chose, c'est de savoir se relaxer, se détendre pour être en bonnes conditions d'apprendre, et de faire des pauses. 20 minutes de travail efficace, 3 minutes de pause (le temps d'une chanson).

Partons quand même du principe que je suis motivé.

Une leçon apprise doit être sue, et pour longtemps, sinon il faudra recommencer, donc  attention aux informations parasites ; mieux vaut solliciter ma mémoire à long terme (celle qui me permet de me rappeler comment on fait du vélo, les poèmes appris en CE2, les visages des gens que j'ai connus enfant, des dates, des évènements anciens, des concepts, des savoir-faire, des façons de faire). Le meilleur moyen, c'est de savoir si ma mémoire fonctionne mieux en regardant, en écoutant, en bougeant. Pour le savoir, quelques tests faciles existent, à commencer par le quiz des intelligences multiples, mais aussi d'autres trouvables dans la liste Apprendre à apprendre ci-contre, notamment la BD pour apprendre.

Mais peut-être as-tu d'autres techniques, d'autres idées très efficaces, quels que soient ton âge et ton expérience scolaire, que tu accepterais de partager dans les commentaires ?


22 janvier 2013

la Création du monde ailleurs que dans la Genèse : fresque et autres textes

Bonjour, 

maintenant que vous savez comment Dieu a créé le monde selon la Bible, je vous propose de visiter d'autres représentations de ce mythe extraordinaire qu'est la création du monde et de l'humanité. Pour cela, téléchargez le document joint et enregistrez-le à votre nom dans le dossier de votre classe. Toutes les consignes sont dedans.

Bon travail et bon courage !

Récits fondateurs- comparaison de la création.doc

 

17 janvier 2013

L'enlèvement des Sabines

Romulus vient de fonder Rome. Soucieux d'assurer sa descendance et de peupler sa ville, il se heurte à un gros problème : il a des Romains, aucune Romaine.  La solution : un enlèvement collectif. Il décide donc d'organiser de grands jeux ; les Romains invitent leurs voisins les Sabins, enlèvent les jeunes femmes et mettent en fuite les hommes. Trois ans plus tard, les Sabins prennent leur revanche et attaquent Rome pour reprendre leurs femmes. Mais Hersilia, fille du roi Tatius et femme de Romulus, s'interpose. Les Sabines, devenues Romaines, ne veulent pas que s'entretuent leurs pères et leurs maris. La paix est donc scellée entre les deux peuples.

sala8_cortona_sabine.jpg
Pietro da Cortona, L'Enlèvement des Sabines, huile  sur toile, 280,5 x 426 cm, Pinacoteca capitolina, Rome.
crédit photo : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Cortona_Rape_of_the_Sabine_Women_01.jpg
 
Cet Enlèvement des Sabines est peint par Pietro Berettini "da Cortona", né à Cortona en 1597 et mort à Rome en 1669. Cortona représente le moment de l'enlèvement des jeunes filles sabines par Romulus et ses compagnons. On reconnaît le Romain à ses attributs guerriers traditionnels : le casque, le vêtement militaire, le glaive, les caligae, les enseignes avec l'aigle.
Le tableau est construit sur un rythme 1/3, 2/3. A droite, la scène d'enlèvement s'inscrit dans un triangle classiquement et statiquement posé sur sa base. Le tableau est visible à la Pinacoteca Capitolina de Rome.
 
 
 
Voici une autre version du même instant peinte par Nicolas Poussin vers 1637- 1638 et conservée au musée du Louvre à Paris :
poussin_sabines.jpg
Nicolas Poussin, L'Enlèvement des Sabines, 1637-38, Musée du Louvre, Paris.
crédit photo : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Nicolas_Poussin_-_L%27enlèvement_des_Sabines,_1637-38.jpg
Romulus se tient à gauche du tableau, debout, drapé dans sa cape- toge rouge et domine les événements. Poussin l'a peint dans une pose qui dérive directement de l'art de la statuaire impériale antique, sans se soucier de la correspondance strictement chronologique mais en cherchant à rendre l'esprit romain antique. Toutefois, il n'est pas statique comme dans les statues antiques. Remarquez la position de ses pieds : il est en équilibre sur le pied gauche.

