Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25 août 2014

Ubi est Carolus ? Tutoriel de retouche des images.

Salve, 

Vous avez vu le travail des latinistes de 5e

carolus-arcum.jpg (voir ici, ici, ou bien  encore ), vous aimez jouer à " où est Charlie ? "  et vous souhaitez en faire autant ? Rien de plus simple.

Pour arriver à placer Charlie dans le forum romain, il faudra :

- une image du forum pour servir de fond, 

- une ou plusieurs images de Charlie qu'il faudra rogner et redimensionner pour le mettre à l'échelle des immenses bâtiments romains, en lui conservant une taille humaine.

- superposer deux images distinctes et les "souder" avec le logiciel en ligne pixlr.com

Vous trouverez des images dans cet article : http://lateliercarpediem.midiblogs.com/archive/2014/04/02...

mais vous pouvez en utiliser d'autres de votre cru bien sûr... 

Le tutoriel de prise en main du logiciel est dans le fichier ci-joint : Ubi est Carolus-elève.pdf

Envoyez-moi par mail vos images : si elles sont libres de droit, je les publierai ici. Amusez-vous bien !

31 mars 2014

Comment débuter un récit ?

L'incipit est un moment important, où vous allez nouer un pacte avec votre lecteur et qui va conditionner la suite de sa lecture et l'atmosphère du récit. Voici quelques pistes pour écrire ce début :

I - Vous faites entrer les personnages en scène :

1 - Présentez les personnages et  décrivez-les, à l'imparfait, pour indiquer leur situation par la suite.
Modèle : conte de fées / Il était une fois ; narrateur externe / omniscient à la 3e personne.
puis : Vous continuez logiquement  avec la suite de l'action.
 
II - Vous vous intéressez au décor, au cadre spatio-temporel : 
 
2 - Vous présentez un élément du décor visuel pour comprendre l'action ou les personnages : modèle Balzac
3 - Vous présentez un élément du décor sonore pour entrer dans l'action, puis vous zoomez sur un détail de l'action.
 
III - Vous vous intéressez à l'action :
 
4 - Vous entrez directement dans l'action faite par un personnage, au passé simple. C'est une attaque "in medias res " qui possède l'avantage de plonger le lecteur directement au cœur de l'action.  Mais il vous faudra quand même délivrer des informations essentielles pour comprendre le récit, et cela rapidement, pour ne pas perdre votre lecteur en route. Ensuite trois possibilités s'offrent à vous  :
a) vous continuez avec cette action et ses conséquences, de façon chronologique et logique.
b) vous l'interrompez avec les pensées du narrateur- personnage. Modèle : Le Grand Meaulnes, Alain-Fournier ou L'Ami retrouvé, Fred Uhlman
c) vous créez une analepse et vous revenez dans le passé de votre personnage.
 
5 - Vous rapportez des paroles directement par dialogue  ou indirectement.
 
6 - Vous entrez dans les pensées du narrateur- personnage
 
7 - Vous interpellez le lecteur réel (de l'auteur : un vrai lecteur de la vraie vie) ou supposé (du narrateur : c'est un personnage de votre histoire). Modèle : Jacques le Fataliste et son maître.
8 - Vous commencez par une remarque du narrateur, une réflexion. Modèle : Jane Austen, Orgueil et préjugés.
 

25 juin 2013

Les Romains contre les Sabins : que s'est-il passé ?

Les Romains contre les Sabins : Que s’est-il passé ?

 Atelier de traduction.


 Traduisez ces phrases pour retrouver le texte original de Tite-Live. (deux élèves par phrase). Copie et colle la fiche dans ton traitemement de texte.

Conseils pour réussir :

 1 -sous chaque mot, identifie la fonction et le cas et le nombre avant de traduire.

2 - Vérifie dans tes aides à quelle déclinaison le nom appartient.

3 - Colorie le mot français et le mot latin avec la bonne couleur.

4 – Traduis le mot au bon cas.

Rappel : la 1ère déclinaison a un génitif en …, couleur rouge - La 2e déclinaison a un génitif en…  couleur bleue - La 3e déclinaison a un génitif en…, couleur jaune - La 4e déclinaison a un génitif en… , couleur violet - La 5e déclinaison a un génitif en…, couleur verte.

 

1 - Rome était un refuge, mais les hommes romains n’avaient pas d’épouses.

 

 2 - Le roi Romulus invita le peuple des Sabins à des jeux.

 

3 - Quand vint le moment du spectacle, au signal donné, la jeunesse romaine courut pour

 

s’emparer des filles vierges.

 

4 - À cause de cette injure faite aux femmes Sabines, une guerre avait été déclenchée.

 

5 - Les femmes Sabines eurent l’audace de se lancer au milieu des javelots qui volaient et

 

de séparer les lignes ennemies, en suppliant tantôt leurs pères, tantôt leurs maris.

