Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11 mars 2014

Méthode pour réussir la dictée

La dictée nécessite de votre part concentration et méthode de relecture. Voici les six grands pièges dans lesquels les élèves tombent chaque année :

  • 1- Les fautes d'accord : sujet-verbe , déterminant-nom-adjectif
  • 2- les terminaisons des verbes
  • 3- L'orthographe des verbes et participes passés se terminant par le son "é" ou "è"
  • 4- Les consonnes doubles
  • 5- Les mots peu ou mal connus, y compris les invariables
  • 6 - Les oublis de mots

MÉTHODE DE TRAVAIL

1- Pendant la dictée :   Soyez très concentrés, notamment pendant la première lecture du professeur ; il lit avec "le ton", fait entendre les liaisons. Repérez- les à l'écoute et attendez-vous à les retrouver pour bien écrire les consonnes finales. C'est pendant cette première lecture que vous découvrirez des difficultés évidentes. Ne décrochez pas votre attention, vous risqueriez de paniquer.   Si vous ne savez pas comment orthographier un mot, mettez un  ? à côté pour  revenir lors de vos relectures. Par exemple : En cet* journée, l'ombre des pilliers(?) permettaient* de trouvé* un peu de fraîcheur.   Espacez      vos      mots      pour      avoir     la      place de    les       corriger         ensuite.                                         

2- Pendant la relecture du texte dicté par le professeur :   Soyez vigilants, ajoutez tout de suite les mots oubliés. Ex : En cet* chaude journée, l'ombre des pilliers (?) permettaient de trouvé* un peu de fraîcheur . Corrigez aussi les fautes évidentes repérées qui sont liées aux accords dans le groupe nominal, avec des mots qui se suivent : En cette chaude journée, l'ombre des pilliers (?) permettaient de trouvé un peu de fraîcheur.   Puis soulignez au crayon les mots sur lesquels vous hésitez encore. Ex : En cette chaude journée, l'ombre des pilliers (?) permettaient de trouvé* un peu de fraîcheur.

3- Au moment de votre relecture personnelle :     

 a)Vérifiez les accords, en reliant mentalement chaque sujet avec son verbe, chaque nom avec son adjectif . Ex : En cette chaude journée, l'ombre des pilliers (?) permettait de trouvé un peu de fraîcheur.                         

b) Cherchez ensuite à remplacer tous les sons en "é" qui posent problème par un verbe du 3è groupe, vouloir par exemple ; dans l'exemple, cela donne "permettait de vouloir"; donc j'écris un infinitif,  trouver avec -e-r. Ex : En cette chaude journée, l'ombre des pilliers ? permettait de trouver un peu de fraîcheur.    

c) Puis prenez une décision pour vos dernières difficultés. Demandez-vous quels mots vous  connaissez qui appartiennent à la même famille que pilliers ? : pile, empiler ; le nom prend donc un seul l. Ex : En cette chaude journée, l'ombre des piliers permettait de trouver un peu de fraîcheur.     

d)Gommez les traces de crayon, les mots soulignés : Ex : En cette chaude journée, l'ombre des piliers permettait de trouver un peu de fraîcheur.

 

Exercice

Que de fautes !  En te souvenant des six grands pièges de la dictée, applique un raisonnement logique à l'orthographe de ce texte et corrige les 31  erreurs qui y sont semées.

Cette dictée comporte trop de faute. Une relecture atentive vous permettrez de les corrigées. Mais hélas ! Vous n'êtes pas concentrer. Il est absolumant nécésaire de vous mettre au calme. Si vous  aviez eu à écrire le mot antropologue ou le mot mysentrope, je comprendré vos ésitations léjitimes ! Mais là, il n'enait rien. Avec un  peu de métode,vous pourrié réusir dans cet matière et comblées vos lacune. vos notes serait s'en nulle doute meilleure. Alors, ses dicters que vous avé toujour temps redouté ne vous feront plus peur et n'aurons plus aucuns secrets pour vous.

