Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22 novembre 2010

Un marque-page pour prendre des notes pendant qu'on lit

Voici une aide pour tous les lecteurs nomades qui auront besoin de noter quelque chose de leur lecture sans tout interrompre (là, c'est vrai, j'ai un peu pensé à moi…). Je l'ai conçue comme un marque-page à imprimer autant de fois qu'on veut, à découper/plier/coller (intelligence kinesthésique !!). On s'en sert facilement pour les comités de lecture

Au fur et à mesure de la lecture, ou par étapes, on remplit les cases.

Les 2 premières se passent de commentaires.On dessine, on fait des taches de couleur, comme on veut. Ça peut être beau ou non. L'important est de faire attention à la silhouette et aux détails. Les deux. Oui je sais, ça n'est pas facile du premier coup mais essayez, vous verrez on prend vite le coup d'œil photographique, même en recopiant des mots.

Petit Prince permet d'établir des connexions entre ce qu'on lit et le reste de ce qu'on connait, c'est-à-dire le monde (c'est très vaste : ce qu'on vient de lire, sa vie, ses autres lectures, quelque chose qu'on a entendu ou vu…au choix). L'intérêt est de créer des connexions par associations d'idées qui permettront à la mémoire affective de stocker davantage d'informations ; c'est cette mémoire qui prend le relais dès qu'on est un tout petit peu concerné par quoi que ce soit et elle a l'avantage de stocker à long terme. C'est ce qui explique qu'on retient mieux un cours dès qu'on y a participé activement. Et qu'on met à la corbeille tout ce qui n'a pas l'air de nous concerner. L'oubli fait partie intégrante de la mémoire.

Chercheur permet de se poser les bonnes questions pour mieux lire. Le genre de question qu'une prof peut poser pendant les contrôles de lecture mais pas seulement : celles qu'un écrivain se pose aussi. Et écrivain, ça commence à la première rédaction…Il y a beaucoup de questions de narratologie dedans : elles ont l'avantage de faire appréhender des questions transversales au roman et plus profondes que le simple résumé de l'intrigue.

Boule de cristal demande de faire fonctionner son intelligence logique et de prédire la suite, ou ce qu'on pense être la suite. Très utile dans les romans policiers ou à suspense quand il faut trouver un coupable, résoudre une énigme, ou deviner la suite du chapitre sans tourner la page. On y prend très vite goût.

3 choses à retenir fait trier ce qui nous paraît important de tout le reste : ce peut être des idées, des évènements, des scènes, des mots…chacun sa manière de voir ce qui est essentiel.

Ce que je ne comprends pas : parce qu'il y a toujours quelque chose de bizarre ou de pas encore très clair : un mot, un évènement, la façon d'agir d'un personnage.

A vos ciseaux, et bonnes lectures !

Dites-moi aussi -et surtout- si ça vous a aidés ou non : avec votre aide on peut encore améliorer ce marque-pages!

signet.pdf