 

D’après Tite-Live, Histoire romaine, Ab Urbe Condita I, 9 et I, 13.

 

Aide : manuel, cahier, logiciel Collatinus onglet flexio

 

 Vocabulaire :

 1 - Rome : Roma, ae, f. -  Être : sum, es, esse, fui – refuge (pour des hommes poursuivis par la justice) : asylum, i, n. - Mais : sed -  Homme = mari : vir, viri, m. – romain : romanus, a, um -  Ne…pas : non - Avoir : habeo, es, ere, habui, habitum

Épouse : conjux, conjugis, f –

2 - Roi : Rex, regis, m - Inviter : voco, as, are, avi, atym  ad + acc - Peuple : populus, i, m - Sabin : sabinus, a, um - Jeu : ludus, i, m.

3 - Quand : cum + indicatif - Moment : tempus, oris, n. - Spectacle : spectaculum, i, n. - Venir : venio, is, ire, veni, ventum - Signal : signum, i, n. - Donné : datus, a, um (traduire le groupe à l’ablatif) – jeunesse : juventus, juventutis, f. –romain : voir 1- courir : discurro, is, ere, discursi, discursum – pour s’emparer des filles vierges : ad rapiendas virgines –

4 – A cause de : ex + abl – injure faite aux femmes Sabines : traduire  injure des femmes -femme : mulier, mulieris, f. - Sabines : injuria, ae, f -  Sabin : voir 2 -  guerre : bellum, i, n.  avait été déclenchée : ortum erat –

5 –femme : voir 4 – eurent l’audace : ausae sunt  + infinitif –

se lancer : infero, infers, inferre, intuli, illatum – au milieu de : inter + acc – javelot : telum, i, n – qui volaient = volants = volantia –séparer : dirimo, is, ere, diremi, diremptum – ligne de bataille : acies, ei, f – ennemi : infestus, a, um – tantôt… tantôt : hinc…hinc – père : pater, patris, m – mari : voir 1- suppliant : orans, orantis.

14 mars 2013

Je révise mes déclinaison latines sur youtube

Le latin, c'est moderne ! Voici un petit anime qui te rappellera des souvenirs de 1ère déclinaison. Puisse-t-il t'aider à les mémoriser toutes et te donner envie d'étudier cette langue !


12 mars 2013

Carnets de voyage imaginaires

En fouillant dans mon blog, je me suis rendue compte que je n'avais publié que les livres des 5e5 ! J'ai donc recherché et retrouvé ceux des 5e4 : il y en a 2 qui ont été terminés. Les voici, je les livre à votre sagacité et à votre appétit :

Retour en Enfance, écrit par Chloé, Chléa, Pierre et Simon.
 
 
Le voyage sur l'île de la Xoram, écrit par Cynthia, Ludivine, Stessy, Lucie, Nina et Drice.

05 mars 2013

Analyse et traduction : corrigé.

analyse et traduction Cic.pdf

 

04 mars 2013

Je sais faire une recherche étymologique sur le dictionnaire du CNRTL

Ouvre un nouvel onglet .

Pour trouver le sens d'un mot, connecte-toi au site du CNRTL avec le lien suivant :

http://cnrtl.fr/definition/

Dans la barre de recherche, tape le mot : par exemple odyssée.

Sur ton cahier, complète les phrases suivantes (un point = un signe) :

Dans le CNRTL, le mot - entrée est écrit en lettres capitales de couleur . . . . . ; il est suivi de la classe grammaticale du mot. Les sens principaux sont surlignés en . . . . .  et les . . . . . . . . . . .   en vert. La prononciation est située à la fin de l'article avec l'abréviation . . . . . . . .,  elle est indiquée par l'Alphabet Phonétique International et placée entre . . . . . . . .    .

Après la prononciation, à la fin de l'article,  se trouvent l'étymologie (abréviation : . . . . . . .) et l'histoire du mot (abréviation : . . . .).

Pour trouver l'étymologie du mot, tu as trois solutions :

- cliquer sur l'onglet blanc étymologie, au-dessus de la barre de recherche ( si un jour tu veux y aller sans passer par la définition , clique cette adresse : http://cnrtl.fr/etymologie/ )

- descendre à la fin de l'article et chercher "étymol" avec tes yeux

- utiliser le raccourci clavier pour la fonction de recherche : appuie en même temps sur les touches cmd /Pomme + f (pour les Mac) ou ctrl+f (pour les PC) et tape "étymol"

Quand tu as trouvé le paragraphe, l'étymologie est donnée à la fin.

Complète cette phrase :

Le mot odyssée vient de la langue . . . . . . . puis de la langue latine et désigne à l'origine un . . . . .     épique d'     . . . . . .     consacré aux aventures d'    . . . . . .  dont le nom en grec se dit Odysseus.