Au centre, c'est la panique. Comment Poussin la retranscrit- il ?
Hommes et femmes fuient dans tous les sens, masculin et féminin sont entremêlés, les corps fusionnent . Les matières souples volent au vent La position de chaque corps est dans un équilibre franchement instable, les membres sont fléchis : il a dû être difficile aux modèles de garder la pose longtemps. Essayez pour voir ! Même le cheval blanc est représenté en appui sur ses deux jambes arrière, cabré. Chaque personnage est donc représenté en mouvement, comme si le peintre avait capté au vol un instantané de la scène.
Sur les visages sont peintes toutes les nuances de l'effroi, de l'étonnement, de la douleur attendues dans une scène de panique : les expressions du visage sont mobiles et très diverses.
Poussin a peint en outre trois couples de Romains en train d'enlever une Sabine, les trois pouvant s'inscrire dans un triangle.
Devant, à droite, un Romain intercepte une jeune femme dans sa course. A gauche, un autre la soulève dans ses bras. Au centre, à l'arrière-plan, un troisième soulève sa captive beaucoup plus haut : ce sont 3 étapes successives du même mouvement, comme s'il était décomposé. Autrement dit, l'ancêtre du dessin animé ! Le tout est placé devant un fond architectural en perspective avec un point de fuite situé entre les deux bâtiments, de façon à créer l'illusion de la profondeur de champ (la fameuse 3ème dimension).
Les personnages sont enclos dans deux diagonales qui partent des extrémités basses du tableau pour se rejoindre dans le paysage, accentuant l'effet dynamique du tableau.
 
 
Voici enfin une version de David qui date du XIXe  également conservée au musée du Louvre à Paris.
 
 
 
 
 
davidsabines.jpg
Jacques-Louis David, L'intervention des Sabines, 1799, Musée du Louvre, Paris
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:The_Intervention_of_the_Sabine_Women.jpg

Dans ce tableau, les Sabins ont décidé de venir reprendre les Sabines précédemment enlevées. David a choisi l'instant où Hersilia s'interpose entre les combattants  pour demander la paix. Son père, Tatius, roi des Sabins est à gauche ; son mari, Romulus, roi de Rome, à droite, est aisément reconnaissable au symbole de la Louve et des deux jumeaux qu'il porte sur son bouclier .

Vêtue de blanc, les bras écartés, Hersilia, inscrite dans un triangle posé sur la pointe, concentre l'attention des acteurs du tableau comme celle des spectateurs. A ses pieds, une femme montre ses enfants, une autre se jette aux pieds du combattant, une troisième implore du regard le roi de Rome.

Le tableau évoque les conséquences heureuses de cette action : un guerrier remet son glaive dans son fourreau ; des mains se lèvent, des casques sont brandis en signe de paix : la guerre est finie. Contrairement aux précédents tableaux de David (voir par exemple le Serment des Horaces), les femmes tiennent ici le rôle principal dans l'histoire et dans les proportions du tableau.

Pas d'effet de perspective ici. Les monuments sont peints " à plat ", en ligne, comme dans une fresque. La représentation nue des guerriers accentue l'effet de peinture à l'antique voulue par David.

 

13 janvier 2013

Récits fondateurs : le mythe de la création, selon la Bible

En cliquant sur ce lien, vous arriverez sur un manuel virtuel de français des éditions lelivrescolaire.fr. Allez jusqu'à la page 68-69

et lisez le récit de création du monde selon la Genèse.

Vous pouvez zoomer en cliquant sur la loupe et vous déplacer ainsi dans la page.

23:21 Écrit par Vega dans Français Sixième | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |  Imprimer |

09 décembre 2012

Travail pour la Finlande : une interview.

