Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24 mars 2011

Ecrire une critique théâtrale


1er § : L'accroche . Résume ta critique en une ou deux phrases brèves et accrocheuses, comme un slogan de publicité, pour inciter le lecteur à lire ton texte. N'hésite pas à utiliser une image, des jeux de mots, de sons, une antithèse….En général tu trouveras ton accroche quand le texte sera fini.

2 è § : La mise en contexte. Tu dois répondre à ces questions, dans l'ordre qui te paraît le plus pertinent: qui ? où ? quand ? quoi ?

Ce serait bien également faire référence au moment où le spectateur attend le lever du rideau, distingue des bruits, un décor, où se crée une certaine attente.

3è § : L'histoire : de quoi ça parle ? Décris le spectacle et son histoire, ce qu'il raconte, pour informer le lecteur qui n'a pas vu le spectacle . Il doit pouvoir comprendre de quoi il s'agit.
Décris aussi la manière dont est racontée l'histoire : par ceux qui la vivent ? Par d'autres ? Sur le moment ou après coup ? Y a-t-il des analepses ? Y a -t-il des éléments de mise en scène particuliers ?

4è § : Ton avis. En te référant aux différents aspects du spectacle (lumières, décors, costumes, musique, jeu des comédiens), explique en quoi certains de ces éléments ou leur mariage ont été pour toi évocateurs, touchants, réussis ou décevants. Fais systématiquement référence à un aspect précis du spectacle. Que signifient-ils ? Ont-ils ajouté quelque chose à l'histoire ou lui ont-ils nui ? Cette critique fait appel à ta subjectivité ; tu dois être sincère, t'impliquer fortement dans ton analyse.

5è § : Conclusion. Rédige une dernière phrase qui résume ton appréciation du spectacle. Une phrase personnelle et libre, bien entendu !

20 janvier 2011

Première rencontre avec le sylvestre

Aujourd'hui a démarré officiellement le projet d'Ecole du Spect'acteur qui relie le Collège Maupassant au théâtre de la Marmaille. Ce projet a reçu le soutien de  La Drac , de la mission académique Egalité des Chances, du Gip-fcip et du Fonds Social Européen .

Les élèves  verront deux spectacles : Tarzan in the garden et Simon a toujours aimé danser sans que les familles  paient les places, et rencontreront des intervenants du milieu théâtral. Ils apprendront à échanger leurs impressions et leurs idées, à écouter leurs paroles et leurs sentiments, à construire des avis et opinions nuancés et respectueux autour du thème de l'identité : Qui suis- je ? Qu'est-ce que j'aime faire ? Ce que je suis conditionne-t-il ce que j'aime ? Ce faisant, nous espérons lutter contre les préjugés sexistes concernant les activités des filles et des garçons.

 

europe-jaune.jpg

UNION EUROPÉENNE

FONDS SOCIAL 

EUROPÉEN

L'école du Spectateur est co-financée par l'Union européenne. L'Europe s'engage en Limousin avec le Fonds Social Européen. 

 Les deux classes de 4è 4 et 4 è 5 ont rencontré Alban Coulaud, directeur du théâtre de la Marmaille et de la compagnie  O'Navio Théâtre et Sylvie Baillon, metteure en scène et directrice de la compagnie picarde Ches Panses Vertes. Ils leur ont présenté le principe du théâtre avec marionnettes, le concept de la délégation qui permet à l'acteur de déléguer sa voix et son mouvement à la marionnette et surtout le Sylvestre, personnage principal de la pièce Tarzan in the garden que les 56 élèves verront le 25 mars après-midi.

Vous pouvez

voir ici la présentation du spectacle sur le site de la Marmaille :

http://www.onavio.com/lamarmaille/spip.php?article84

 

en savoir plus sur la mission académique Égalité Filles-Garçons ici   :

http://www.ac-limoges.fr/rubrique.php3?id_rubrique=842

Le sylvestre est comme son nom l'indique une petite créature qui vit dans la forêt. Vous pourrez lire dans les commentaires les récits de la rencontre que chaque élève a faite avec cet être, rencontre réelle ou fictive, imaginaire ou symbolique. Ouvrez l'œil, car il se promène actuellement dans les rues de Limoges .

Ces récits pourront également être lus sur le blog participatif de l'école du spect'acteur, qui sera l'outil de liaison entre tous les partenaires de ce projet.