A présent sers-toi de ce dictionnaire pour faire l'exercice de vocabulaire de la fiche 2.

12 février 2013

J'améliore mon orthographe

Esteban, Emilien, Revoyez l'orthographe d'usage ici :

 http://www.ccdmd.qc.ca/fr/jeux_pedagogiques/?id=107...

Emma , deux exercices pour distinguer leur et leurs : d'abord

http://www.ccdmd.qc.ca/fr/exercices_interactifs/index.cgi...

ensuite

http://www.ccdmd.qc.ca/fr/exercices_interactifs/index.cgi...

Tout le monde revoit l'usage de la virgule ici : 

http://www.ccdmd.qc.ca/fr/exercices_interactifs/index.cgi...

28 janvier 2013

Employer le bon temps : passé simple ou imparfait

Comment choisir ?

Le passé simple raconte :

un évènement important qui fait avancer l'action et le récit 

une action de premier plan,

une action brève et ponctuelle.

L'imparfait en revanche s'emploie pour exprimer

une description 

une durée indéfinie

une répétition ou une habitude

un fait d'arrière plan, qui plante le décor (tadis que le fait principal s'exprime au passé simple.

C'est compris ? Vérifie avec cet exercice :

http://lelivrescolaire.fr/exerciser/resolve/index/14739#e...

27 janvier 2013

Apprendre une leçon

Bonjour à tous,

Un bon dessin valant mieux qu'un long discours, je commencerai naturellement par une carte heuristique, que je viens de créer avec le site en ligne framapmind.org. Aucune installation de logiciel ou de connexion à un compte n'est nécessaire et la carte s'exporte en image en.jpg, que vous pouvez ensuite agrandir, imprimer et coller dans votre cahier.

apprendreTrois grands mots-clés : comprendre (pas utile si vous devez apprendre par coeur), répéter et vérifier.

En répétant, j'apprends, en vérifiant, je me rends compte que je sais  (ou pas) et ce n'est pas du tout pareil.

Voici deux techniques qui ont fait leur preuve : la boule de neige (pour tout ce qui doit être appris par coeur) et les loci, pour tout ce qui est long (exposé, théâtre).

La boule de neige, comme son nom l'indique, est un travail de répétition qui part de peu et va vers beaucoup.

Imaginons que je doive apprendre une chanson ou la déclinaison de consul, consulis, m. Je la lis une première fois, pour voir où je vais, puis je commence : 

 Je lis le nominatif consul, je le vois mentalement et je répète à voix haute : "consul".

 Je lis le nominatif et le vocatif : consul, consul, je le vois mentalement et je répète à voix haute : "consul, consul".

 Je lis le nominatif, le vocatif et l'accusatif : consul, consul, consulem, je le vois mentalement et je répète à voix haute : "consul, consul, consulem".

 Je lis le nominatif, le vocatif , l'accusatif et le datif, je le vois mentalement et... bref vous avez compris : à chaque fois j'ajoute + 1.

 Quand j'ai tout prononcé, je répète la ou les séries plusieurs fois.

Puis je passe à l'étape Vérification, qui pour la déclinaison (ou la conjugaison, c'est pareil) se fait de la même façon :  je me pose une question, à l'oral ou à l'écrit, et j'y réponds, à l'oral ou à l'écrit. Le vérificateur (moi ou la personne qui me fait travailler me donne immédiatement une validation (c'est bien / non, la réponse c'est ça)- donc on n'attend pas 10 questions pour corriger ; la vérification n'est pas un examen, c'est une réassurance.

Pour vérifier , je procède dans on exemple en 2 temps : je me donne une forme latine (consuli) ou je me donne une analyse (accusatif singulier) et je dois trouver immédiatement la solution correspondante (s'il y a plus de quatre secondes d'attente, ce n'est pas su et je reviens à l'étape répétition de la boule neige).

La deuxième technique est celle des Loci, inventée, dit la tradition, par Cicéron pour retenir ses très longs discours (il ne lisait pas ses notes à haute voix devant les juges.)

Loci signifie lieux en latin ; c'est une technique qui combine la répétition et la visualisation. Cicéron un lieu qu'il connait bien : sa maison ; elle possède un sens de circulation : on entre par l'entrée, laquelle donne accès à l'atrium, qui débouche sur le tablinum ou des cubicula, puis à l'arrière sur l'hortus avec un péristyle ; bref : à chaque lieu il attribue unparagraphe ou unepartie, à chaue objet une phrase, un mot ou une idée. Il apprend son texte en faisant le parcours de sa maison. Arrivé devant les juges, CIcéron n'a plus qu'à invoquer mentalemetn le plan de sa maison et le parcourir dans sa tête pour voir apparaître les mots, phrases idées ou gestes qu'il a associés à chque lieu.