Bonjour à tous,  

Comme vous le savez, nous avons pour chaque rencontre Comenius un travail à accomplir et à rendre, que nous allions dans ce pays ou non d'ailleurs. Comme il est collaboratif, il faut le rendre suffisamment en avance pour que l'équipe du pays qui en est en charge puisse faire son travail de synthèse sans stresser. En ce qui concerne la Finlande, il est à rendre, en anglais, deux semaines avant le départ, donc avant le 21 janvier. Le voici :

  Second assignment- environmental legislation

a) Make a visit to your local environmental officials and conduct an interview concerning the most important environmental laws for your region/city.


Take some photos and write about the visit and the answers the officials gave you on 1-3 power point slides.
OR
b) Choose a few laws that have great influence on the people in your region and write a text about why they are so important, 1-3 power point slides.

Vous avez tous tout compris, bien sûr ?
Comme vous le voyez, nous avons le choix. Qu'est-ce qu'on décide ? (oui, ici les élèves ont leur mot à dire ;-)
Je précise que, comme pour la Pologne, nous aurons besoin de plus de chercheurs que d'ambassadeurs et que ce n'est pas parce qu'on n'y va pas qu'il ne faut rien faire. Je le redis à nouveau, j'aimerais que vous puissiez vous investir dans au moins trois gros  travaux sur les 8 demandés pendant ces deux ans, ou plus si vous vous en sentez capables. :-)

Bon, allez, laissez votre dictionnaire de côté, ma magnanimité n'a pas d'égale en ce dimanche soir : je traduis ;-) :
Deuxième travail obligatoire : la législation environnementale
 a) Rendez visite à vos autorités environnementales et réalisez une interview concernant les lois  les plus importantes sur l'environnement dans votre ville ou votre région.  Prenez des photos et écrivez un compte-rendu de votre visite et des réponses des autorités en 1 à 3 diapositives Powerpoint.
OU
b) Choisissez quelques lois qui ont une grande influence qui sur les gens dans votre région et écrivez un texte qui explique pourquoi elles ont tant d'importance. 1 à 3 diapos powerpoint.

Les parents ont le droit de participer, notamment s'ils ont des idées de gens à rencontrer ou s'ils peuvent nous obtenir un rendez-vous rapide ou s'ils sont de brillants anglicistes :-)
Et sinon, les lois sur l'environnement, ça évoque quoi pour vous ? Je ferai la synthèse mercredi.

Voyage en Finlande

Bonsoir à tous, 

j'avais dit que je publierais des informations ce week-end, je tiens parole (je n'ai pas dit au début, n'est -ce pas !)

Nous partons donc à Loviisa (cherchez sur Google Earth ou sur G maps) ; c'est une ville à 90 km à l'est d'Helsinki, en bord de fjords. La côte y est découpée de cette façon caractéristique dans les pays du Nord. Départ le 4 février et retour 8 dans la soirée. Participent à ce voyage, à condition que chacun ait sa carte d'iidentité : Marius, Tom, Garance et Tifenn, plus Mme Lemasson et moi-même.

Outre la carte d'identité, il faudra une autorisation de sortie du territoire, à aller chercher à la mairie, et la carte européenne de santé disponible auprès de la CPAM. Si vous avez un passeport, l'autorisation de sortie est inutile car elle est déjà incluse dans le passeport. Donnez-moi les photocopies des papiers dès que vous les avez : en effet, nous en avons besoin pour constituer un dossier auprès du Rectorat, qui doit nous donner son autorisation de partir. Ce n'est qu'après que nous pourrons acheter les bilets d'avion, et plus nous attendons plus les prix augmentent, évidemment.

Question climat, nous sommes relativement proches du cercle polaire arctique : donc l'hiver est neigeux, froid et sans beaucoup de soleil. A titre d'exemple, au moment où je vous écris, il fait -2° donc pas très froid en fait ;-). Le soleil s'est levé à 9 h 10 et couché à 15h05 heure locale, car il y a un décalage horaire avec Paris.

Nous serons logés à  l'hôtel  Degerby à  Loviisa.

Quel est le programme ?

Je le joins en anglais. Il y en aura deux : les élèves n'ont pas exactement les mêmes activités que les professeurs.