17 janvier 2012

Orthographe : je sais écrire le son [e] (et je sais pourquoi je l'écris)

Bonjour,

selon l'adage : "un dessin vaut mieux qu'un long discours", une bonne carte heuristique vaut mieux que 3 pages de leçon.

carte-son e.PNG

Cette carte est une reproduction photographiée (précisément : une copie d'écran) d'une carte heuristique que j'ai faite avec l'application pour iPad /iPhone /iPod Mind Maps. Vous pouvez télécharger cette application sur l'appstore gratuitement à ma connaissance, en tout cas dans sa version lite. Comme c'est une photo, elle n'est  hélas pas cliquable ; mais vous pouvez télécharger l'image pour votre usage personnel. Si vous voulez la diffuser, je vous demande d'indiquer le nom de son auteure (le mien ) et l'adresse de cette note, récupérable en haut de la page internet dans la barre d'adresse.

Qu'en pensez- vous ? Est- ce que ça vous aide pour apprendre ?

14 novembre 2009

Jeu de mots

3e             LE MOT EN LIBERTE 211                3e

aéroport               éboueur                 niais
ainsi                  entrave                 obèse
appétit                feindre                 rapporter
arrière                frère                   réception
arroser                gaufre                  silo
attentif               habituer                tacheter
certain                haie                    terrasser
chevalet               houille                 verrue
clos                   houppe
coiffer                loyal



Les mots s’enlacent en tous sens, sauf un : le Mot en Liberté.


R   A   P   P   O   R   T   E   R   R   A   S   S   E   R

E   A   A   R   R   I   E   R   E   U   R   R   E   V   E

U   E   E   F   T   L   L   F   R   E   R   E   O   A   C

T   R   P   E   L   E   A   U   E   U   O   T   L   R   E

I   O   P   I   O   N   V   A   F   O   S   E   I   T   P

B   P   U   N   Y   E   E   G   F   B   E   H   S   N   T

A   O   O   D   A   Y   H   A   I   E   R   C   N   E   I

H   R   H   R   L   H   C   L   O   S   I   A   I   N   O

A   T   T   E   N   T   I   F   C   E   R   T   A   I   N


Le Mot en Liberté est un animal :


L’ORTHOGRAPHE EN QUESTIONS


Ces verbes sont terminés par –A.I.N.D.R.E. ou –E.I.N.D.R.E.
Place la bonne terminaison.

att______               enfr______              pl______
cr_______               ét________              f_______

21:55 Écrit par Vega dans Français 3ème | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jeu, vocabulaire, orthographe |  Facebook | | |  Imprimer |

16 mars 2009

Je ne sais toujours pas accorder le participe passé, c'est grave docteur?

Problème: Ça fait deux ou cinq ou dix ans que je le revois tous les ans, mais je ne sais toujours pas accorder le participe passé.

Solution: Accorde- le dès que tu l'écris. Pose-toi une seule et bonne question, que voici: 

Au moment où j'écris le participe, est-ce que j'ai déjà écrit le mot qui répond à la question "qu'est-ce qui est + participe passé ?

SI  OUI: J'ACCORDE AVEC CE MOT.

SI NON: JE N'ACCORDE PAS.

Vérifions tout de suite en pratique. Dans la phrase

J'ai repensé(…) à toutes les bêtises que j'ai *fait(…),

comment écrire le 1er participe "repensé"?

Question: au moment où j'écris ce mot, est-ce que je sais déjà ce qui est repensé ?

NON (on le saura plus tard; ce sont les bêtises). Donc pas d'accord.

Et pour le 2ème, "fait"?

Au moment où j'écris "fait", est -ce que j'ai déjà écrit ce qui est fait?