Envie d'approfondir la question ?

Les techniques d'apprentissage sont liées à qui je suis ; c'est donc valorisant et efficace de bien se connaître pour bien apprendre. Est-ce que j'apprends mieux en marchant ? assis ? couché ? le matin ? le soir ? en écrivant ? en parlant ? en regardant ? avec des couleurs ? De quels détails est-ce que je me souviens le mieux, en général ? les voix ? les formes ? les places ? 

La première chose nécessaire pour apprendre ma leçon, c'est d'en avoir envie et d'y trouver de l'intérêt. Ca s'appelle la motivation : c'est une énergie qui vient de l'intérieur de moi-même, c'est lié à la façon dont je vois ma vie, mon travail, l'intérêt de ce que j'apprends pour moi. Quand j'ai conscience que je travaille pour moi, quand je prends plaisir à apprendre quelque chose, quand mes yeux brillent, je suis motivé. Sinon, je suis sous la pression extérieure (menaces, peur, cadeaux, récompenses etc.), une forme très différente de motivation,  qui ne fonctionnera qu'un temps : je travaille pour autrui,  pour obtenir de bonnes notes ou éviter les mauvaises, ne pas me sentir coupable, faire plaisir à autrui ; donc j'arrêterai assez vite dès qu'autrui m'ennuiera ou que la récompense (ou la punition) ne vaudra plus assez à mes yeux. C'est ainsi que j'apprendrai plus facilement ce qui me plaît, si j'y vois un intérêt, même si ça n'a rien à voir avec les cours et l'école (des chansons en langue étrangère exotique, une chorégraphie, le fonctionnement d'un moteur 6 cylindres en V etc.)

Mais il existe aussi des gens pas spécialement motivés qui apprennent vite, parce qu'ils ont beaucoup de connaissances et que ces nouvelles choses apprises se greffent vite et bien sur leurs connaissances antérieures.

La deuxième chose, c'est de savoir se relaxer, se détendre pour être en bonnes conditions d'apprendre, et de faire des pauses. 20 minutes de travail efficace, 3 minutes de pause (le temps d'une chanson).

Partons quand même du principe que je suis motivé.

Une leçon apprise doit être sue, et pour longtemps, sinon il faudra recommencer, donc  attention aux informations parasites ; mieux vaut solliciter ma mémoire à long terme (celle qui me permet de me rappeler comment on fait du vélo, les poèmes appris en CE2, les visages des gens que j'ai connus enfant, des dates, des évènements anciens, des concepts, des savoir-faire, des façons de faire). Le meilleur moyen, c'est de savoir si ma mémoire fonctionne mieux en regardant, en écoutant, en bougeant. Pour le savoir, quelques tests faciles existent, à commencer par le quiz des intelligences multiples, mais aussi d'autres trouvables dans la liste Apprendre à apprendre ci-contre, notamment la BD pour apprendre.

Mais peut-être as-tu d'autres techniques, d'autres idées très efficaces, quels que soient ton âge et ton expérience scolaire, que tu accepterais de partager dans les commentaires ?


11 décembre 2012

Créer un livre virtuel en ligne

Bonjour, 

avec Calaméo vous pourrez voir votre premier livre et le feuilleter sur l'écran de l'ordinateur.  Un exemple ici du temps d'autres 5è :

http://lateliercarpediem.midiblogs.com/archive/2010/04/01/vos-creations-en-ligne1.html

Voici la marche à suivre :

1ère partie : mettre en page

terminez la correction du texte puis copiez-le

ouvrez le traitement de texte (souvent open office) puis > nouveau document > coller.

Enregistrer sous : "votrenom", choisissez l'extension .doc ou .odt et placez le document dans  "travaux d'élèves > votreniveau> votreclasse

placez en suite les photos ou dessins dans les pages du document. 1 page du doc= 1 page du livre. Terminez la mise en page, choisissez "justifier" pour l'alignement, vérifiez la correction orthographique.

Quand la mise en page est finie, cliquez sur "enregistrer."

2è partie : télécharger le document en ligne

ouvrez le navigateur internet, tapez dans la barre d 'adresse  calameo.fr

Connectez-vous au compte avec les mots de passe donnés en cours.

Cliquez sur "créer une publication" > charger un doument > parcourir. Sélectionnez le document voulu.

Choisissez un format : "album" par ex, puis Catégorie : "Education", mode de publication : "public" puis "Lancer la publication."

Enjoy !

22:58 Écrit par Vega dans Comenius, Je sais faire | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook | | |  Imprimer |

04 décembre 2012

Ecrire un conte à plusieurs sur la même page : avec piratepad, yes you can !

Bonsoir les geeks !

Vous avez comme travail pour jeudi :

écrire le conte par morceaux sur le pad de piratepad.

Un pad ? Qu'est-ce que c'est ?