FinFeb13 program.pdf

lundi 4 :

19h : accueil et repas au Bistro Cantor

Mardi 5

Acccueil et session de travail sur la législation environnementale

Balade dans Loviisa, visite guidée thématique

Déjeuner à l'école

Activités sur le thème environnemental

Dîner au Degerby Gille (notre hôtel)

Mercredi 6

Départ pour Helsinki en bus. Visite de la ville. Déjeuner à Helsinki. Pour les élèves, visite du Museum finlandais d'Histoire naturelle

Jeudi 7 :

activités d'extérieur : pêche sur la glace, jeux de neige, survie en mileu arctique

Déjeuner. Réception officielle à la mairie de Loviisa.

Soirée d'adieu familles /élèves, y compris pour les enfants logés à l'hôtel.

 

Et sinon vous savez quoi ? C'est mon 500è article sur le blog !:-)

06 décembre 2012

La Reine des neiges

Nous sommes allés voir le spectacle La Reine des Neiges au théâtre de l'Union cet après-midi ; le micro-trottoir que nous avion sprévu n'a pas pu se réaliser sur place faute de temps ; alors à chaud, quelles sont vos impressions ? Qu'avez-vous vu, senti, entendu, aimé, pas aimé ?

Et n'oubliez pas d'être précis, qu'on puisse vraiment savoir ce que vous avez pensé, vu, senti, aimé ou pas et en discuter demain. Alors pas de "c'était bien" : on veut des détails !!!

04 décembre 2012

Ecrire un conte à plusieurs sur la même page : avec piratepad, yes you can !

Bonsoir les geeks !

Vous avez comme travail pour jeudi :

écrire le conte par morceaux sur le pad de piratepad.

Un pad ? Qu'est-ce que c'est ?

Une sorte de bac à sable où on peut écrire du texte à plusieurs.

Ca se passe comme ça chez mac Guillaume :

Dans la barre d'adresse (n'est-ce pas, Romain…) tapez piratepad.net et envoyez.

Cliquez sur la grenouille pirate.

Vous obtenez une page avec une drôle d'adresse ; renommez-la : effacez les lettres et chiffres à droite du slash/ puis écrivez le nom de votre groupe : les trois premières lettres de chaque prénom dans l'ordre alphabétique. Envoyez. Cliquez sur la fenêtre "Yes, create the pad please". 

Vous obtenez votre page d'écriture. 

Effacez le texte en anglais.

Sélectionnez votre couleur d'écriture : choisissez une couleur en haut à droite (pas la même que les autres !) et écrivez votre nom, puis cliquez sur Save sous les couleurs.

Vous pouvez commencer à écrire ensemble, de plusieurs ordinateurs différents, dans l'ordre que vous voulez. Vous n'êtes pas obligés de commencer par le début. Vous pouvez aussi écrire plusieurs débuts et demander aux autres lequel ils préfèrent.

On pourra voir le travail de chacun grâce aux couleurs.

Le chat est interdit : celui quie transgressera cette interdiction sera puni sévèrement.

Soignez votre langage : tout ce que vous écrira sera visible par n'importe qui, même si vous l'effacez : c'est sur internet ! Amusez-vous bien à écrire :-)

 

Lire la suite

02 décembre 2012

Faune et Flore en Limousin : URGENT !

Bonjour, 

 je suis en train de traduire et de compléter en anglais les maigres récoltes que j'ai faites sur la faune et la flore. C'est extrêmement urgent, je dois les envoyer demain en Pologne pour que nos amis de Konskie en fabriquent une synthèse. Entre les documents sans extension, les clés vides, les clés oubliées… bref : s'il vous reste quelque chose en copie, envoyez-le moi en pièce jointe à mon adresse mail. Ne passez pas par ce blog, on ne peut pas joindre de document. Utilisez autant que possible des gros plans des photos prises aux Vaseix plutôt que les photos de Wikipédia... Idem pour les textes ! Autant que ce soit notre travail, n'est -ce pas ?