OUI: ce sont les bêtises. Donc j'accorde avec bêtises, fém.pl. et j'écris "que j'ai faites"

 

D'accord, me dira-t-on, mais ça ne marche pas avec les verbes pronominaux… eh bien si ! Il faut se demander ce qui s'est + participe passé

Les oiseaux qui se sont envolés => Ai-je écrit ce qui est envolé? Oui, les oiseaux; donc envolés, -és.

Je me suis lavé les mains => Quand j'écris lavé, est-ce que je sais déjà ce qui est lavé? Non, pas encore; donc pas d'accord.

Ils se sont souri : Ai je déjà écrit ce qui est souri? Là, la question n'a pas de sens, il n' y a rien qui puisse être souri. Donc comme je ne peux pas répondre à une question qui n'a pas de sens, je ne fais aucun accord.

Cette méthode qui fait appel à une logique simple, efficace à tous les coups et sans s'occuper du repérage des fonctions a été mise au point par un éminent universitaire belge, Marc Wilmet. Tu peux lire en ligne ici une fiche récapitulative de sa méthode sur le site Langue Française.

Si tu veux vérifier ton orthographe, voici un premier exercice en ligne interactif sur le site canadien du CCMD, destiné à l'amélioration de la pratique du français et même un deuxième  un peu plus difficile sur le même site.


J'entends [e] ou [ε] mais qu'est-ce que je dois écrire?

 

Problème: Je n'entends pas la différence entre les sons [e] et [ε] et j'écris n'importe quoi à la fin des verbes.

Solution: Arrête-toi pour réfléchir.

             Rappelle-toi les règles que tu connais déjà et utilise la clé du remplacement.

Les règles:

  1. Quand deux verbes se suivent, le second est à l'infinitif : donc tu écris -er. 
  2. Derrière une préposition (1ère version:  à dans par pour en vers avec de sans sous) (2ème version: à de dans par pour sur avec en sans sous vers), j'emploie l'infinitif: donc tu écris encore -er
  3. Derrière l'auxiliaire avoir ou l'auxiliaire être, j'emploie le participe passé. J'ai le choix entre 4 formes: -é, -ée, -és, -ées. (voir la note qui le concerne)
  4. Derrière un sujet et en l'absence de ponctuation j'utilise un verbe conjugué qui s'accorde avec son sujet. J'ai le choix entre 6 formes selon la personne du verbe : je=> -ai ou -ais ;  tu => -ais ;  il ou elle ou on => -ait ; vous => -ez ; ils ou elles => -aient.

      La clé:

 

Pour vérifier, utilise la clé du remplacement par un verbe du 3è groupe, qui n'est pas une règle mais une astuce; elle ne te dispense pas d'apprendre les règles ci-dessus. Par exemple, remplace avec venir et écoute ce que tu entends:

  • cas a : tu entends "venir" : alors ton verbe est à l'infinitif et tu dois écrire -er.
  • cas b : tu entends "venu" : alors ton verbe est u participé passé et tu dois écrire l'une des 4 formes possibles: -é, -ée, -és, -ées (voir note )
  • cas c : tu entends [v∂nε] : alors ton verbe est à l'imparfait et tu dois écrire - ais pour la 1 ère et la 2 ème personne du singulier, -ait pour la 3 ème du singulier, -aient pour la 3 ème du pluriel.

 Voyons ce que ça donne:

1) Personne ne voulait mangé .

Deux verbes se suivent: "venir" et "manger"; le 2 ème s'écrit donc à l'infinitif (règle n°1). En remplaçant par venir, j'obtiens "personne ne voulait venir".

Donc: Personne ne voulait manger.

2) Cette photo, elle datée de 2001.

Un seul verbe, pas d'auxiliaire en vue, un sujet "elle" sans virgule: c'est donc un verbe conjugué.

Je remplace: elle venait de 2001. J'entends encore {è}, je suis donc à l'imparfait; accord avec la 3 ème du singulier: j'écris -ait.

Donc: Cette photo, elle datait de 2001.