Une sorte de bac à sable où on peut écrire du texte à plusieurs.

Ca se passe comme ça chez mac Guillaume :

Dans la barre d'adresse (n'est-ce pas, Romain…) tapez piratepad.net et envoyez.

Cliquez sur la grenouille pirate.

Vous obtenez une page avec une drôle d'adresse ; renommez-la : effacez les lettres et chiffres à droite du slash/ puis écrivez le nom de votre groupe : les trois premières lettres de chaque prénom dans l'ordre alphabétique. Envoyez. Cliquez sur la fenêtre "Yes, create the pad please". 

Vous obtenez votre page d'écriture. 

Effacez le texte en anglais.

Sélectionnez votre couleur d'écriture : choisissez une couleur en haut à droite (pas la même que les autres !) et écrivez votre nom, puis cliquez sur Save sous les couleurs.

Vous pouvez commencer à écrire ensemble, de plusieurs ordinateurs différents, dans l'ordre que vous voulez. Vous n'êtes pas obligés de commencer par le début. Vous pouvez aussi écrire plusieurs débuts et demander aux autres lequel ils préfèrent.

On pourra voir le travail de chacun grâce aux couleurs.

Le chat est interdit : celui quie transgressera cette interdiction sera puni sévèrement.

Soignez votre langage : tout ce que vous écrira sera visible par n'importe qui, même si vous l'effacez : c'est sur internet ! Amusez-vous bien à écrire :-)

 

Lire la suite

02 décembre 2012

Voir, revoir et savoir la conjugaison

Salvete carissimi discipuli,

Pour jeudi, vous avez donc un crustulum à jouer : celui sur l'indicatif. Avant d'y jouer, je vous offre une aide de jeu : des révisions de conjugaison (gratis. Je sais, vous êtes époustouflés devant tant de générosité. Ne me remerciez pas, je n'y peux rien, je ne le fais même pas exprès, c'est naturel chez moi;-)

A l'indicatif , trois temps se forment sur le radical du présent  : 

le présent, l'imparfait et le futur, 

et trois temps se forment sur le radical du parfait : 

 le parfait, le plus-que parfait et le futur antérieur.

Comment se forment-ils  ? Formules magiques 

Pour le présent :

Radical du présent (se finit par une voyelle a ou e pour la 1è et 2è conjugaison, on ajoute la voyelle de liaison I pour la 3è, 3èmixte et 4è) + terminaison de personne o/s/t/mus/tis/nt

Donc on obtient : 

ama + o/s/t/mus/tis/nt  mais a+o donnent ô noté simplement o : donc amo, amas, amat, amamus, amatis, amant.

2è conjugaison : mone + o/s/t/mus/tis/nt 

3è conjugaison : la présence de la voyelle varie selon les personnes, rappelez-vous notre cours d'il y a deux semaines (et APPRENEZ-LE !)

dic+o

dic+i +s/t/mus/tis

dic+u+nt

3è mixte et 4è :

Capi +o/s/t/mus/tis                             Sci+o/s/t/mus/tis

Capi+u+nt                                           Sci+u+nt

A l'imparfaittrès facile ;

on prend le radical du présent (auquel on ajoute une voyelle -e- pour 3è, 3è mixte et 4è) et le suffixe -BA- + les  terminaisons m/s/t/mus/tis/nt

Soit : AMA +BA + m/s/t/mus/tis/nt

MONE + BA +m/s/t/mus/tis/nt

DIC+E+BA+m/s/t/mus/tis/nt

CAPI+E+BA+m/s/t/mus/tis/nt

SCI+E+BA+m/s/t/mus/tis/nt

le futur : je répète le cours

pour la 1è ET 2è : suffixe B/BI/BU

AMA + B+o=Amabo                                     MONE+B+o=monebo

AMA+BI +s/t/mus/tis                                   MONE + BI +s/t/mus/tis

AMA + BU +nt = amabunt                            MONE + BU+nt = monebunt

 

Pour la 3è, 3è mixte et 4è :radical du présent +suffixe vocalique a/e + terminaisons m/s/t/mus/tis/nt

Ce qui donne :

Dicam                            Capiam                                Sciam

Dices                             Capies                                  Scies

Dicet                              Capiet                                  Sciet

Dicemus                         Capiemus                             Sciemus

Dicetis                            Capietis                                Scietis

Dicent                            Capient                                 Scient

Voilà pour le radical du présent (ou  infectum).