EDIT à 17h25: Je viens de terminer un petit quelque chose-mais-qui -prend-beaucoup-de-temps sur la flore (en fait les arbres...) Il s'appelle châtaignier mais il y a d'autres arbres.

châtaignier.doc

Il  me manque les travaux sur la bruyère (Garance peut-être ?), les vaches, les oiseaux, les fleurs... Envoyez si vous avez, ou écrivez directement en anglais si vous savez. 

Je suis preneuse pour finir ce travail de très bonnes photos que vous auriez prises aux Vaseix : voici que je cherche :

épicéa ; douglas ; sapin.

EDIT à 17h59 : je viens de finir la traduction du travail de Marius sur les 3 oiseaux, voici ce que ça donne

birds.doc

30 novembre 2012

Bonne nouvelle

Une bonne nouvelle à cette période et dans la catégorie Comenius, qu'est-ce que ça peut-être ? Le père Noël nous attend en Pologne ?

Allez, presque ça : le père Noël va pouvoir offrir davantage d'accueil que prévu en Italie : 5 enfants pourront être accueillis en famille, à condition d'être hébergés eux aussi en France, même si ce n'est pas par les mêmes hôtes (la réciprocité n'est pas toujours possible).

Ensuite j'ai reçu cette nuit des nouvelles de la Turquie : ils peuvent accueillir 3 garçons.

Donc si je compte bien tout ça , et puisqu'on ne part plus à l'hôtel en Italie (ça fera donc un peu baisser le prix du voyage total), je pourrai emmener davantage de monde !

4 enfants en Pologne en famille : Appoline, Léna, Romain et Marco

7 enfants en Roumanie en famille

5 enfants en Italie EN FAMILLE

3 garçons en Turquie en famille

et 4 en Finlande à l'hôtel.

Soit au total 23.

La conclusion s'impose : c'est le moment de bosser votre anglais comme des fous !

Petite valise cabine

Voilà ce dont nous aurons besoin pour partir en Pologne : un bagage cabine, c'est à dire suffisamment petit pour entrer dans l'avion et rester avec nous au lieu de partir en soute. Il ne devra pas dépasser 12 kg, surtour au retour avec les cadeaux ;-) et en additionnant longueur +largeur + hauteur, du sol à la poignée, ça ne doit pas dépasser 115 cm ; par exemple une valise de 55 cm de haut avec les roues + 40 de large + 20 de profondeur, ça passe. Pareil si elle fait 50 sur 40 sur 25, etc.

Pourquoi ce changement ? Parce qu'en rentrant de Varsovie vendredi nous avons peu de temps de correspondance pour prendre le train et que le temps dont nous disposons risque d'être mangé si  nous devons attendre 30 minutes que les bagages sortent de soute et atterrissent sur le tapis roulant. Le seul moyen de conserver le temps dont nous disposons au retour pour prendre le train, c'est de ne rien entreposer dans la soute. 

il y a des contraintes supplémentaires pour les liquides à bord d'un avion : aucun flacon de produit liquide ne doit faire plus de 100 ml, aucun aérosol n'est autorisé. Soit vous emportez des tailles voyage de shampoing + déodorant crème, soit vous allez à Séphora acheter pour 2€ un petit flacon plastique à remplir de votre produit, soit vous n'emportez rien de tout ça et on demandera aux familles qu'elles vous prêtent leurs produits. Dans ce dernier cas, il faut me le signaler individuellemtn pour que je demande à Ania qu'elle prévienne vos familles d'accueil.

Concernant les familles, je sais que Romain et les filles seront logés dans Konskie, à 5 ou 10 minutes à pied de mon hotel. Marco sera dans une famille à une dizaine de minutes en voiture.

29 novembre 2012

Les deux frères : analyse du schéma actanciel

Voici le sens de lecture :

1 -Le sujet est ...

2- Sa quête est (il veut...)

3- les forces qui le poussent à accomplir cette quête sont …

4- le bénéficiaire de cette quête est

5- les adjuvants ou aides qu'il reçoit 

6 - les opposants ou ennemis / difficultés qu'il doit affronter

Premier schéma actanciel : concerne toute l'histoire en général

père                                                                          eux-mêmes

Père adoptif                                           

Deux frères jumeaux

leur quête : grandir, apprendre


Habileté à la chasse                                       oncle =mauvais père

fraternité                                                         ignorance ; envie 

 

2è schéma actanciel : concerne l'histoire du premier frère chasseur 

Roi , Amour , ambition                                 le chasseur lui-même

Le frère aîné chasseur

 sa quête : Délivrer la princesse

 

Ses animaux : ours, lion, loup, lièvre, renard     dragon, maréchal

courage

racine de guérison

collier donné par la princesse

amour



 3è schéma actanciel : concerne l'histoire du 2è frère chasseur

 

 

Amour fraternel                                          son frère

frère cadet

sa quête : sauver son frère en danger

ressemblance                                                 sorcière

courage

balle d'argent

 

 

10:08 Écrit par Vega dans Français Sixième | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |  Imprimer |

28 novembre 2012

Léna et sa grand'mère parlent polonais

Léna a une grand'mère polonaise et elle a prépapré pour bous un superbe travail linguistique pour vous faire découvrir quelques mots et expressions usuelles et nécessaires en polonais. C'est absolument superbe et très utile. Merci beaucoup et bravo !

 dziękuję Léna et sa grand'mère !

ca s'écoute ici et c'est mieux avec mozilla :



Pologne : J'ai les billets !

Bon, pour l'instant, ce ne sont que les billets de train ; ceux d'avion ont été réservés par M. Eloy et arriveront dans quelques jours.

Bon, voilà : nous allons partir. Vraiment. :-) Youpi.

J'ai été obligée en revanche de changer les horaires de train que j'avais indiqués dans ce billet, car je me suis aperçue en vérifiant les horaires du retour que nous étions un peu juste à l'arrivée de l'avion à Paris. En effet il faut parfois attendre une bonne demi-heure les bagages, et on ne sait pas si l'avion sera très à l'heure. Donc, par sécurité, j'ai pris un peu plus de marge. Alors plutôt que de vous faire lever à 4 h du matin pour vous faire prendre le car à 5 heures et partir à l'aéroport de Varsovie, j'ai préféré prendre un train qui part un peu plus tard, mais de la gare d'Austerlitz.

Je vous explique : dès que nous aurons récupéré nos valises sorties des soutes de l'avion, nous fonçons prendre le RER  pour aller de Roissy à Saint Michel puis prenons un autre RER pour aller de Saint Michel à gare d'Austerlitz. La vie parisienne, quoi… Ensuite notre train partira à 19h41 et arrive à 22h50 à LImoges , plus tôt que l'autre, qui n'a de TGV que le prix et le nom, car pour traverser le granit du Limousin et du Massif central, les trains ne peuvent pas dépasser 160 km/h. Donc ils roulent Vite mais pas Grandement Vite…

Il fait très froid ce soir, nous aurons peut-être un temps comme ça en Pologne : couvrez-vous chaudement, prenez bonnet, écharpe, gants, chaussures étanches, polaires fines et chaudes, petites laines et Damart ! Si vous avez vu le programme dans mon précédent billet, vous avez constaté que la journéee du mercredi allait être fatigante. 

Prévoyez aussi des livres, un journal de voyage, un petit carnet, un ipod avec une bonne batterie et des écouteurs car nous attendrons beaucoup et souvent !

Des questions ? des remarques ? envoyez un commentaire !

27 novembre 2012

Comenius : Voyage en Pologne

Bonsoir à vous tous, 

Je suis en train de monter le budget prévisionnel de nos deux ans de travail et de préparer avec mes collègue polonaises notre séjour en Pologne. Beaucoup de questions se posent, pour moi, pour vous, pour vos parents : je vais essayer d'y répondre.

D'abord, qui part ? 2 filles et 2 garçons ; j'ai demandé à Appolline, Léna, Romain puis Marco. Ils ont accepté tous les quatre et leurs parents aussi.

"Oui, mais pourquoi eux et pas moi ?" allez-vous me dire ?