 

Pour les temps formé sur le radical du parfait (ou perfectum), les formules sont plus simples encore (chic ! ) :

Parfait = notre passé simple, j'aimai, tu aimas etc., je fis, tu fis etc. :

  radical du parfait + i +isti+it +imus+istis +erunt

Soit amav + i +isti+it +imus+istis +erunt

monu+ i +isti+it +imus+istis +erunt

dix i +isti+it +imus+istis +erunt

Cep+ i +isti+it +imus+istis +erunt

Sciv (ou sci, sans le v) + i +isti+it +imus+istis +erunt


plus que parfait = j'avais aimé, tu avais aimé

radical du parfait + verbe être à l'imparfait :

eram/eras/erat/eramus/eratis/erant

Donc on obtient :

amav+eram/eras/erat/eramus/eratis/erant

Monu+eram/eras/erat/eramus/eratis/erant

Dix+eram/eras/erat/eramus/eratis/erant

Cep+eram/eras/erat/eramus/eratis/erant

Sciv+eram/eras/erat/eramus/eratis/erant

 futur antérieur = j'aurai aimé, tu auras aimé etc. :

radical du parfait + futur du verbe être, ero,eris, erit, erimus, eritis, erint (attention à cette dernière : ce n'est pas le vrai futur de ero qui est erunt, mais cette terminaison est déjà prise par le parfait 3èpl et onne va pas faire d'homonymes ! Donc la terminaison suit ses petites copines et prend un -i-.)

Ce qui donne : 

amav+ero,eris, erit, erimus, eritis, erint 

monu+ero,eris, erit, erimus, eritis, erint 

dix+ero,eris, erit, erimus, eritis, erint 

cep+ero,eris, erit, erimus, eritis, erint 

sciv+ero,eris, erit, erimus, eritis, erint 

Voilà, vous savez tout.

Munis de ces aides précieuses que vous allez tous mémoriser (je vous fais confiance, ma foi déplacerait des montagnes) et que vous DEVEZ utiliser pour jouer, c'est à dire CONSULTER OBLIGATOIREMENT AVANT DE RÉPONDRE - suis-je assez claire ?, munis donc de ces aides, jouez et essayez d'obtenir 20 réponses correctes (RECTE) consécutives et dites-moi en commentaires combien de temps il vous a fallu pour y arriver.

28 novembre 2012

Léna et sa grand'mère parlent polonais

Léna a une grand'mère polonaise et elle a prépapré pour bous un superbe travail linguistique pour vous faire découvrir quelques mots et expressions usuelles et nécessaires en polonais. C'est absolument superbe et très utile. Merci beaucoup et bravo !

 dziękuję Léna et sa grand'mère !

ca s'écoute ici et c'est mieux avec mozilla :



23 novembre 2012

Je sais réserver un livre sur le site du CDI

Et comment sais-je le faire ? Grâce à Anissa, qui a eu besoin d'aide et m'en a demandé. Or je ne savais pas, mais :

-j'aime chercher

- j'aime apprendre de nouvelles choses

-j'aime rendre service

Donc j'ai fini par trouver...

Eh bien Anissa, je te remercie publiquement de n'avoir pas su le faire et d'avoir demandé de l'aide, , parce que grâce à toi j'ai pu apprendre quelque chose ! et que tout le monde peut en profiter. Si tu  n'avais rien demandé, je n'aurai rien trouvé et peut-être que personne ne saurait encore faire sa réservation.

Ingrédient nécessaire :

ton identifiant et ton mot de passe, que tu as dû recevoir en début d'année (un petit papier collé dans le carnet sans doute, avec ton n° d'emprunter et un code). Sinon ce n'est pas possible.

Bon, mettons que ce soit possible et que tu aies tes identifiants :

1- en haut de la page du CDI, clique sur "S'authentifier" : dernier onglet rouge  tout en haut à droite. Ensuite renseigne l'écran : l'identifiant est ton n° d'emprunteur et le mot de passe…c'est une combinaison de lettres et de chiffres que je ne connais pas.

2- Puis cherche dans la base du CDI ce que tu veux,

3- ensuite choisis le livre qui t'intéresse et clique sur le titre. Tu accèdes alors à la page du livre.

4 - Dans le milieu du cadre grisé, clique sur +Réserver ce document.

5- quand la fenêtre de confirmation s'ouvre, clique sur OK. Tu reviens à l'écran qui te dit "Réservation enregistrée"

ET voilou ;-)

15 octobre 2012

Aide à la rédaction : " Mais moi j'ai pas d'idées "

Comme nous le disions ce matin avec Garance, un brouillon ça commence avec des mots avant de donner des idées. Pour aider tous ceux qui sont persuadés de manquer de celles- ci - et qui manquent en fait de ceux - là- je vais vous livrer un secret :

cherchez les cooccurrences.

Là, ça y est, je vous vois : vous avez les yeux exorbités, les cheveux défaits, la moustache pendante : c'est quoi ce mot ? Allez, ma bonté n'a pas d'égale : une cooccurrence, avec deux o, deux c et deux r, c'est la rencontre - encore et toujours -  dans un texte de deux mots qui vont bien ensemble. Souvent, c'est un nom avec un adjectif, ou un verbe avec un nom. Comme ils s'entendent bien, on les réemploie facilement et c'est comme ça qu'on se met à bien parler et écrire, et qu'un beau jour on se réveille en se disant : " Tiens, j'ai du vocabulaire ! "

Bien. Mais ça ne nous dit pas où on va les trouver , ces cooccurrences : parce que s'il faut lire tous les livres qui ont été écrits depuis l'édit de Nantes, on n'a pas terminé ...

Regardez donc sur votre gauche.

Oui, là, en jaune.

Regardez mieux.

Vous avez trouvé ? C'est dans cette catégorie, Catalogue des liens utiles.

Le dictionnaire des cooccurrences ! Ici donc : http://www.termiumplus.gc.ca/tpv2guides/guides/cooc/index...

Comment ça s'utilise ? Facile. Par ici la visite guidée.

1- Cliquez sur le lien.

 2 - Choisissez un mot : démarche , par exemple. Voilà un mot important pour caractériser un personnage, et qui peut en dire long sur son caractère - ou pas. bien pratique quand on doit rédiger un récit. Ou une description.

3 - Cliquez sur le D dans la liste alphabétique. (N'écrivez rien dans la barre). Sur la gauche, un menu déroulant s'affiche : déroulez- jusqu'à trouver "démarche", et cliquez sur le mot.

4- Une liste s'affiche dans la partie centrale de l'écran : d'abord des adjectifs-qui-vont- bien-avec " démarche", puis des verbes. C'est là que le hasard et l'intuition font bien les choses : lisez tout, allez- y au feeling ! Un mot vous plaît par sa sonorité ? Excellent ! Vérifiez sa signification dans un bon dictionnaire,  (par exemple celui-ci ou bien celui-là ), adoptez- le et notez- le sur votre brouillon. Débrouillez- vous pour l'utiliser dans votre prochaine phrase, votre prochaine rédaction.

5- Continuez l'exercice : à quel genre de personne pensez- vous quand vous lisez : "démarche sautillante ? Aérienne ? Ondoyante ? Souple ? saccadée ? " Vous êtes en train d'imaginer un personnage !

6- Recopiez au moins 5 adjectifs qui vous plaisent, essayez- les comme on essaye de nouveaux vêtements, pour voir votre style, vérifier si vous êtes bien dedans.

7- On continue ? Faites le même exercice de recherche avec les mots bruit, odeur et couleur. Vous la voyez arriver, votre description ?

14 octobre 2012

Je sais faire : me créer un compte sur Dropbox

1 Rends-toi à l’adresse https://www.dropbox.com/

2.    2  En haut à gauche, clique sur Se connecter

3.     3 Remplis les champs demandés en utilisant un mot de passe combinant des lettres et des chiffres (tu devras t’en souvenir). Il te faut aussi une adresse mail valide.

4.    4  Clique sur « J’accepte les conditions » puis « créer un compte »

5.    5  Suis les instructions d’installation sur ton ordinateur.

11 septembre 2012

Je sais utiliser Collatinus

Collatinus est un logiciel gratuit créé par un professeur de latin de Poitiers, Yves Ouvrard (gloire à lui. Sisi, vous allez voir…)

Pour télécharger Collatinus sous Windows ou sous Linux : regardez dans la catégorie Catalogue des liens utiles, il y a un lien (actuellement, on en est à la version 9)

Pour télécharger Collatinus sous Mac OS X

 Ce logiciel permet, une fois qu'on a entré du texte dans la case supérieure par tout moyen à votre convenance ( dont le célèbre copier/coller), de pouvoir :

  1. lire en latin (et comprendre, évidemment)
  2. obtenir le vocabulaire comme dans un dictionnaire
  3. obtenir la déclinaison de n'importe quel nom, adjectif ou pronom (le reste ne se décline pas)
  4. obtenir la conjugaison de n'importe quel verbe (le reste ne se conjugue pas)

Je vois vos yeux qui s'arrondissent.

Comment c'est possible ?

Cliquez sur Omnia lemmatizare, puis selon ce que vous voulez faire :(voir la liste ci-dessus ?)

  1. passez la flèche, à l'aide de la souris ou du pad, sur un mot, sans cliquer : une infobulle apparait qui vous donne le sens  tel que vous le trouveriez dans un dictionnaire sans passer quinze minutes à tourner les pages.
  2. Si vous avez cliqué sur Omnia lemmatizare, c'est déjà fait. Choisissez Textus pour voir le vocabulaire dans l'ordre d'apparition du texte et cochez en plus Alphabetice si vous préférez le voir dans l'ordre alphabétique
  3. et 4 : Choisissez Flexio (la case du bas se vide) puis double-cliquez sur un mot du texte et regardez ce qui se passe dans la case du bas.