Alors là, entrent en ligne de compte tout un tas de critères : premièrement, il me fallait au départ 2 filles et 3 garçons, pas plus, pour aller avec les plus jeunes de polonais qui ont tout de même 16 ans, car les gymnasiums polonais sont des établissements secondaires où l'on passe l'équivalent du bac à 20 ans. Ensuite, j'ai choisi Léna et Appoline parce qu'elles ont signalé tout de suite leur désir de partir en Pologne - et quand je dis tout de suite, c'est vraiment ça : une semaine après l'annonce des pays qui participaient à notre projet. Donc j'ai privilégié cette motivation pour choisir les filles. Pour les garçons, au départ j'avais eu la malchance de sélectionner des élèves qui me semblaient intéressées mais qui n'avaient pas de carte d'identité. Or il faut savoir que ce  document est indispensable bien avant le départ : il nous faut communiquer les photocopies des CI au Rectorat, pour obtenir de ma hiérarchie (donc le Recteur, par l'intermédiaire de son chef de cabinet) l'autorisation que je puisse vous emmener en voyage hors de France ; ensuite ces cartes sont indispensables pour acheter les billets d'avion qui sont nominatifs. C'est pourquoi il vous en faut  très vite si vous n'en avez pas encore, même pour les prochains voyages en 2013 !

Camille Beaudier, l'assistante d'éducation référente de la classe et moi nous vous accompagnerons. Nous devrions partir en train Lundi matin à 8h19 pour aller directment à roissy, où nous prendrons l'avion à 15 h 15 pour arriver à 18 h 10 à Varsovie, capitale dela Pologne. Ensuite, nous prendrons un bus pour arriver à Konskie, qui signifie en polonais "La ville du cheval".

Chauqe enfant sera hébergé seul dans une famille. Je vous en communiquerai les adresses dès que je les aurai obtenues ; Mme Lesniak, la professeur d'Anglais responsable du projet Comenius en Pologne devrait me les envoyer dans deux ou trois jours au maximum.

Malheureusement personne ne parle le français là- bas : donc je compte sur vous pour participer comme des fous pendant les cours d'anglais !

Au programme (je ne détaille pas pour l'instant, je le retraduirai plus tard) :

lundi : départ à 8h O7 en train (garde de Limoges) pour roissy Charles de Gaulle. arrivée 12 h 07. Vol à 15h15, arrivée 18h10 à Varsovie puis bus pour Konskie. Arrivée vers 21 h à Konskie.


Mardi : visite de l'école, fabrication de décorations de Noël, retour en famille vers 15h.

Mercredi : départ pour une visite de Cracovie vers 7h du matin.

Nous verrons par exemple ceci, puis nous visiterons en fin de journée les Mines de sel de Wieliczka, classées patrimoine mondial de l'UNESCO

retour en famille vers 21h 30

Jeudi :

visite de Konskie, exposition Konskie il y a 200 ans / maintenant ;

préparation du repas de Noël à l'école ; on fera la cuisine !

retour en famille vers 15 h

Vendredi : départ pour Varsovie dans la matinée.

 Vol à 15h15 de Varsovie.

Avion + train. 

Retour vers 23h45 à la gare de Limoges.


23 novembre 2012

Je sais réserver un livre sur le site du CDI

Et comment sais-je le faire ? Grâce à Anissa, qui a eu besoin d'aide et m'en a demandé. Or je ne savais pas, mais :

-j'aime chercher

- j'aime apprendre de nouvelles choses

-j'aime rendre service

Donc j'ai fini par trouver...

Eh bien Anissa, je te remercie publiquement de n'avoir pas su le faire et d'avoir demandé de l'aide, , parce que grâce à toi j'ai pu apprendre quelque chose ! et que tout le monde peut en profiter. Si tu  n'avais rien demandé, je n'aurai rien trouvé et peut-être que personne ne saurait encore faire sa réservation.

Ingrédient nécessaire :

ton identifiant et ton mot de passe, que tu as dû recevoir en début d'année (un petit papier collé dans le carnet sans doute, avec ton n° d'emprunter et un code). Sinon ce n'est pas possible.