Et voilà, on applaudit le travail de l'artiste.

Ca ne doit pas vous empêcher de savoir vos déclinaisons, n'est-ce pas ? ;-)

11 mars 2012

Traduction collaborative de la première Catilinaire de Cicéron

Salvete discipuli,

J'espère que vous allez bien et que vous n'êtes pas trop déçus ne pas me voir (ça va aller, je suis dans la pièce à côté en train de préparer avec vos camarades et Mme Rigout le Prix Passerelles et la venue de l'auteur Maud Lethielleux. Ça va aller, je vous assure ;-) Allez, ne pleurez plus.

Je vous propose un petit travail en autonomie pour reprendre nos activités sur Catilina et Cicéron : préparer une traduction collaborative, grâce au site piratepad.net. En une heure, elle doit être finie. 

Traduction, vous voyez ce que c'est ; collaborative, avec ce site, signifie que vous allez travailler individuellement sur un projet commun et partager en temps réel votre travail avec les autres. Pour ce faire, prenez "possession" d'un poste chacun et gardez-le pour travailler ;

après vous être rendus sur le site dont j'ai placé le lien ci-dessous, identifiez-vous dans la case à droite : remplacez mon nom par votre prénom et prenez une couleur, chacun la sienne et si possible très contrastée (très important, vous allez voir pourquoi).

Ensuite lisez le texte et les consignes et répartissez-vous les phrases. Une phrase par élève me paraît raisonnable ; si elle est très longue, prenez-la à deux, découpez-la en morceaux grammaticaux, (ben oui, sinon vous n'allez rien comprendre quand vous voudrez traduire !) l'important est que chacun va travailler seul-mais-avec-tout-le-monde-en-même-temps.

Vous noterez tout votre travail de recherche et de traduction au fur et à mesure sur l'écran et cela s'affichera automatiquement sur les écrans de vos camarades. Ca va s'afficher en couleurs : ne soyez pas surpris, chacun aura la sienne, ça devrait donc être multicolore. Vous pourrez ainsi identifier le travail de vos camarades et son avancée -ou pas, avoir le vocabulaire tout de suite si vous préférez traduire… Faites donc attention à ne pas effacer le travail des autres, ça ne serait vraiment pas très choupi. Vous pouvez corriger votre propre travail autant que vous voudrez - le vôtre, mais aussi celui du voisin…

Pensez à sauvegarder avant d'éteindre, évidemment, en cliquant sur l'icône qui ressemble à une disquette (vous savez, cet ancêtre de la clé USB); pas besoin d'enregistrer votre travail dans l'ordinateur, ça se fait en ligne et je pourrai donc regarder ce que chacun a fait (grâce aux couleurs) quand je me connecterai à cette page.

 

http://piratepad.net/catilinaire1

Mythologie : la généalogie des Atrides

Les Atrides, c'est la famille maudite par excellence. Dynastie de rois et de héros, localisée par les anciens en Asie Mineure (l'actuelle Turquie), elle inaugure les horreurs de l'humanité qui sont taboues dans la plupart des civilisations humaines: le meurtre, l'inceste et l'anthropophagie.

lle tire son nom non pas du fondateur comme souvent mais de l'un des membres, Atrée. Archétype de la "famille à histoires", elle est frappée d'une malédiction fatale. Ses malheurs sans cesse répétés, transmis d'une génération à l'autre, alimentent l'inspiration littéraire des dramaturges et des poètes. Les différents crimes commis par les Atrides sont la marque de ce que les Grecs nomment hybris, ὔβρις : un crime de la démesure et de l'orgueil où l'humain se croit assez puissant ou rusé pour tromper les dieux. Mais ça ne marche jamais, et les dieux n'aiment pas ça, on s'en doute un peu ; les coupables sont châtiés par une éternité de supplices et se retrouvent dans le désert du Tartare, la plus horrible partie des Enfers, monde souterrain où s'en vont tous les anciens vivants devenus morts.

Plutôt qu'un long récit, je vous ai fait une carte pour comprendre l'histoire et les relations entre les personnages, sans les détails que vous pourrez lire dans un bon livre de mythologie : Les Mythes grecs, de Robert Graves, par exemple  ou encore le Dictionnaire culturel de la mythologie gréco-romaine, de René Martin, ou le Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, de Pierre Grimal.

Cliquez sr le lien pour accéder à la carte.

 http://www.spiderscribe.net/app/?6ee165508258310c47...

Cette carte très simple est faite en ligne grâce au site SpiderScribe.net ; il ne nécessite qu'une adresse mail pour s'inscrire et les fonctionnalités sont convenables pour débuter ; en outre, il peut fonctionner de manière collaborative, c'est-à-dire que plusieurs personnes connectées au site en même temps sur des ordinateurs différents peuvent créer une carte ensemble.