Bon, mettons que ce soit possible et que tu aies tes identifiants :

1- en haut de la page du CDI, clique sur "S'authentifier" : dernier onglet rouge  tout en haut à droite. Ensuite renseigne l'écran : l'identifiant est ton n° d'emprunteur et le mot de passe…c'est une combinaison de lettres et de chiffres que je ne connais pas.

2- Puis cherche dans la base du CDI ce que tu veux,

3- ensuite choisis le livre qui t'intéresse et clique sur le titre. Tu accèdes alors à la page du livre.

4 - Dans le milieu du cadre grisé, clique sur +Réserver ce document.

5- quand la fenêtre de confirmation s'ouvre, clique sur OK. Tu reviens à l'écran qui te dit "Réservation enregistrée"

ET voilou ;-)

Lire des contes d'Europe

En fouillant sur le web et dans mes perles (un jour, je vous parlerai de mon compte Pearltrees), je viens de retrouver un site qui propose des contes de 5 pays d'Europe ave cun peu d'interactivité dedans. On y trouve des contes d'Italie, de Finlande, d'Islande, de Bretagne et d'Ecosse. Evidemment il faut aimer lire sur son ordi (ça fonctionne peut-être aussi sur iPad, je n'ai pas encore vérifié, mais pas sûr : il faut souvent une technologie Flash que les tablettes ne possèdent pas )

c'est par ici : http://www.europeoftales.net/site/fr/

Comme ça vous connaîtrez quelques histoires que l'on raconte dans les pays de nos amis eurpoéens du projet Comenius !

19:10 Écrit par Vega dans Français Sixième | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook | | |  Imprimer |

Contes de fées

Bonjour,

fée-phosphatine.jpg 

 Voici l'adresse du site de la BNF où nous avons visité l'exposition virtuelle sur les contes : 

http://expositions.bnf.fr/contes/indexim.htm

nous étions dans la salle 2 : Un univers merveilleux (vous vous souvenez de ce qu'est le merveilleux, n'est-ce pas ?)

fée-riquet.jpg

vous pouvez continuer à visiter les autres salles. Pour agrandir les images, un clic sur l'illustration ; même chose pour revenir à la taille normale. Un jeu facile : de quels contes viennent ces illustrations ? Pas celles ici dans mon article, celles qui sont dans l'exposition, bien sûr (vous lirez la légende ensuite pour vérifier ;-)

Le travail pour lundi est le suivant : Observe toutes les images présentes dans les 8 pages de la partie de l'exposition qui s'intitule Les Ingrédients, à cette adresse  (il n'est pas nécessaire de lire les textes ):

http://expositions.bnf.fr/contes/arret/ingre/index.htm

Tu pourras naviguer dans les 7 autres pages par le menu sur la gauche, en blanc sur fond violet.

blancheneige romantique.jpgChoisis les images qui te plaisent, qui te parlent, et note sur ton cahier les détails qui t'intéressent. Tu créeras ainsi plus tard ton conte à partir des illustrations.

Indique -moi aussi dans un commentaire quel conte tu te proposes de lire cette semaine. Il doit être différent de tous les autres élèves , et être validé par moi. Il faudra donc revenir lire ma réponse ; mais si tu cliques sur " s'abonner aux commentaires", tu auras dans ta boîte mail tous les commentaires postés sous cette note et tu sauras directement qui va lire quoi.

Je rappelle que je veux un vrai conte de fées, qui appartienne au genre merveilleux : si tu ne sais pas où piocher, il y en a beaucoup dans les 1001 nuits, chez Mme D'Aulnoy, Mme Leprince de Beaumont, les frères Grimm. Pas besoin non plus d'acheter quelque chose : beaucoup sont disponibles au CDI ou sur l'internet (donne-moi l'adresse si tu as déjà cherché un texte en ligne). Et si tu manques d'idées, j'offre les conseils !

Donc je lirai les 27 contes que vous avez choisis moi aussi :-)

 EDIT du 28 Novembre : le conte Les deux frères est coupé avant la fin. le voici complet sur wikisource :

http://fr.wikisource.org/wiki/Les_Deux_Frères_(Grimm)